Xt_param = 's=573309&p='; try {Xt_r = top.document.referrer;} Xt_param = 's=573309&p='; try {Xt_r = top.document.referrer;}

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Bad buddy, mon incursion dans les dramas BL...drôle, frais, sympa pas si bête en y regardant de plus près...

drama, BL, Tha¨lande,school-drama, femilles ennemies

Roméo et Juliette...Heu... Roméo et Roméo...

drama, BL, Thaïlande,school-drama, femilles ennemies

Bad Buddy

Titre original: แค่เพื่อนครับเพื่อน
Aussi connu sous le nom de: Bad buddy
Réalisateur: Backaof Aof Noppharnach 
Scénariste: Pratya Thavornthammarat, Pongset Laksamipong, Best Kittisak Kongka 
Genres: Comédie, Romance, Contexte scolaire, Jeunesse 
Tags: Secret Romance, Adapted From A Novel, Rivalry, Bickering Couple, Rivals To Lovers, Love Hate Relationship, Gay Romance, University, Neighbours, LGBT

2021

Distribution :

drama, BL, Thaïlande,school-drama, femilles ennemies

Nanon Korapat Kirdpan
"Pran" / Parakul 

drama, BL, Thaïlande,school-drama, femilles ennemies

Ohm Pawat Chittsawangdee
"Pat" / Napat 

drama, BL, Thaïlande,school-drama, femilles ennemies

Love Pattranite Limpatiyakorn
Pa [Pat's sister] 

drama, BL, Thaïlande,school-drama, femilles ennemies

Milk Pansa Vosbein
Ink 

drama, BL, Thaïlande,school-drama, femilles ennemies

Jimmy Jitaphon Potiwihok
[Ami de Pran)

drama, BL, Thaïlande,school-drama, femilles ennemies

Drake Sattabut Laedeke
Korn [Ami de Pat] 


Synopsis

Depuis qu'ils sont enfants, les pères de Pran et Pat sont en constante rivalité, essayant toujours de surpasser l'autre dans n'importe quel domaine. Ils ont également étendu cette rivalité à leurs fils, comparant leurs réussites et mérites, que ce soit dans leurs scolarités ou en dehors. Cette rivalité était comme un presque comme un héritage de famille et les deux fils devinrent rivaux à leur tour. Jusqu'à ce que... Ils en eurent assez, et devinrent amis. De très bon amis. Pourtant, à cause de cette rivalité entre leurs pères, ils ont dû cacher leur amitié. Et c'est ainsi que leur amitié secrète débuta... Et peut-être plus ?
(MyDramaList)

Ce que j’en ai pensé

Je précise de suite que je ne m’intéressais absolument pas jusqu’ici au BL, pas plus qu’aux GL d’ailleurs ! Mais j’ai quelques amies qui avaient l’air si enchantées du BL qu’elles regardaient que je me suis dit : « Elles ne sont pas incultes, ni tordues, ni sottes, il doit y avoir une raison à cet enthousiasme, allons voir ! » 
Et me voilà partie à regarder ce drama qui, disons-le de suite, au niveau scénario et réalisation reste du style « school-drama » de base, avec des étudiants qui n’étudient jamais et un jeu parfois assez pauvre (les bagarres… ) et le coup des amours entre familles ennemies on connaît ça depuis Roméo et Juliette ! 

Cependant je me suis retrouvée dans l’état d’esprit de ma première découverte de dramas, attirée par la naïveté d’un scénario qui finalement n’était que le prétexte à la mise en place de la relation entre deux personnes entre qui va se créer un lien amical, puis amoureux… Enfin, l’amitié ne met pas longtemps à laisser voir la réalité de l’amour qui se construit entre Pat et Pran, Pat n’en fait guère de mystère, d’ailleurs, et si Pran l’envoie régulièrement promener, il est bien évident que ce n’est pas forcément très sincère… 
Donc oui, la montée du sentiment amoureux, puis sa déclaration, puis la façon de le vivre dans le contexte familial et social, c’est ce qui m’a vraiment plu, parce que touts les scènes entre les deux garçons étaient très convaincantes et leurs façons différentes de réagir à ce qui leur arrive m’a bien plu. L’un, Pat, est clair dans sa tête et simple, Pran répond à son amour, la vie est merveilleuse et tout va bien… Mais Pran, presque malgré lui, finit par admettre son amour, mais il n’en est pas heureux et en souffre. La belle scène de la fin de l’épisode 5 est parfaite, le seul sourire de Pat et les simples larmes de Pran racontent tout en quelques secondes… 
J’attendais une atmosphère plus tendue pour la suite mais non, dès le 6 on revient à la comédie de situation (se cacher, jouer la comédie…) En passant, leur entourage n’est quand même guère observateur, parce que on ne peut pas accuser Pat de faire dans la discrétion et la froideur ! 
Un autre moment fort c’est quand leur relation est révélée à tous (le truc du rideau qui tombe… Enfin ! Vraiment ! Avec le bazar qu’ils faisaient derrière, le public aurait dû se poser quelques questions !  J’ai d'abord beaucoup aimé la réaction générale d’acceptation immédiate et sans problème, et là je me suis souvenue  que ce n’était pas un drama sociétal mais un BL donc centré uniquement sur la relation Pat/Pran et que faire que tout le monde l’accepte permettait de ne se consacrer qu’à ladite relation, de même que la réflexion du père de Pat « tu peux aimer un garçon si tu veux, sauf le fils des voisins ! »Là aussi toute la problématique familiale devant la relation homosexuelle est totalement escamotée, en particulier l’absence probable d’héritier futur, en Asie ce n’est pas un mince problème… Encore une fois tout ça est balayé afin de ne laisser que le sentiment amoureux, le désir (certaines allusions étaient discrètes mais drôles, comme la conversation un matin entre les deux  : 
J’étais Bon ?  (réponse de l’autre : ) 
 Alors ? Heureux ?

