Xt_param = 's=573309&p='; try {Xt_r = top.document.referrer;} Xt_param = 's=573309&p='; try {Xt_r = top.document.referrer;}

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Are you human, too ? Au diable la logique, embarquez-vous dans cette jolie histoire de fraternité improbable !

Drama, AI,filiation,  frères, double, identité, amour

Il n'est pas humain, mais il doit affronter le monde des humains, plus la famille, plus les luttes de pouvoir, plus la découverte de l'amour... Réussira-t-il ? 

 

Drama, AI,filiation,  frères, double, identité, amour

Profile
Drama: Are You Human? (English title) 
Revised romanization: Neodo Inganini 
Hangul: 너도 인간이니 
Director: Cha Young-Hoon When the camellia blooms, Bridal mask… 
Writer: Jo Jung-Joo Princess'man
Network: KBS2 
Episodes: 36 (18 heures)
Release Date: June 4 - August 7, 2018 
Runtime: Mon & Tue 22:00 
Language: Korean 
Country: South Korea 
Netflix

Viki

Distribution :

Drama, AI,filiation,  frères, double, identité, amour

Drama, AI,filiation,  frères, double, identité, amour


 Seo Kang Joon (Nam Shin - Nam Shin III) vu dans When the weather is fine, Watcher, Cheese in the trap, What happens to my family, Good doctor… 

Drama, AI,filiation,  frères, double, identité, amour

Gong Seung Yeon (Kang So Bong) vue dans My only love song, Six flying dragons, …

Drama, AI,filiation,  frères, double, identité, amour

Lee Joon Hyuk (Ji Young Hoon) vu dans les deux films « along with the gods… » et les dramas Stranger 1 et 2, The lies within, Designated survivor:60j, Life, City hunter, Secret garden, The city hall, World’s within…

Drama, AI,filiation,  frères, double, identité, amour

Park Hwan Hee(Seo Ye Na) vue dans Jealousy incarnate, Uncontrollably fond, Descendants of the sun…

Drama, AI,filiation,  frères, double, identité, amour

Kim Sung Ryoung (Oh Ro Ra « DrLaura » (?!)) vue dans The beauty inside,You’re beautiful, Iljimae, … 

Drama, AI,filiation,  frères, double, identité, amour

Yu Oh Seong (Seo Jong Il) vu dans le film « Friend » et les dramas My country:the new âge, Uncontrollably fond, Gunman in Joseon, Faith, …

Drama, AI,filiation,  frères, double, identité, amour

Park Young Gyu (Nam Gun Ho) vu dans Run on, Chief Kim, Beating again, The three musketeers, My love from the star, …

Drama, AI,filiation,  frères, double, identité, amour

Choi Duk Moon(David) vu dans le film Divine fury, et les dramas Vincenzo, Rookie historian Goo Hye Rung, Doctor prisonner,Chicago type writer,Solomon perjury,Memory, Chuno, the snow queen…

Drama, AI,filiation,  frères, double, identité, amour

Kim Won Hae (Kang Jae Sik) vu dans beaucoup, surtout aimé dans Chief Kim, Life, Signal, Misaeng, When you were sleeping… 

Drama, AI,filiation,  frères, double, identité, amour

Choi Byung Mo(Choi Sang Gul) vu dans Flower of evil, Stranger, Moon lovers, Yong Pal, …

Synopsis
 Oh Ro Ra est une femme extrêmement douée dans le domaine de l’AI.(Artificial Intelligence)

Elle est mariée avec le fils d’un magnat de l’industrie dans ce domaine, et a un petit garçon, Nam Shin. Son beau-père ne l’a jamais acceptée, et lors de la mort de son mari, il lui arrache son fils, dont elle sera totalement séparée pendant 20 ans. Elle part vivre en Tchéquie avec son ami David, informaticien aussi, et pour combler le vide laissé par l’enfant ils fabriquent successivement trois robot doués d’AI suivant l’âge de son fils, le troisième est maintenant Nam Shin III. Nam Shin a réussi a retrouver sa mère, mais au moment de la rencontrer il est victime d’un très grave accident de voiture. Oh Ro Ra, avec l’aide de l’assistant personnel et ami très proche de Nam Shin, Ji Young Hoon, décide de rentrer en Corée et de mettre Nam Shin III à la place de son fils, maintenant plongé dans le coma…

Ce que j’en ai pensé :

Avec un scénario complètement barré, et parfois vraiment écrit avec les pieds, je me suis pourtant trouvée scotchée devant mon écran durant les 18 épisodes du drama! Pourquoi ??? Parce que les acteurs ont vraiment donné vie à cette histoire improbable, et particulièrement Seo Kang Joon, absolument parfait dans un double rôle assez piégeux !


Le scénario est  bâclé au niveau de la logique des déplacements, de l’enchaînement des évènements, on se dit souvent « comment il est arrivé là ? » ou « d’où il a sorti cette moto, avec casque et équipements ? » ou «  Qui a tout nettoyé, et comment ? » On sent que le scénariste n’en a strictement rien à faire, de ce côté technique de l’histoire, car son seul intérêt, c’est d’abord la personnalité du robot, qui va évoluer, se former et s’affirmer au fil de ce qu’on lui demande de faire, des différentes rencontres, sans  perdre de vue qu’il ne sera jamais humain, comme il le dit : je comprends les émotions mais je ne les ressens pas.
Ensuite, ce qui passionne, c’est l’affrontement de l’AI et de l’humain qui lui a servi de modèle. Cette affrontement ressemble par bien des point à des relations fraternelles habituelles, ses rivalités, ses jalousies et aussi le sens de la protection de l'autre à tout prix.

