Xt_param = 's=573309&p='; try {Xt_r = top.document.referrer;} Xt_param = 's=573309&p='; try {Xt_r = top.document.referrer;}

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

28/08/2017

Joyau des Cévennes : Saint Guilhem le Désert

Saint Gulhem le Désert se situe près des gorges de l’Hérault, que l’on franchit sur le pont du Diable :

Saint,Guilhem,Cévennes,Hérault

Nous avons d’abord traversé de jolis villages :

Saint,Guilhem,Cévennes,Hérault

Saint,Guilhem,Cévennes,Hérault

A l’entrée du village (où les voitures ne sont pas admises), nous prenons une route qui monte parallèlement vers un très grand parking ombragé où laisser la voiture, et cela me donne déjà quelques beaux clichés pris par la portière !

Saint,Guilhem,Cévennes,Hérault

Saint,Guilhem,Cévennes,Hérault

Saint,Guilhem,Cévennes,Hérault

Saint,Guilhem,Cévennes,Hérault

Particulièrement cette image-ci, de la magnifique abbaye de Gellone, un chef d’œuvre de l’art roman !

Saint,Guilhem,Cévennes,Hérault,Gelone

wiki :
Le toponyme « dau Desèrt» date de l'époque où le terroir était dévégétalisé par les pratiques d'élevage des trop nombreux habitants du bourg. Toute forme de végétation avait un emploi pour l'alimentation du bétail ou le chauffage. Ces pratiques paysannes de subsistance ont duré jusqu'au début du XXe siècle, puis la déprise agricole intervint du fait de l'exode rural, laissant la végétation pousser à nouveau alentours.
Le parking est au pied du cirque rocheux qui domine le village

Saint,Guilhem,Cévennes,Hérault

Saint,Guilhem,Cévennes,Hérault

Nous voilà sur la place du village, où se situe l’entrée de l’abbaye, entourée de superbes façades médiévales :

Saint,Guilhem,Cévennes,Hérault

Saint,Guilhem,Cévennes,Hérault

Saint,Guilhem,Cévennes,Hérault

Saint,Guilhem,Cévennes,Hérault

Guillaume de Gellone (Guilhem en occitan) est à la fin du VIIIe siècle comte de Toulouse et duc d'Aquitaine. Il est, par sa mère, le cousin de Charlemagne. Il se retire de la vie laïque, après une carrière militaire bien remplie effectue une donation à Gellone, le 14 décembre 804.
Le premier abbé de Gellone connu est Juliofred. Guillaume qui est simplement moine y passera la fin de sa vie. Il y meurt en 812 et y est enterré. Il est canonisé sous le nom de saint Guilhem.

Saint,Guilhem,Cévennes,Hérault,Gelone

Saint,Guilhem,Cévennes,Hérault,Gelone

Saint,Guilhem,Cévennes,Hérault

https://www.st-guilhem-le-desert.com/abbaye/st-guilhem_gellone1.html

Lorsque l'on pénètre à l'intérieur de l'église, on est curieusement surpris par la nef, exemple même de dépouillement et de simplicité. Très haute (18m) et peu large (6m) il s'agit là d'un pur art roman qu'une absence totale de décoration met en valeur. Rien en effet ne vient accrocher le regard tant les formes sont sobres, douces et élancées. Seul, peut être le maître-autel qui trône au-dessous d'une magnifique coupole en cul de four jure dans le décor. L'impression de verticalité est ici de ce fait bien réelle et d'une superbe esthétique. L'ensemble est relativement bien éclairé par de grandes baies en plein cintre percées dans les travées supérieures, ainsi que par deux oculus centraux.
 Dans le collatéral Sud, une porte aujourd'hui murée donnait directement accès au cloître inférieur du XIe. Ces collatéraux se terminent d'un côté par de petites niches. Contre l'une d'entre-elle viens s'appuyer un escalier de bois qui conduit a l'étroite tribune qui supporte l'orgue tandis que l'autre est équipé d'une cuve en terre cuite (font baptismaux) .

