Xt_param = 's=573309&p='; try {Xt_r = top.document.referrer;} Xt_param = 's=573309&p='; try {Xt_r = top.document.referrer;}

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

04/08/2012

Balade dans Tokyo secret ...

Secret ?? Entendons-nous ! rien de glauque ou de bizarre, seulement des endroits que les touristes connaissent peu, ou dont ils ne connaissent pas l'histoire ...Nous avons vu tant de lieux, traversé  tant de quartiers que malheureusement j'ai oublié bien des noms et j'espère que vous me pardonnerez mes imprécisions ... il va sans dire que si quelqu'un peut compléter, j'en serais ravie !!

Dès la sortie de la gare du métro, nous nous trouvons sur un pont dominant un large canal bordé d'immeubles et d'une voie ferrée. À l'entrée du pont Kenji (notre guide)nous signale un mur de très grosses pierres : c'est un vestige des fortifications qui entouraient le château d'Edo, devenu palais impérial, et le canal en constituait le fossé protecteur. Il est bordé de magnifiques cerisiers qui sont maintenant en fin de floraison.  Nous allons suivre ce canal et parcourir ainsi le tour de la cité Impériale, le cœur de Tokyo.

Japon, Tokyo,Yasukuni

Japon, Tokyo,Yasukuni

Japon, Tokyo,Yasukuni

Japon, Tokyo,Yasukuni

Japon, Tokyo,Yasukuni

Japon, Tokyo,Yasukuni

Nous continuons en traversant un quartier très calme, d'immeubles résidentiels. Nous passons dans une rue, il y a des barrières de polices, des 4x4 de presse devant un immeuble : c'est la résidence des officiels de la Corée du Nord, ni ambassade, ni consulat car le japon n'a pas de relations diplomatique avec Pyomyang, mais cependant c'est ici que vivent ses représentants. La veille, la Corée du Nord a envoyé un missile, ou fait un essai de missile, en tous cas les relations se sont brutalement tendues ... Nous passons sans prendre de photos, comme vous imaginez, et ensuite nous arrivons au sanctuaire de Yasukuni.
Un torii de pierre en marque l'entrée, et au bout d'une vaste et longue allée la statue d'un général, ou d'un shogun plutôt ...

Japon, Tokyo,Yasukuni

Japon, Tokyo,Yasukuni

Le sanctuaire de Yasukuni-jinja (sanctuaire shinto du pays apaisé) fut édifié lors de l'ére Meiji, alors qu'Edo était devenu Tokyo (capitale de l'Est) pour rendre hommage aux Japonais "ayant donné leur vie au nom de l'Empereur du Japon". Les âmes des soldats morts y sont déifiées. Après la seconde guerre mondiale et les guerres coloniales japonaises, les âmes de soldats coréens et chinois morts sous la nationalité japonaise s'y sont trouvées inscrites, ainsi que, après 1978, les âmes de 14 criminels de guerre de classe A condamnés à mort lors des procès de Tokyo (l'équivalent de Nuremberg). À partir de ce moment l'empereur Hirohito ne voulut plus aller se recueillir dans ce sanctuaire et les visites officielles des  Premiers Ministres suscitent régulièrement des polémiques.

Japon, Tokyo,Yasukuni

Japon, Tokyo,Yasukuni

Ce sanctuaire est devenu le symbole des nationalistes japonais, qui ne peuvent accepter la disparition de la grandeur du japon ni la défaite de 1945. Le sanctuaire est celui de la famille impériale  dont l'emblème (la fleur de chrysanthème ) est partout. Les personnes sont pratiquement toutes vêtues de noir, car c'est un lieu de recueillement en dehors de toute polémique.

Japon, Tokyo,Yasukuni

Cependant il faut savoir aussi que ce sont les cerisiers très anciens du Yasukuni qui déterminent la période du Hanami : c'est au pic de leur floraison que cette fête est déclarée officiellement ouverte.

Japon, Tokyo,Yasukuni

Nous passons sur une passerelle dominant un vaste carrefour :

Tokyo, Ghibli, Myiazaki

Nous retrouvons les vieux murs, et les anciens fossés.

