Xt_param = 's=573309&p='; try {Xt_r = top.document.referrer;} Xt_param = 's=573309&p='; try {Xt_r = top.document.referrer;}

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Harris, le vent, le granit, le zen écossais...

P1050263.jpg

La beauté austère des paysages me ravit !

A 9 heures du matin, lestées d’un copieux breakfast, nous regroupons dans le bus venu nous chercher, et en route ! La visite continue !
Cette fois nous allons visiter toute la journée.
L’image est moche, le bus roule, mais ça donne une petite image des tourbières, chaotiques, tout en mottes !

P1050151.jpg

Je croyais que Harris était nettement séparée de Lewis par l’isthme de Tarbert, en fait non, une bonne partie de Harris est formée du sud de Lewis. Il n’y a pas de frontière, officiellement c’est la même île mais pourtant …

P1050155.jpg

Pourquoi deux noms ? On dit qu’un chef viking l’aurait donnée à deux de ses fils, Lewis et Harris, Ces deux parties ne forment qu'une seule île mais sont considérées par les Écossais anglophones comme deux îles distinctes.
Et tandis qu'Harris est officiellement considérée comme « l'Île de Harris » (nom singulier) en anglais, elle est considérée comme « les Harris » (nom pluriel) en gaélique, car les Gaels la perçoivent comme un territoire regroupant plusieurs péninsules, mais aussi des îles (notamment Sgalpaigh et Tarasaigh). Elle se situe dans l'océan Atlantique et fait partie du Council area de Na h-Eileanan Siar (Hébrides extérieures)

P1050284.jpg

C’est la partie montagneuse de l’île qui comporte le plus haut sommet des Hébrides extérieures : le Clisham culminant à 799 mètres d'altitude.

P1050156.jpg

P1050158.jpg

P1050159.jpg

P1050160.jpg

P1050161.jpg

Un autre isthme sépare la partie nord de Harris de celle de sud, où se trouve le petit port de Tarbert

P1050153.jpg

P1050163.jpg

P1050172.jpg

Vers la mer, nous escaladons des dunes couvertes d’un tapis de fleurs rases :

P1050173.jpg

P1050174.jpg

P1050176.jpg

P1050179.jpg

P1050182.jpg

P1050183.jpg

Et de là-haut quelle vue ! Les plages sont sublimes, la couleur de l’eau incroyable !

P1050177.jpg

P1050178.jpg

P1050181.jpg

Les couleurs du sable dans le creux des dunes sont surprenantes. Mais mieux vaut ne pas y descendre !

P1050184.jpg

P1050185.jpg

Je ne ma lasse pas de prendre photos sur photos !

P1050186.jpg

P1050187.jpg

P1050188.jpg

la dune domine l’embouchure d’une rivière, la marée est basse.

P1050193.jpg

P1050200.jpg

Les paysages défilent derrière la vitre du bus. Le granit et l’eau affleurent partout sur Harris.

P1050201.jpg

P1050202.jpg

P1050203.jpg

P1050209.jpg

Nous découvrons les plages, toutes plus éblouissantes les unes que les autres ! Et nous avons la chance d’un ciel bleu et d’un grand soleil !

P1050212.jpg

P1050215.jpg

P1050216.jpg

P1050218.jpg

P1050220.jpg

P1050221.jpg

C’est l’heure du lunch ! Dans un petit village appelé Leversburgh se trouve l’Anchorage Restaurant, et là j’ai dégusté un (ou une, en fait c’est un genre de soupe) cullen skink absolument délicieuse !

P1050225.jpg

P1050222.jpg

C’est fait de pommes de terre, de haddock fumé, de poireaux, de lait et d’eau (la crème fraîche est facultative !
D’après la guide la meilleure recette est celle du Guardian, dont voici le lien, si ça vous tente !

https://www.theguardian.com/lifeandstyle/wordofmouth/2012/jan/05/how-to-cook-perfect-cullen-skink

plus simple et en français :

http://www.tippy.fr/article/souvenir-gourmand-une-cullen-skink-comme-en-ecosse/

Au plafond du restaurant, un squelette de très gros poisson, ou plutôt cétacé :

P1050224.jpg

P1050223.jpg

Un petit tour près de la mer :

P1050226.jpg

P1050228.jpg

Après avoir repris le bus, nous avons continué sur la « golden road » et nous sommes allés voir une très ancienne église. Elle est dans le village de Rodel, qui fut l’ancien port principal de Harris jusqu’à ce que Tarbert prenne la place.

P1050230.jpg

P1050233.jpg

C’est l’église Saint Clement.

P1050232.jpg

L'église a été construite vers 1520 par Alexander MacLeod de Dunvegan et Harris. La comtesse de Dunmore l'a restaurée en 1873. La tour a été restaurée en 1907. On pense généralement que l'église est le plus grand édifice médiéval des Hébrides extérieures. Il est tombé en désuétude lors de la réforme en 1560, bien qu'il soit souvent utilisé pour les mariages.

P1050234.jpg

Notre guide nous a parlé de sculptures érotiques, en fait ce sondes pierres sculptées incluses dans la tour ! Je n’ai rien trouvé comme explication, alors… Figuration du péché ? En tous cas il y a la femme et aussi l’homme, ça change !

P1050236.jpg

P1050237.jpg

P1050238.jpg

Une baie gothique, un ajout certainement, pour éclairer l’église fort sombre !