Saint,Guilhem,Cévennes,Hérault,Gellone

Saint,Guilhem,Cévennes,Hérault,Gellone

Saint,Guilhem,Cévennes,Hérault,Gellone

Le reliquaire de Saint Guilhem :

Saint,Guilhem,Cévennes,Hérault,Gellone

Saint,Guilhem,Cévennes,Hérault,Gellone

Saint,Guilhem,Cévennes,Hérault,Gellone

Saint,Guilhem,Cévennes,Hérault,Gellone

Saint,Guilhem,Cévennes,Hérault,Gellone

Saint,Guilhem,Cévennes,Hérault,Gellone

Saint,Guilhem,Cévennes,Hérault,Gellone

la crypte :

Saint,Guilhem,Cévennes,Hérault,Gellone

Saint,Guilhem,Cévennes,Hérault,Gellone

Saint,Guilhem,Cévennes,Hérault,Gellone

L’abbaye possède un très beau cloître. Enormément détruit durant la Révolution française, il faut attendre pour le sauver l'Abbé Léon Vinas dans les années 1840. Passionné d'Archéologie religieuse, ce personnage haut en couleur et auteur d'une célèbre monographie sur Saint-Guilhem, usera de toutes ses relations et de sa personne pour récupérer chez quelques  particuliers un nombre important de pièces. En 1841, il alerte la Société Archéologique de Montpellier et s'engage dans une bataille soutenue avec les propriétaire des restes du cloître. Il sauve en quelques sortes les meubles et fait rapatrier de nombreux ouvrages au sein de la Société Archéologique de Montpellier. Malgré son action militante et désintéressée, tout ne pourra être hélas récupéré.

Aujourd'hui, on peut dire que les vestiges du cloître de Saint-Guilhem se trouvent répartis ainsi :

- Musée des Cloîtres de New-York, Société Archéologique de Montpellier, Saint-Guilhem-le-Désert.

https://www.st-guilhem-le-desert.com/cloitre/st-guilhem_cloitre1.html

Saint,Guilhem,Cévennes,Hérault,Gellone

Saint,Guilhem,Cévennes,Hérault,Gellone

Saint,Guilhem,Cévennes,Hérault,Gellone

Saint,Guilhem,Cévennes,Hérault,Gellone

Saint,Guilhem,Cévennes,Hérault,Gellone

Le cloître de saint Guillem à New-York (museum of cloisters)

Saint,Guilhem,Cévennes,Hérault,Gellone

Saint,Guilhem,Cévennes,Hérault,Gellone

Saint,Guilhem,Cévennes,Hérault,Gellone

Saint,Guilhem,Cévennes,Hérault,Gellone

Saint,Guilhem,Cévennes,Hérault,Gellone

Saint,Guilhem,Cévennes,Hérault,Gellone

Saint,Guilhem,Cévennes,Hérault,Gellone

Saint,Guilhem,Cévennes,Hérault

Dominant le village comme un nid d’aigle, les vestiges du château de Verdun, ou château du Géant :

Saint,Guilhem,Cévennes,Hérault

Saint,Guilhem,Cévennes,Hérault

Saint,Guilhem,Cévennes,Hérault,Gellone

L’accès en est interdit, pour risque de chutes de pierres, mais comme je ne suis pas une chèvre, je ne l’aurais pas tenté !!
Verdun est une déformation de Verdus, le ruisseau qui coule dans le vallon.
On raconte à Saint-Guilhem-le-Désert, qu’un Géant avait élu domicile aux ruines du château qui domine le village en compagnie d’une pie et qu’il terrorisait les populations villageoises. Un jour, Guilhem, las de devoir gérer la peur que procurait le Géant sur les populations villageoises, décida de se déguiser en servante et de faire mine de transporter de l’eau au château pour aller combattre cet imposteur. Il se munit de « Joyeuse », son épée légendaire, et fit marche vers la forteresse. Lors de son parcours, la pie qui rodait dans les parages s’aperçut que la servante qui faisait route vers le château n’avait pas la même allure que d’habitude. Interpellé, l’oiseau reconnu Guilhem et s’en alla avertir le Géant en ces termes :
-  « Géant, ce n’est pas ta servante qui vient t’apporter de l’eau, c’est Guilhem qui s’en vient pour te tuer. »
Mais sûr de son fait et ne doutant pas de sa supériorité, le Géant ne tint pas compte des mises en garde de sa compagne et ouvrit la porte de sa forteresse.
S’en suivit un âpre combat qui vit la victoire de Guilhem précipitant son adversaire au bas des falaises du château. La pie dépourvue, ayant perdu son protecteur, prit la fuite pour aller se cacher on ne sait où.
Depuis ce jour, les habitants du village vivent en toute quiétude et bien que la vallée de Gellone soit fréquentée par de nombreuses espèces d’oiseaux, on ne revit jamais de pie.


