Xt_param = 's=573309&p='; try {Xt_r = top.document.referrer;} Xt_param = 's=573309&p='; try {Xt_r = top.document.referrer;}

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Autumn's concerto, un pur mélo, mais avec tout ce qui fait qu'on les adore !

autumn-s-concerto_t30728_6.jpg

Il y aura tous les obstacles, mais ils triompheront de tous !

drama, Taiwan,mélodrame, maladie,amnésie,enfant,amour

Autumn's Concerto

(ch. trad. : 下一站, 幸福 ; py : Xià Yí Zhàn, Xìngfú), 
drama taïwanais. 
Langue : mandarin
21 épisodes de 60 minutes 
4 octobre 2009 et le 28 février 2010 sur TTV.

Cette série est inédite dans les pays francophones (sur les plates formes)
Distribution :

drama, Taiwan,mélodrame, maladie,amnésie,enfant,amour

Ady An : Liang Mu Cheng, vue aussi dans « Go, single lady »… 

drama, Taiwan,mélodrame, maladie,amnésie,enfant,amour

Vaness Wu : Ren Guang Xi, vu dans les dramas « Meteor garden », « Wish to ses you again »,

drama, Taiwan,mélodrame, maladie,amnésie,enfant,amour

Tiffany Hsu : He Yi Qian, vue dans « It started with a kiss », « They kiss again », …

drama, Taiwan,mélodrame, maladie,amnésie,enfant,amour

Chris Wu : Hua Tuo Ye vu dans le drama « King flower »… 

drama, Taiwan,mélodrame, maladie,amnésie,enfant,amour

Xiao Xiao Bin : Xiao Le

Synopsis : (Wikipedia sérieusement raccourci sinon plus la peine de voir le drama ! ^_^)
Ren Guang Xi est le fils de la doyenne de son université où il est étudiant en droit et est également un très bon joueur de hockey sur glace.
Liang Mu Cheng, nouvelle serveuse dans la cafétéria de son université, est orpheline après avoir perdu ses parents très jeune et vit chez sa belle-mère et le compagnon de celle-ci. Ren Guang Xi fait le pari avec ses amis d’obtenir un baiser de Liang Mu Cheng en vingt-quatre heures. Ce pari va les réunir et faire que Ren Guang Xi commence lentement à changer. Une tragédie va les séparer pendant 6 ans… 

Ce que j’en ai pensé

Ce fut mon deuxième drama taïwanais après « Mars », et comme j’adore les (bons) mélodrames, je me suis régalée avec celui-là. 
Il y a maintenant quelques années que je ne l’ai pas revu, ce qui a été fait au moins trois fois quand même ! 
C’est toujours la même vieille histoire du garçon riche et assez insupportable d'arrogance prétentieuse  et de la fille pauvre, belle et méritante…

Mais quand c’est bien raconté, ça passe très bien, et ici c’est très bien raconté, les personnages sont intéressants, bien construits avec suffisamment de facettes pour ne pas tomber dans la caricature !

Il y a le triangle habituel : la fille, l’amoureux, l’ami amoureux sans espoir… Mais là un adorable gamin vient s’ajouter, apportant une part supplémentaire de sentiments, de secret, de chagrin et de joie à l’histoire.  J’avoue que mes passages préférés sont ceux où Xiao Le s’accroche à Guang Xi, finissant par pénétrer dans son cœur presque par effraction, puis à bien s’y installer !

A part ça il y a tous les ressorts du mélo : maladie, amnésie, enfant, abandon, retrouvailles, ennemis, il ne manque rien !

C’est un mélodrame, c’est à dire qu’on joue tout le temps sur la corde sensible : un amour que rien n’efface, les malentendus et les quiproquos indispensable aux scènes où on partage intensément l’injustice du sort des héros,  même si pas une seconde on a douté de la fin ! Mais quand on a affaire à un bon mélo, on joue le jeu à fond, on ne demande que ça ! On adore se laisser prendre, rire et pleurer avec les héros, et partager leur bonheur du happy end final ! 
Les acteurs sont très bons les trois principaux mais aussi les gens du village, la famille de Guang Xi et le scénariste n’est pas tombé dans piège de faire une vile morue de la fiancée, au contraire, elle a un très joli rôle ! 
Bon, c’est un drama déjà ancien, taïwanais, avec une image un peu grenue et les idéogrammes défilent de temps en temps sur le côté de l’image, et il faut accepter que les sous-titres en chinois soient tout le temps présents. La musique n’est pas mal du tout mais malheureusement elle est tout le temps là, les quelques morceaux passent et repassent, ce qui fait qu’à la fin ils nous sortent par les oreilles (enfin à moi ! ) même si le thème du jardinier est une jolie chanson… 
Si tout ça ne vous arrête pas, vous avez là un excellent drama, mélo pur sucre, mais où tout est si bien dosé, si bien écrit et si bien joué que c’est un régal ! 

Écrire un commentaire

Optionnel