Japon, Tokyo,Yasukuni

Japon, Tokyo,Yasukuni

Japon, Tokyo,Yasukuni

Japon, Tokyo,Yasukuni

Nous voici dans un nouveau sanctuaire, qui présente la caractéristique d'être dédié à l'amour : c'est ici que les jeunes filles viennent faire des offrandes et des prières pour rencontrer l'âme sœur le premier de l'an, qui est pour les Japonais la vraie fête de l'amour, la saint Valentin étant plutôt consacrée à l'amitié et d'importation européenne récente.

Japon, Tokyo,Yasukuni

Japon, Tokyo,Yasukuni

Japon, Tokyo,Yasukuni

Japon, Tokyo,Yasukuni

C'est l'heure d'aller se restaurer ! Notre repas de midi :
soupe miso au pousse de soja, légumes marinés et cuits à la vapeur, riz, et tampura de poulet, avec le gobelet de thé vert.

Japon, Tokyo,Yasukuni

Une petite pub dans le métro (n'oublions pas que c'est l'amour des crevettes qui m'a conduite ici !!
Okada Junichi

Japon, Tokyo,Yasukuni

Un petit autel commémoratif, on en trouve souvent ...

Japon, Tokyo,Yasukuni

Nous voilà à l'entrée d'un autre temple, j'avoue que je ne me souviens plus de son nom ... Un parc à vélo comme il y en a partout, car le tokyoïte se déplace beaucoup en vélo, la plupart du temps sur les trottoirs, il faut être très vigilants ...

Japon, Tokyo,Yasukuni

ce temple est très simple, et Kenji nous fait remarquer qu'il y a l'emblème des Tokugawa au fronton, c'est le temple de leur famille ...

Japon, Tokyo,Yasukuni

Japon, Tokyo,Yasukuni

Japon, Tokyo,Yasukuni

Japon, Tokyo,Yasukuni

Un peu plus loin nous arrivons à cette sorte de porte.  J'ai photographié aussi la plaque explicative, ce lieu est aussi consacré à un Shogun Tokugawa Tsunayoshi
, plus exactement son mausolée.

Japon, Tokyo,Yasukuni

Japon, Tokyo,Yasukuni

Japon, Tokyo, tepaniaki

Japon, Tokyo,Yasukuni

Japon, Tokyo,Yasukuni

Avec quelques beaux sakuras tardifs ...
Nous continuons notre périple (nous avons bien du faire 10 km !!!) à travers des rues bordées de maisons anciennes (celles qui ont survécu aux bombardements et incendies) pour arriver dans un quartier (Arakawa ??? Je ne m'en souviens plus ...)qui est un peu comme un musée d'anciens commerces, et là c'est la boutique traditionnelle d'un marchand de sake :

Japon, Tokyo,Yasukuni

Japon, Tokyo,Yasukuni

Japon, Tokyo,Yasukuni

Japon, Tokyo,Yasukuni

Japon, Tokyo,Yasukuni

le bureau du marchand, ses registres et son boulier ... (avant l'ère informatique !!)

Japon, Tokyo,Yasukuni

Le gardien nous a prêté des kimonos, comme celui que portait le marchand et nous sommes photographiés derrière le bureau, moi j'ai préféré photographier le monsieur lui-même ^^

Japon, Tokyo,Yasukuni

Une gentille dame dans la rue s'est prêtée à la photo :

Japon, Tokyo,Yasukuni

Nous continuons et passons devant des maisons traditionnelles, avant d'arriver dans une rue bordée de cerisiers qui traverse un cimetière ...

Japon, Tokyo,Yasukuni

Japon, Tokyo,Yasukuni

Japon, Tokyo,Yasukuni

Japon, Tokyo,Yasukuni

Impressionnant, le tapis de pétales de cerisiers sur le sol ...
Nous voilà dans un autre sanctuaire, dont je ne me souviens plus du nom, mais qui était un havre de paix et de calme ... Comment croire que nous étions en plein cœur de la mégalopole de Tokyo ???