Balade dans les ruelles autour de l’abbaye et vers la montagne :

Saint,Guilhem,Cévennes,Hérault

Saint,Guilhem,Cévennes,Hérault

 

Saint,Guilhem,Cévennes,Hérault

Saint,Guilhem,Cévennes,Hérault

Saint,Guilhem,Cévennes,Hérault

Saint,Guilhem,Cévennes,Hérault

Saint,Guilhem,Cévennes,Hérault

Saint,Guilhem,Cévennes,Hérault

Saint,Guilhem,Cévennes,Hérault

Nous sommes au bout, dominés par le cirque de montagne, où monte un chemin de pierres que nous ne prendrons pas !

Saint,Guilhem,Cévennes,Hérault

Le village suit à peu près deux rues, toutes bordées de nombreuses boutiques et de belles vieilles maisons médiévales. On en descend une et on remonte l’autre !On commence par descendre celle au soleil, il sera moins dur de remonter à l’ombre !

Saint,Guilhem,Cévennes,Hérault

Saint,Guilhem,Cévennes,Hérault

Les jardins de l’abbaye dont on longe l’arrière :

Saint,Guilhem,Cévennes,Hérault

Saint,Guilhem,Cévennes,Hérault

Saint,Guilhem,Cévennes,Hérault

Vers le bas du village, ce joli petit pont sur le Verdus qui attire un jeune touriste :

Saint,Guilhem,Cévennes,Hérault

Saint,Guilhem,Cévennes,Hérault

Saint,Guilhem,Cévennes,Hérault

Saint,Guilhem,Cévennes,Hérault

Saint,Guilhem,Cévennes,Hérault

Saint,Guilhem,Cévennes,Hérault

Saint,Guilhem,Cévennes,Hérault

Saint,Guilhem,Cévennes,Hérault

Saint,Guilhem,Cévennes,Hérault

Oui, nous sommes bien sur le chemin de Saint Jacques !

Saint,Guilhem,Cévennes,Hérault

Saint,Guilhem,Cévennes,Hérault

Nous repartons et la route vers la grotte de Clamouse nous offre un dernier panorama superbe et un dernier aperçu du pont du Diable :

Saint,Guilhem,Cévennes,Hérault

Saint,Guilhem,Cévennes,Hérault

Mais l'ancien, est derrière caché malheureusement depuis la voiture par la barrière :

Saint,Guilhem,Cévennes,Hérault

A l'entrée des gorges de l'Hérault, au lieu dit "gouffre noir", le vieux pont roman, accroché aux berges abruptes, enjambe le fleuve en son point le plus resserré. Long de 50 m, il comprend deux arches principales en plein cintre et deux ouvertures secondaires, les ouïes, destinées à faciliter l'écoulement des eaux en période de crue.

Il fut construit entre 1028 et 1031, par les deux proches abbayes d'Aniane et de Gellone,  qui contrôlaient jalousement les deux rives du fleuve.

Considéré comme l'un des plus vieux ponts médiévaux français, il a été classé au patrimoine mondial de l'humanité par l'UNESCO au titre du chemin de Saint Jacques de Compostelle en France depuis 1998.

Aujourd'hui c'est un lieu idéal pour se retrouver en famille ou entre amis, et durant les beaux jours, vous pourrez vous baigner à la plage surveillée du pont du Diable ou parcourir les gorges de l’Hérault en canoë.

https://www.saintguilhem-valleeherault.fr/pont-du-diable-975

Saint,Guilhem,Cévennes,Hérault

La journée se continuera pas la belle grotte de Clamouse aux concrétions neigeuses incroyables !

 

20/08/2017

Un air d'Asie dans le Gard : la bambouseraie d'Anduze

La bambouseraie d’Anduze m’avait toujours fait rêver, même avant de découvrir l’Asie par le Japon et la Corée du Sud, et quand j’ai lu qu’il s'y trouvait un jardin japonais, plus un village laotien, c’est devenu vraiment indispensable !!
Grâce à une amie je viens de concrétiser ce rêve, et je n’ai vraiment pas été déçue !
Déjà les paysages des Cévennes traversés pour y arriver sont magnifiques, et la ville d’Anduze (vue de la voiture, car impossible de s’y garer pour y jeter un coup d’œil sans y perdre deux heures en recherche ) m’a l’air très belle aussi, dans sa vallée entourée de montagnes !

