Xt_param = 's=573309&p='; try {Xt_r = top.document.referrer;} Xt_param = 's=573309&p='; try {Xt_r = top.document.referrer;}

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

From five to nine, ou être moine n'est pas forcément ce que l'on pense !

drama,moine,yamapi

L'intrigue du drama tient sur un timbre poste (grand format quand même) : un moine bouddhiste tombe amoureux d'une ravissante fofolle qui ne rêve que de vivre à New-York, et ce n'est pas la peine de beaucoup se mettre la rate au court-bouillon pour deviner la fin !!...

drama,moine,yamapi

Profile
Drama: From Five To Nine
Romaji: 5→9: Watashi ni Koi Shita Ikemen Sugiru Obousan
Japanese: 5→9~私に恋したイケメンすぎるお坊さん~
Directors : Shin Hirano : une foule dont Hero(2014)Last cinderella, Priceless, Lucky seven, Change, Hundred million stars from the sky… Engine , Hideyuki Aizawa rien vu
Writer: Miki Aihara (manga), Shota Koyama rien vu non plus
Network: Fuji TV
Episodes: 10
Release Date: October 12 - December 14, 2015
Runtime: Mondays 21:00
TV Ratings: 11.7%
Language: Japanese
Country: Japan



Distribution :

drama,moine,yamapi

Satomi Ishihara(Junko Sakuraba) vue dans Heartbroken chocolatier, Rich man, poor woman - Voice - Kimi wa peto

drama,moine,yamapi

Yamashita Tomohisa (Takane Hoshikawa) vu dans Ikebukuro west gate park, Stand up ! - Dragon zakura - Nobuta wo produce - Kuraosagi - Code Blue (1 et 2) - Buzzer beat - Ending planner -Monsters - Summer nude - Flower for Algernon …

drama,moine,yamapi

Yuki Furikawa (Satoshi Mishima) vu dans Erased - Love in Tokyo (1) - Rich man, poor woman…

drama,moine,yamapi

Kei Tanaka (Makoto Kiyomiya) vu dans le film « library wars »et dans Gunshi kanbe - BOSS 2 - Shiniya shokudo - Orangedays - Waterboys - Gokusen…

drama,moine,yamapi

Rin Takahashi (Momoe Yamabuchi) vue dans Brothers karamazov - Rookies…


L’histoire :(Asianwiki)

Junko Sakuraba (Satomi Ishihara) rêve de travailler à New York, mais elle travaille actuellement en tant que professeur d'anglais. Elle est sur le point d'avoir 29 ans. Junko Sakuraba travaille dur pour réaliser son rêve, mais New York semble bien loin. Elle n'a pas eu de rendez-vous amoureux depuis longtemps.

Junko Sakuraba assiste à un enterrement dans un temple. Pendant les funérailles, elle commet une erreur et jette des cendres sur un moine chantant un sutra. Elle se sent désolée et gênée.

Plus tard, la famille de Junko Sakuraba la fait aller à un rendez-vous arrangé. L'homme qu'elle rencontre alors est Takane Hoshikawa (Tomohisa Yamashita). Sa date est le moine sur qui elle a accidentellement jeté des cendres.

Mon avis :

La raison essentielle de cette vision, elle réside dans l'image ci-dessus, j'ai la faiblesse d'adorer Yamapi (oui, ce n'est pas toujours un acteur hors pair, mais son visage me remplit de joie !!   ) En plus j'avais très envie de voir ce qu'il donnait en moine !
Mais ce drama est tiré d'un manga shojo, et son charme tient justement à ce que l'esprit de gaieté simple et joyeusement enlevé du manga yest très bien rendu, du moins dans les 2/3, le dernier tiers étant un peu moins rigolo. C'est pétillant, coloré, drôle et en plus il y a plein de têtes connues, dont la maman de Domyoji elle-même, Kaga Mariko, (toujours aussi teigne d'ailleurs ! ) On y croise aussi le charmant héros de Love in Tokyo,Furukawa Yuki,  nettement plus souriant, l'infirmière en chef de Churasan, Toda Keiko, l'héroïne de "Rich man, poor woman"Ishihara Satomi etc...

Ce drama a été écrit (je suppose) spécialement pour Yamapi, car il y incarne un moine qui n'a vécu que dans l'étude et le bouddhisme pour prendre la direction du temple familial, et il ne sourit jamais ! ça tombe bien, Yamapi étant réputé pour ça !   Par contre autour de lui, tout le monde est très joyeux !

C'est le drama idéal pour se vider la tête, passer un moment agréable et ne plus trop y penser après ! Enfin, ça ouvre un peu l'horizon sur la vie dans un temple bouddhiste japonais...  
Ah ! Et moi qui ne m'intéresse que très peu aux fringues j'aime énormément comment l'héroïne est habillée, ça lui va très bien, d'ailleurs je suppose que c'est elle qui dirige sa garde-robe, car dans "Shitsuren chocolatier" je m'étais fait la même réflexion !

Écrire un commentaire

Optionnel