P1050241.jpg

P1050242.jpg

P1050243.jpg

P1050248.jpg

A l’intérieur deux tombeaux avec leur gisant, les hommes du clan Mac Leod

L'intérieur de l'église est caractérisé par les tombes murales. Ce sont celles d'Alasdair Crotach et de son fils.

P1050245.jpg

P1050246.jpg

P1050247.jpg

P1050249.jpg

Comme pour beaucoup d'église, le jardin qui l'entoure a servi de cimetière après la réforme et on y trouve des tombes beaucoup plus récentes (17ème-18ème siècle).

P1050239.jpg

Un mouton sur la lande…

P1050250.jpg

La côte très découpée, lande et granit…

P1050251.jpg

P1050252.jpg

Arrêt dans une maison où un couple d’artiste expose leurs œuvres (céramiques et peintures) mais ces deux poules m’ont paru très sympathiques !

P1050254.jpg

P1050255.jpg

P1050256.jpg

Et toujours ces paysages dont la beauté austère me ravit.

P1050258.jpg

P1050260.jpg

P1050262.jpg

P1050263.jpg

P1050265.jpg

P1050266.jpg

Elle me fait penser au dépouillement des temples zen japonais, de pierre, de sable et de mousses…

P1050270.jpg

P1050271.jpg

Et cette plante que l’on retrouve partout

P1050269.jpg

Une ruine de blackhouse :

P1050274.jpg

Quelques maisons rappellent la présence (difficile) de l’homme 

P1050275.jpg

P1050276.jpg

Les fameuses vaches écossaises :

P1050278.jpg

L’Écosse compte plusieurs icônes : la cornemuse, le château hanté, le kilt et bien sûr les vaches des Highlands. Il faut dire qu’elles sont impressionnantes, avec leurs longs poils et leurs superbes cornes.

P1050281.jpg

Elles étaient là, paisibles. Ces vaches sont des forces de la nature. Qu’il pleuve, qu’il vente ou qu’il neige, elles sont toujours dehors, bien protégées sous leur épaisse toison. Et leur mèche sur le front me fait penser à une pop star ! La bruyère est partout, imaginez ce que sera le paysage, en août, quand tout sera pourpre et rose !

P1050282.jpg

Nous repassons à Tarbert, avec un arrêt dans le magasin de tweed et la distillerie :

P1050291.jpg

P1050293.jpg

P1050285.jpg

P1050286.jpg

P1050287.jpg

Appelé Harris tweed, il est maintenant tissé surtout sur Lewis. Il y a encore 200 personnes qui le fabriquent, mais les produits finis sont faits ailleurs, même en Chine ! J’étais intéressée par une veste, mais ce n’est pas vraiment dans mes moyens ! (200 ou 300 livres en moyenne) Enfoncé,mon duffle coat rouge !
Le métier à tisser :

P1050288.jpg

P1050289.jpg

Ces buissons fleuris sont un peu partout, si quelqu’un connaît ? Fée Clochette ? Je t’attends !

P1050294.jpg

P1050295.jpg

Balade dans le village :

P1050303.jpg

P1050298.jpg

P1050299.jpg

Je ne peux m’empêcher, en plein brexit, de relever cette plaque :

P1050304.jpg

La distillerie :

P1050302.jpg

Nous n’y avons pas goûté de whisky mais du gin, dans lequel le présentateur à fait tomber deux gouttes d’un extrait de je ne sais quoi, (je sais que la tourbe était concernée) et je n’ai jamais goûté de gin aussi parfumé, et délicieux ! Mais vraiment trop fort pour moi !
Le dernier arrêt était pour… un arrêt de bus !! Conçu de façon être à l’abri quelle que soit la direction du vent et de la pluie !

P1050305.jpg

Le soir, de retour à Stornoway, nous avons trouvé un excellent restaurant où j’ai mangé le meilleur saumon fumé de ma vie, mais vraiment les Grandes Bretons devraient faire un peu plus cuire leurs légumes !

P1050307.jpg

Seconde nuit sur Lewis, demain visites toute la matinée et embarquement sur le ferry, direction Inverness.
Après demain : Skye !

Commentaires

  • Magnifique, le paysage avec ses sables blancs et sa mer bleue turquoise prend des airs de lagon, je suppose tout de même que vous supportiez les manteaux car le vent devait être "revigorant" !

    Les fleurs, d'abord la Linaigrette à feuille fine qui pousse dans les sols humides et acide des tourbières. Il y en a dans les Alpes aussi.
    Le buisson de "paquerettes à feuille de houx" c'est le nom que je donne, fait parti de la famille des asters, le nom savant c'est olearia (mais quelle variété il y en a tellement), je ne pensais pas que la plante pouvait pousser aussi haut, l'archipel des îles Scilly à la pointe des Cornouailles en a, mais c'est certainement normal, Harris et Lewis comme les Scilly sont longées par le gulf stream avant de plonger au nord et refroidir la côte du bloc nord américain.
    Tout s'explique, cette plante d'ailleurs résiste bien au vent salé.

    Merci pour les beaux, très beaux paysages. Voyage très chouette.

  • Merci, Fée Clochette !! Je savais que je pouvais compter sur toi !! Je suis ravie que mes photos et commentaires te plaisent ! bisous

Écrire un commentaire

Optionnel