J’étais écroulée, ce sont les poncifs les plus caricaturaux d’un dialogue après l’amour quel que soit les sexes en jeu ! C’était peut-être voulu, ce côté caricature, je l’espère, car le reste du temps les dialogues entre eux sont au contraire bien écrits, avec ce qu’il faut d’humour, de sincérité et de tendresse… A ce propos j’ai beaucoup aimé la réaction de Wai (?) le meilleur ami, qui est furieux, non que son ami aime un garçon, mais qu’en tant que meilleur ami il n’en ait rien su… C’était une réaction juste et vraie.
J’en arrive à la dernière découverte, celle des parents (au passage on a enfin compris pourquoi ils étaient ennemis) qui se passe à la fin de l’épisode 10. Je m’attendais à un 11 de bagarres, larmes, disputes et menaces parentales, mais non, les deux gamins se barrent gentiment pour aller passer quelques jours loin de tout ça, juste entre eux, en lune de miel, comme dit Pat. C’est entre eux seulement que va se discuter la marche à suivre, encore une fois les autres sont en retrait, les scénaristes (ils s’y sont mis à trois, quand même ! ) ne s’intéressent visiblement pas aux familles qui ne servent que de prétexte à créer un problème de difficulté nécessaire à la dramaturgie.
Et on en arrive à l’épisode 12. J’aurais déjà dû comprendre que ça ne se passait jamais comme je l’attendais mais là… Déjà quand j’ai vu que Pat avait changé de coiffure dans le preview, je me suis dit « ça est ! le temps à passé »et paf ! 4 ans !

Mais je me suis dit "bon, les parents sont au courant, tout le monde le sait, ça va bien rouler!"

  Eh bien non ! On fait tout pour nous faire croire que depuis 4 ans ils sont définitivement séparés… Jusqu’à la soirée des anciens élèves où ils ne se parlent même pas… Jusqu’à ce que quand même arrive l’explication, et bien sûr, ils s’aiment toujours, blablabla, il fallait faire plaisir aux parents blablabla (toujours cachés ces abrutis) !!
Alors là,  je déteste complètement ce genre de twist où on me prend pour l’idiote de service, comme dans les dramas mit maladie incurable, où tu vois le héros mourir dans les bras de l’héroïne, puis le temps passe (encore! ) et la vie semble avoir repris et tout  coup paf ! qui voilà ? le héros bien vivant (il a été opéré, on lui avait une RCP ou je ne sais quelle explication boiteuse) et là le public idiot sèche ses larmes et tape dans ses mains… 
Eh bien pas moi ! 
Je déteste ça ! Toutes les explications bien artificielles qui enfin débarquent comme des cheveux sur la soupe, c’est lourdingue ! ça casse toute la dynamique psychologique de l'histoire ! Je sais que les scénaristes ne cherchaient pas le prix Goncourt, mais là, c’est nul … pour moi !

Bon naturellement tout finit bien, avec un après-générique très amusant où Pat dis à Pran, plein d’ardeurs, « arrête, on ne tourne pas un porno ! » et on finit sur un éclat de rire, ce que j’ai apprécié ! 

Un mot sur les deux acteurs, vraiment soit excellents soit vraiment amoureux !! Particulièrement Pat, d’un naturel parfait, à l’aise et vraiment irradiant la joie. Pran a un rôle demandant plus de retenue et il l’assume très bien aussi !

Et quel bonheur de voir des visages sans retouche, des corps ni squelettiques ni bodybuildés (quoique bien musclé quand même !) et de retrouver ce que je trouve aussi chez les Japonais : la réalité d’un visage naturel (bon avec un excellent orthodontiste quand même ! mais ça c’est tout le monde ! sauf les Japonais ! ) 

Alors, au final, j’ai passé un très bon moment, en plus dans des circonstances où j’en avais vraiment besoin !

J’ai été amenée à faire des réflexions sur moi-même qui ne m’avaient pas effleurées jusqu’ici ! Quand les deux filles sont tombées amoureuses, je me suis dit « pour l’équilibre, ça aurait été bien qu’elle aime Wai » puis j’ai réfléchi (ça m‘arrive ! ) et je me suis dit que je ne m’étais jamais posé la question de l’équilibre du drama quand on n’a que des couples hétéros… Donc il y a encore du chemin à faire… Comme vous le savez je suis une personne d’une génération où on était conditionné à envisager l’amour et le couple suivant un stéréotype bien gravé dans le marbre… Encore heureux que j’aie eu des parents très ouverts et un ami homo qui venait chez nous tout le temps et qu’on adorait quand j’étais ado… Mais quand même pour moi ça n’a pas été simple de regarder ce drama, parce entendre, et savoir c’est une chose mais voir c’en est une autre… Mais ça n’a pas duré longtemps, et j’ai adoré l’épisode 5, comme j’ai adoré le même genre de situation dans d’autres dramas avec la même situation garçon/fille, la vérité du sentiment et la magie de l’amour font tout ! 

Alors je ne dis pas que j’en verrais d’autres, sauf s’il y a un sérieux effort de fait au niveau scénario et réalisme, mais ça a été une très jolie expérience qui m’a beaucoup apporté ! 

Bon, Lilie, j’espère que mon retour te satisfait ? 

Écrire un commentaire

Optionnel