Xt_param = 's=573309&p='; try {Xt_r = top.document.referrer;} Xt_param = 's=573309&p='; try {Xt_r = top.document.referrer;}

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

05/07/2016

Le Kansaï, c'est la vie !!! Osaka

Au cours des trois jours passés avec le petit groupe qui avait organisé ce voyage personnalisé (merci Damien et Hélène pour avoir tout mis sur pied et avoir accepté la grand-mère que je suis avec eux !) à part Hiroshima et Miyajima, il y a eu un jour entier consacré à Osaka, la grande ville du Kansaï ouverte sur la mer, qui regarde d’un œil goguenard ces coincés de Tokyoïtes, et où on se met à droite dans les escaliers du métro, alors qu’à Tokyo c’est à gauche !
Nous n’avons pas vraiment été gâtés par la météo, comme on pourra le voir par la suite sur les photos !
Petite balade préliminaire, en suivant Damien, qui, lui, savait où il allait : vers le grand temple Shitenno-ji, et avant d’y être nous en avons croisé un autre, peut-être le Koshindo, mais sans certitude !

Osaka, Shitenno-ji,Gokuraku-jodo

Le ciel est bleu, mais ça n'a pas duré !

C’était la pleine saison des sakura, (cerisiers) alors vous allez en avoir votre content !!

Osaka, Shitenno-ji,Gokuraku-jodo

Osaka, Shitenno-ji,Gokuraku-jodo

Osaka, Shitenno-ji,Gokuraku-jodo

Osaka, Shitenno-ji,Gokuraku-jodo

Osaka, Shitenno-ji,Gokuraku-jodo

o

Osaka, Shitenno-ji,Gokuraku-jodo

Nous arrivons au Shitenno-ji, mais pas par la grande porte, par l’arrière du temple.

Osaka, Shitenno-ji,Gokuraku-jodo

Plan du temple :

Osaka, Shitenno-ji,Gokuraku-jodo

« Vivre le Japon »
https://www.vivrelejapon.com/ville-osaka/shitennoji-temple-prince

Clef historique à la compréhension des religions nippones, le Shitennôji est étroitement lié à Shôtoku Taishi (572-622), qui eut un rôle primordial dans l'installation du bouddhisme au Japon, au VIe siècle. La légende raconte que le prince, alors qu'il s'opposait au clan des Monobe qui voulaient pousser le bouddhisme hors des frontières nippones, sculpta dans le bois les effigies des quatre rois célestes (shitennô). S'adonnant à de longues prières pour obtenir la protection de ces divinités bouddhiques, il fit alors la promesse que s'il gagnait la guerre, il ferait construire un temple majestueux en l'honneur de ces dieux protecteurs. C'est ainsi qu'en 593, après l'officialisation de sa régence sur le Japon, Shôtoku Taishi ouvrit les portes du Shitennôji sur les terres qui avaient été reprises au clan ennemi. Il devint ainsi le premier temple officiel érigé sur une initiative impériale, accordant au bouddhisme le statut de religion d’État. Le prince fut même canonisé après sa mort comme une incarnation du bodhisattva Kannon, tant son rôle fut décisif dans la diffusion de cette religion au Japon.

Osaka, Shitenno-ji,Gokuraku-jodo

Osaka, Shitenno-ji,Gokuraku-jodo

Il y a toujours des gardiens terrifiants aux portes des temples, pour faire fuir les mauvais esprits !

Osaka, Shitenno-ji,Gokuraku-jodo

Osaka, Shitenno-ji,Gokuraku-jodo

L'enceinte est constituée de plusieurs bâtiments, parmi lesquels une pagode à cinq étages dans laquelle il est possible de monter, chose rare ! Le temple a été entièrement reconstruit à plusieurs reprises, (brûlé, démoli, etc)comme souvent au Japon, mais toujours à l’identique !

Osaka, Shitenno-ji,Gokuraku-jodo,pagode

Osaka, Shitenno-ji,Gokuraku-jodo,pagode

Osaka, Shitenno-ji,Gokuraku-jodo,pagode

Osaka, Shitenno-ji,Gokuraku-jodo

le Hall et la pagode sont entourés d’un vaste espace couvert de graviers ratissés.