Japon, Tokyo,Yasukuni

Japon, Tokyo,Yasukuni

Japon, Tokyo,Yasukuni

Japon, Tokyo,Yasukuni

Japon, Tokyo,Yasukuni

Japon, Tokyo,Yasukuni

Nous continuons,   de ruelles en rues bordées de maisons anciennes...

Japon, Tokyo,Yasukuni

Japon, Tokyo,Yasukuni

Japon, Tokyo,Yasukuni

Japon, Tokyo,Yasukuni

Là nous empruntons une rue très commerçante, très animée, et assez longue qui va nous ramener vers les quartiers plus modernes.

Japon, Tokyo,Yasukuni

Et nous voilà devant un nouveau temple !! Sa garniture de tulipes lui donnait un petit air européen original, mais c'est là (bien qu'il n'y ait aucun lien entre les deux) que les Japonais ont élevé une statue à leur lutteur de sumo le plus célèbre (aujourd'hui ce sont surtout des Mongols qui sont champions de sumo)

Japon, Tokyo,Yasukuni

Japon, Tokyo,Yasukuni

Japon, Tokyo,Yasukuni

Japon, Tokyo,Yasukuni

De nouveau dans des rues calmes, bordées de belles maisons traditionnelles ...certaines me plairaient bien ... On remarque les parapluies devant la porte, on voit ça très souvent, même devant les portes donnant directement dans la rue !

Japon, Tokyo,Yasukuni

Japon, Tokyo,Yasukuni

Japon, Tokyo,Yasukuni

Nous avons croisé une dame promenant son chien.  Et elle parlait français !!!

Japon, Tokyo,Yasukuni

Et nous arrivons à un nouveau sanctuaire ... Il est très beau,  dans de superbes jardins aux massifs d'azalées pas encore fleuris (Kenji nous montre la photo de ce que cela donne quand ils sont en fleur ... c'est magnifique ...) Je me souviens seulement que nous ne somme pas très loin de la célèbre université Todai, le top du top universitaire japonais (celle où on veut toujours entrer dans les dramas !!). Comme souvent il y a aussi, dans la même enceinte,  un temple bouddhiste qui  porte à son fronton la svastiska, emblème boudhiste mais qui fait quand même un drôle d'effet ...

Japon, Tokyo,Yasukuni

Japon, Tokyo,Yasukuni

Japon, Tokyo,Yasukuni

Japon, Tokyo,Yasukuni

Japon, Tokyo,Yasukuni

Japon, Tokyo,Yasukuni

Japon, Tokyo,Yasukuni

Le lieu où on se purifie ...

Japon, Tokyo,Yasukuni

Les shisas, traditionnels gardien du temple

Japon, Tokyo,Yasukuni

Japon, Tokyo,Yasukuni

Japon, Tokyo,Yasukuni

Japon, Tokyo,Yasukuni

La caractéristique de ce sanctuaire, c'est le grand nombre de toriis rouges qui forment comme des tonnelles... Ce sont des offrandes de fidèles, certains sont bien délabrés ...

Japon, Tokyo,Yasukuni

Japon, Tokyo,Yasukuni

Japon, Tokyo,Yasukuni

Japon, Tokyo,Yasukuni

Japon, Tokyo,Yasukuni

Japon, Tokyo,Yasukuni

Le crépuscule était là, la nuit tombe tôt au Japon ... Une partie du groupe a voulu pousser jusqu'à Todai, j'aurais bien aimé en faire autant, mais il fallait encore retrouver le métro et rentrer, et vraiment j'étais épuisée ... Cette longue balade à travers Tokyo était extraordinaire, une vraie plongée dans la capitale  japonaise en des lieux  que peu de touristes visitent ... Kenji nous a ramenés au métro (j'aurais été bien incapable de le retrouver ...) et je suis rentrée dans ma guest house ... plus amoureuse du Japon que jamais !!



Commentaires

Oooooh, va falloir que je note tout ça, pour me le refaire là o/ ^^

Écrit par : Kusa | 05/08/2012

Les commentaires sont fermés.