Xt_param = 's=573309&p='; try {Xt_r = top.document.referrer;} Xt_param = 's=573309&p='; try {Xt_r = top.document.referrer;}

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Seven souls in the Skull castle - la rencontre d'une œuvre thâtrale, de la culture Jpop et d'une sublime salle de spectacle...

théâtre, cinéma, chanbara,comédie, musical, traditionnel

Il était une fois une œuvre écrite sous le signe du chiffre 7 par un Trésor National vivant du Japon, et la décision de bâtir une salle de spectacle grandiose en l'honneur des Jeux Olympique...

C'est l'histoire de la rencontre des deux !

J’ai regardé, par amour pour l’acteur japonais Oguri Shun, quelque chose d’assez spécial sur Netflix : 

Seven souls in the Skull Castle 
Sept âmes dans le château du Crâne

théâtre, cinéma, chanbara,comédie, musical, traditionnel

Je me suis trouvée devant un spectacle de plus de 3 heures, qui n’était ni une captation de simple théâtre filmé , ni un vrai film, mais un adroit mélange des deux qui m’a beaucoup plu et qui m’a donné envie d’en savoir un peu plus ! 

Du coup, j'ai découvert une société de production théâtrale, japonaise, Gekidan Shinkansen (oui, le fameux train à grande vitesse japonais !) Leur but était de mêler théâtre, musique(rock ou pop) danse, en reprenant les traditions du théâtre japonais.  Le nom« Shinkansen » a été choisi parce que les membres de la première troupe le prenaient pour rentrer chez eux.

théâtre, cinéma, chanbara,comédie, musical, traditionnel


 En novembre 1980, des membres composés principalement d’anciens (Shu Kogure, Hidenori Inoue, etc.) du Département des arts théâtraux de l’Université des arts d’Osaka lancent la troupe en produisant « The Atami Murder Case » de Kohei Tsuka

théâtre, cinéma, chanbara,comédie, musical, traditionnel

 

La troupe est alors devenue populaire et a entraîné le boom du théâtre parmi les étudiants de collège dans la région du Kansai.(le Kansaï, c’est la vie ! ) L’œuvre de Tsuka est alors métamorphosée en un divertissement original plein de comédie, de rock et d’action. On a même parlé de Shinkansen-isme » pour cet esprit très particulier ! 

Lors de la dernière Japan Expo, cette société de production, Gekidan-Shinkansen, était justement à l’honneur et voici le lien du blog ONIRIK et de son excellente présentation de la conférence !

lien d’Onirik
http://www.onirik.net/Conference-Qu-est-ce-que-le

 Il en ressort que Gekidan Shinkansen, a trois axes principaux :  
Hidenori Inoue présente Gekidan*Shinkansen

theatre,Gekidan*shinkansen, Kansaï, Osaka

« extrait de Onorik »

Je suis Hidenori Inoue de Gekidan Shinkansen. Nous sommes une société de production théâtrale. Nous produisons des spectacles avec de l’action, des combats de samouraïs et de sabre. (…) Kazuki Nakashima, notre scénariste, se fonde sur certaines histoires de Shakespeare. Il utilise également beaucoup d’extraits d’événements historiques qu’il intègre dans la création de son œuvre originale. Il prend ensuite des libertés en racontant des histoires,(…) Diverses scènes (…)d’humour japonais sont aussi intégrées. »

Le scénariste Kazuki Nakashima

theatre,Gekidan*shinkansen, Kansaï, Osaka

citation Onirik
« Ce que nous voulions faire, c’est se baser sur des œuvres théâtrales, classiques ou plus abstraites, et les retravailler pour les rendre compréhensibles et divertissantes dans un esprit manga. Nous voulions y intégrer du storytelling(…) et surtout de l’action. (…)Nous avons aussi créé des œuvres musicales originales, (…) Nous avons donc notre série d’action « Inoue Kabuki », notre série musicale, le reste étant nos séries plus comiques. Ces 3 piliers principaux représentent Gekidan Shinkansen à ce jour. »

Dans cet esprit, Gekidan*Shinkansen ne pouvait que s’intéresser à la pièce « seven souls in the scull castle » de Kazuki Nakashima, Trésor National vivant du Japon.