Là, c’est très intéressant de voir l’effet de cette rencontre à la fois sur une personnalité qu’une enfance difficile a rendue instable, en quête de reconnaissance, et sur son double parfait qui va acquérir aussi maturité et capacité de jugement au fil des évènements. 
Ce face-face est le vrai cœur du drama, soutenu par des intrigues de palais dans la Société, et par la romance entre Nam Shin III et Kang So Bong, sa garde du corps.

Cette romance échappe au ridicule grâce au caractère bien trempé de So Bong, et au soin qu’ont pris les scénaristes de ne jamais laisser oublier que le robot n’éprouve pas de sentiments. Il ne peut être amoureux, mais il devient capable de ressentir qu’une personne est là pour lui et l’aide, et l'accepte tel qu’il est. C’est cette prise de conscience et le sentiment de sécurité qui s'en suit, qui servira de base à la relation avec So Bong,se renforçant de plus en plus. 

Il y a quelques sommets dans la première partie, avant la confrontation des deux"frères", comme l’incendie, ou l’accident de la voiture autonome…Heureusement le scéanario n'abuse pas des effets "superman", il y en a peu bien placés et utiles à l'histoire.

La seconde partie est plus psychologique, mais pour moi la plus intéressante. 
Toute l’histoire est aussi sous-tendue par le thème : l’AI peut-elle donner des robots avec une telle possibilité d’évolution et d’adaptation qu’ils en deviendraient presque humains ? Et alors, où s’arrêterait le fait d’être humain ?

Bon, le robot, ici, donne une image hyper positive de l’AI ! On pourrait réécrire l’histoire est le faisant devenir un danger car c’est toujours une machine, et tout dépend de qui et comment on l’utilise ! Nam Shin III va peu à peu se créer une morale, en plus de l’éthique que lui a donnée sa créatrice, la loi d’Isaac Asimov : « ne pas nuire aux humains ». 

Je reviens sur Seo Kang Joon, il est parfait ! En passant, compliments aux maquilleurs et aux techniciens du numérique qui réussissent à faire oublier quelques instant qu’il n’y a qu’un acteur ! Le travail sur le visage du robot est parfait,  modifiant juste ce qu’il faut l’aspect de la peau. Le recours au numérique donne un éclat particulier aux yeux de Seo Kang Joon, accentuant leur couleur brun clair (la même que celle des yeux de So Bong, d’ailleurs, c’est amusant !) et l’acteur ajoute son talent donnant les expressions différentes(le sourire, le port de la tête, …) 

Autre personnage très intéressant et même intrigant : Ji Young Moon, l’assistant de Shin, celui qui prenait les coups à sa place, celui qui le sort des mauvais pas. Il y a plus qu’une relation amicale entre eux, par moment j’ai pensé qu’il y avait de l’amour du côté de Young Hoon. D’ailleurs il refuse toujours de définir sa relation quand Shin III lui pose la question… j’aurais bien aimé qu’il y réponde, car ça aurait rajouté un plus au drama, au niveau de la psychologie des personnages s’il y avait eu là un autre amour sens unique… L’acteur Lee Joon Hyuk, que j’avais repéré dans les 2 Stranger, est vraiment très bien, tout en maîtrise avec par moment, des fêlures mélancoliques … Gong Seung Yeon, dans le rôle de So Bong, est aussi tès bien, juste et touchante, et le scénariste ne l'a pas chargée en scènes stupides genre" je t'aime mais je te quitte" ! Elle arrive très bien a doner de la crédibilité d'abord à ses doute, puis sa répulsuin, son rejet jusqu'à ce que son pragmatisme lui fasse accepter la situation !

Parlons de la fin ! Eh bin, je l’aurais préférée moins guimauve, parce qu’enfin ! C’est un robot !

Alors que le scénariste insiste bien tout du long sur cet aspect, là, on finit sur le classique « je reste avec toi pour la vie » et quand même il y a des aspects de la vie qu’un robot ne peut pas assumer (les enfants, par exemple..) Il y aurait eu une fin plus belle sans les 10 dernières minutes, afin que So Bong ait une chance de garder un merveilleux souvenir, puis de vivre une vraie vie de femme ! 
Malgré tout j’ai eu du plaisir à cette dernière scène, et aux quelques phrases échangées entre le "père" de Shin III, le vrai Shin et Jin Young Hoon, qui laissent entrevoir un avenir meilleur pour tous...
Oui, c’est contradictoire, mais c’est comme ça ! ^_^ 

J’ai vu que Seo Kang Joon chante une chanson dans le drama, j’ai voulu écouter et le moins que je puisse dire c’est qu’il vaut mieux qu’il soit acteur le plus possible ! ^_^ 

Au total un drama qui nous saisit et nous emporte en nous faisant oublier tous les défauts de scénarios par la grâce des yeux d’or de Seo Kang Joon

 

 

 

Écrire un commentaire

Optionnel