Osaka, Shitenno-ji,Gokuraku-jodo

Osaka, Shitenno-ji,Gokuraku-jodo

Osaka, Shitenno-ji,Gokuraku-jodo,pagode

Osaka, Shitenno-ji,Gokuraku-jodo

Différentes salles :

Osaka, Shitenno-ji,Gokuraku-jodo

Osaka, Shitenno-ji,Gokuraku-jodo

Devant le pavillon du bouddha Yakushi, un bassin aux nombreuses tortues.

Osaka, Shitenno-ji,Gokuraku-jodo

Osaka, Shitenno-ji,Gokuraku-jodo

Osaka, Shitenno-ji,Gokuraku-jodo

Osaka, Shitenno-ji,Gokuraku-jodo

Quelques petits temples le long d’une grande allée :

Osaka, Shitenno-ji,Gokuraku-jodo

Osaka, Shitenno-ji,Gokuraku-jodo

Et toujours…

Osaka, Shitenno-ji,Gokuraku-jodo

Osaka, Shitenno-ji,Gokuraku-jodo

Nous nous dirigeons (sous une pluie battante) vers le jardin du Gokuraku-jôdô,  vraiment superbe, malgré de mauvaises conditions météorologiques, il m’a charmée !

Osaka, Shitenno-ji,Gokuraku-jodo

Osaka, Shitenno-ji,Gokuraku-jodo

Osaka, Shitenno-ji,Gokuraku-jodo

Osaka, Shitenno-ji,Gokuraku-jodo

Osaka, Shitenno-ji,Gokuraku-jodo

Osaka, Shitenno-ji,Gokuraku-jodo

Osaka, Shitenno-ji,Gokuraku-jodo

Osaka, Shitenno-ji,Gokuraku-jodo

Osaka, Shitenno-ji,Gokuraku-jodo

Osaka, Shitenno-ji,Gokuraku-jodo

Osaka, Shitenno-ji,Gokuraku-jodo

Osaka, Shitenno-ji,Gokuraku-jodo

Osaka, Shitenno-ji,Gokuraku-jodo

Osaka, Shitenno-ji,Gokuraku-jodo

Osaka, Shitenno-ji,Gokuraku-jodo

Les carpes sacrées des bassins que tout temple possède, ici j'ai choisi ce poisson d'or !

Osaka, Shitenno-ji,Gokuraku-jodo

Osaka, Shitenno-ji,Gokuraku-jodo

Osaka, Shitenno-ji,Gokuraku-jodo

o

Osaka, Shitenno-ji,Gokuraku-jodo

Osaka, Shitenno-ji,Gokuraku-jodo

Osaka, Shitenno-ji,Gokuraku-jodo

Le sentier, derrière ce pavillon bleu, était très glissant et j'ai vraiment failli me retrouver dans le bassin !!

Osaka, Shitenno-ji,Gokuraku-jodo

Osaka, Shitenno-ji,Gokuraku-jodo

Osaka, Shitenno-ji,Gokuraku-jodo

Osaka, Shitenno-ji,Gokuraku-jodo

Osaka, Shitenno-ji,Gokuraku-jodo

Osaka, Shitenno-ji,Gokuraku-jodo

Osaka, Shitenno-ji,Gokuraku-jodo

Osaka, Shitenno-ji,Gokuraku-jodo

L'épée du prince Shotoku Taishi :

Osaka, Shitenno-ji,Gokuraku-jodo

Un bon plat chaud : udon,(très grosses nouilles) tempura (genre de beignet)de crevette, tofu frit et œuf dans un bouillon bien chaud, et ça nous a fait du bien, bien que je préfère la tempura hors du bouillon !

Osaka, Shitenno-ji,Gokuraku-jodo

L’après-midi fut consacré au château d’Osaka, qui donnera lieu à une autre note vu que je me suis lâchée dans les photos du jardin !

 

Les commentaires sont fermés.