Théâtre, seven souls in the skull castle

La pièce fut créée à Ikebukuro West Gate Park en 1990, est retravaillée et représentée tous les sept ans. 
En effet, la pièce est sous l’emblème du nombre 7 aux influences magiques, et « elle a été comparée  aux Sept samouraïs d’Akira Kurosawa, par Japan Foundation, au cours d’une interview avec Nakashima. »

Ikebukuro West Gate Park

Théâtre, seben souls in the skull castle

Synopsis :(traduction d'un texte anglais -citation)

Nous sommes en 1590 (année 18  de l'ère Tensho japonaise), 8 ans après la disparition du chef de guerre Nobunaga ODA.Le Japon était sur le point d’être unifié par Hideyoshi TOYOTOMI, sauf pour la région du Kanto.Il s'y trouvait un tyran brutal portant un masque, nommé Tenmao, chef du KANTO DOKURO-TO, un groupe armé se cachant dans le DOKURO-JO (château du crâne). Dans la plaine du Kanto, qui était sous leur domination, certaines personnes se sont rassemblées pour lutter,  comme poussées par un destin magique.

L’histoire, où, se mêlent samouraïs, bandits, prostituées, artisans, paysans, etc… dans une ambiance picaresque, flamboyante, truculente et drôle dans un magnifique mélange de genres, ne perd jamais de vue la réalité historique dans un climat de magie.

Théâtre, seven souls in the skull castle

Théâtre, seven souls in the skull castle

 

Théâtre, seven souls in the skull castlecLa pièce est donc présentée tous les sept ans depuis 1990, avec à chaque fois des acteurs nouveaux, et de nouvelles adaptations scénaristiques.


Il se trouve que, dans l’optique des Jeux Olympiques de 2020, Tokyo s'est dotée d’une salle de spectacle incroyable, au plateau tournant, pouvant recevoir 1300 spectateurs et à la machinerie ultra-moderne : L’IHI Stage Around Tokyo.

Théatre, IHI ,Stage, around, Tokyo

Théatre, IHI ,Stage, around, Tokyo

Maquette de la salle

Théatre, IHI ,Stage, around, Tokyo

La salle est située dans le quartier Toyosu de Koto sur la baie de Tokyo et proche du marché de Toyosu dans cette partie de la ville parcourue de canaux, car bâtie sur des piliers de bétons posés au fond de la baie.

Théatre, IHI ,Stage, around, Tokyo

Une question se pose alors : quel serait le spectacle qui inaugurerait ce vaste théâtre, trois ans avant les Jeux ? On ignorait l’arrivée du COVID et le report des jeux, et une ouverture grandiose fut préparée.

Dans un esprit toujours plus audacieux, le choix se porta, non sur une comédie musicale occidentale déjà réputée et sûre de son succès, mais sur  ce drame samouraï épique, Seven souls in the Skull castle,  prévu pour tenir l’affiche pendant 15 mois.

Théâtre, seven souls in the skull castle

 

Cette audace fut largement récompensée, car la saison inaugurale connut  un succès dépassant toutes les espérances, dû avant tout au choix hardi de la pièce

Mais il a fallu plus que le nombre porte-bonheur de 7 pour attirer les foules indispensables  au soutien d’un engagement de 15 mois.

Pour cela, les réalisateurs malins se sont tournés vers les talents les plus en vogue au Japon, pas seulement pour un ou deux rôles principaux, mais dans une distribution tournante de cinq "Saisons" différentes,  chacune adaptée pour convenir aux interprètes principaux.

Faire  appel à la culture pop du Japon était très futé, les fans dévoués à la carrière de leurs « idols »  revenant plusieurs fois soutenir leurs artistes préférés. D’ailleurs, c’est bien pour Oguri Shun et Osamu Mukaï  que je m’y suis risquée ! 
 Oguri Shun :

Théâtre, seven souls in the skull castle

Osamu Mukaï :

AAAABdxg_h-s78PQdpZRje0piCNf-5AgBGMMYS9sc7zmKGBgkk_u9CICEiIOZWrKWnNsLgl4rn_eOjYIoPWbACMxa9RwhQhozGNPsBfO.jpg

La scène circulaire permet à quatre décors complets différents d’exister simultanément, parfois complétés par de magnifiques projections numériques, l’intérieur humide de Skull Castle par exemple, ou les bordels animés de Mukai, ainsi que les plaines arides où ont lieu les batailles. 

(les images qui suivent sont de la saison "Flower" et les décors sont repensés et adaptés à chaque saison !))

La plaine et la rivière...

Théâtre, seven souls in the skull castle

Le décor circulaire s'ouvre et le village/bordel de Mukai apparaît...

Théâtre, seven souls in the skull castle

La forêt

Théâtre, seven souls in the skull castle

Le jardin

Théâtre, seven souls in the skull castle

Le château du Crâne

Théâtre, seven souls in the skull castle

La grotte du forgeron (un clin d'œil à la mythologie ?? )

Théâtre, seven souls in the skull castle

 

 

Mais Seven Souls in the Skull Castle n’est pas que mort et drame. L’écriture de Nakashima est toujours empreinte d’une espièglerie qui se moque allègrement des stéréotypes japonais et fait des clins d’œil aux références littéraires et historiques  à la culture pop. 

Devant le succès, l’idée d’en faire une œuvre cinématographique germa et GEKI*CINE fut créé. Cette filiale se consacre maintenant exclusivement au transfert des spectacles Gekidan Shinkansen en films distribués dans le Japon et grâce à Netflix, à notre portée. 


Mais la première captation filmée et sortie en salle au Japon est « Banyuki », adaptation libre du Comte de Monte-Cristo ! Ce n’est pas sorti en France mais c’est sur Netflix, j’y jetterai un coup d’œil curieux !

theatre,Gekidan*shinkansen, Kansaï, Osaka

INOUE Hidenori mit en scène la version filmée de la saison « Fleur » dont la vedette est OGURI Shun.

Les saisons de Seven souls in the skull castle se nomment Fleur, Vent, Oiseau, Lune croissante ou Lune déclinante
Chaque œuvre a son propre réalisateur, elles ont été ré-éditées récemment avec un son remixé pour les salles de cinéma.
L’intérêt serait de visionner toutes les versions, mais il faut s’accrocher, elles font toutes plus de trois heures ! 

J’ai vu d’abord Fleur  puis celle de La Lune décroissante, qui en était bien différente  ! l'ambiance y était beaucoup plus "comédie musicale" avec des séquences dansées et chantées, bien plus colorée aussi !

La lune décroissante.

Théâtre, seven souls in the skull castle

Théâtre, seven souls in the skull castle

Fleur

(A mes yeux le plus beaux, le plus somptueux en costumes, en interprétation (et pas seulement Oguri Shun mais Mirai Moriyama et Taichi Saotome que l'on retrouve dans plusieurs saisons !) ...., )celui qui fait le plus penser à une fresque à la Kurosawa Akira !

Théâtre, seven souls in the skull castle

Théâtre, seven souls in the skull castle

Le vent

Capture d’écran 2022-08-11 à 16.04.18.png

Théâtre, seven souls in the skull castle

L'oiseau

Théâtre, seven souls in the skull castle

Théâtre, seven souls in the skull castle

La lune montante  

Théâtre, seven souls in the skull castle

Théâtre, seven souls in the skull castle

Je les ai vues les 5, et même 6 puisque Oguri Shun  en a interprété 2, "fleur",  la plus grandiose, et celle qui n'a pas de nom de saison, la plus belle interprétation !  !

On ne peut qu'essayer d'imaginer le spectacle extraordinaire de cette scène tournante, "en vrai" avec musique, son, lumière et l'extraordinaire chorégraphie des combats ! Merci à Netflix de nous permettre d'en profiter sur nos écrans !!

Et ne serait-ce que pour le grandiose final avec la cérémonie des saluts, ça vaut le coup de tenir trois heures !

Capture d’écran 2022-08-11 à 16.58.14.png

Théâtre, seven souls in the skull castle

 

Si vous avez 3 h et quelques à passer, et le goût de la découverte, c’est une bonne porte d’entrée pour néophyte sur une certaine forme de la  culture traditionnelle japonaise, une certaine forme d'humour "gaulois" si on peut utiliser cette comparaison, typiquement japonais, et ce n'est pas nécessaire d'être érudit sur l'époque Sengoku, on suit très bien quand même !

Je présente mes excuses pour les erreurs que j'ai sans doutes commises, ayant eu du mal à trouver ce que je cherchais (l'historique du Gekidan*Shinkansen, par exemple), autrement qu'en japonais...ou en anglais... heureusement !  Je suis prête à corriger toute erreur qui me sera signalée !

Commentaires

  • Eh ben, là.... ça m'en bouche un coin ! Ils sont fous ces Japonais, mais ça donne sacrément envie..... Mais sur quel Netflix ? Des spectacles bons pour le moral et l'imagination.... Merci pour cette magnifique présentation ! Je viens de m'essayer au Kabuki avec un spectacle d'Akado Suzunosuke sur Netflix justement (Kabuki un peu revisité et drôle !) et j'ai adoré !

  • Merci de ton commentaire enthousiaste !! ça fait plaisir d'être lue ^_^ C'est sur Netflix France puisque je peux le voir ! il y a les 6 saisons ! ça vaut le coup d'en voir au moins une !

Écrire un commentaire

Optionnel