Bambouseraie, Anduze, Cévennes

Bambouseraie, Anduze, Cévennes

Bambouseraie, Anduze, Cévennes

Bambouseraie, Anduze, Cévennes

On en verra un peu plus au retour, je serai dans le bon sens pour photographier depuis la voiture !
 Entrée de la bambouseraie :

Bambouseraie, Anduze, Cévennes

Bambouseraie, Anduze, Cévennes

Une petite lecture explicative :

Bambouseraie, Anduze, Cévennes

Bambouseraie, Anduze, Cévennes

 plus complet sur Wikipedia :
La bambouseraie en Cévennes (connue aussi sous le nom Bambouseraie d'Anduze) est un jardin exotique situé à Générargues dans le Gard.
Unique en Europe par ses dimensions, la bambouseraie en Cévennes se situe dans un domaine d'une superficie de 34 hectares (le parc, seule partie ouverte au public, couvre à lui seul 15 hectares) à 11 km au sud-ouest d’Alès et à 2 km au nord d’Anduze. Elle contient des bambous plantés à partir de 1856 par Eugène Mazel.
Les bambous prospèrent dans ce site qui bénéficie d'un climat très favorable à leur culture et forment une véritable jungle. Ce parc a servi de cadre pour le tournage de plusieurs films, dont Le Salaire de la peur, d'après le roman de Georges Arnaud, et Paul et Virginie.
Depuis quelques années, à la manière de nombreux autres jardins contemporains, le site accueille des installations d'artistes, plus ou moins pérennes ou éphémères.

La magnifique collection de bambous et les arbres rares sont présentés dans un parc aux beaux aménagements paysagers,comme le labyrinthe :

Bambouseraie, Anduze, Cévennes

le jardin japonais

Bambouseraie, Anduze, Cévennes

Bambouseraie, Anduze, Cévennes

Le jardin des bassins d'Eugène est un lieu de ressourcement qui se visite à pas feutrés tout en goûtant ses différentes perspectives, d’eaux lisses ou courantes, de végétation exotique comme les lotus :

Bambouseraie, Anduze, Cévennes,bassins,Eugène

Bambouseraie, Anduze, Cévennes,bassins,Eugène

Bambouseraie, Anduze, Cévennes,bassins,Eugène

Bambouseraie, Anduze, Cévennes,bassins,Eugène

Bambouseraie, Anduze, Cévennes,bassins,Eugène

Bambouseraie, Anduze, Cévennes,bassins,Eugène

Bambouseraie, Anduze, Cévennes,bassins,Eugène

Bambouseraie, Anduze, Cévennes,bassins,Eugène

On continue par la visite des serres avec au fond de la serre chaude, la cascade en rocaille qui diffuse l'humidité nécessaire aux feuillages des plantes de forêts ombrophiles.

Bambouseraie, Anduze, Cévennes

Bambouseraie, Anduze, Cévennes

Bambouseraie, Anduze, Cévennes

Bambouseraie, Anduze, Cévennes

Au bout de  l'allée des séquoias, à la convergence avec celle des palmiers de Chine,se trouve la Ferme. Devant ce bâtiment en pierre très ancien, répertorié sur le compoix fin du XVème siècle (cadastre), le marronnier s'élance, il fait partie des plus vieux arbres du parc.

Bambouseraie, Anduze, Cévennes

Cette allée des palmiers de Chine (Trachycarpus fortunei), face à la Ferme, est le 2nd axe historique de la Bambouseraie.Variété largement utilisée dans la médecine traditionnelle chinoise pour, notamment, ses vertus hémostatiques.
Pouvant résister au froid (jusqu'à - 18°C), Trachycarpus fortunei fait partie des 2 ou 3 espèces de palmiers cultivables en France.

Bambouseraie, Anduze, Cévennes

Bambouseraie, Anduze, Cévennes

Bambouseraie, Anduze, Cévennes

Le bambou n’est pas la seule plante fossile du jardin, on y croise la fougère arborescente et  un magnifique ginkgo biloba !(mais il est encore vert, c'est dommage !)

Bambouseraie, Anduze, Cévennes

Bambouseraie, Anduze, Cévennes

Le plus grand chêne de la Bambouseraie mesure 40 mètres de haut, un colosse au milieu des bambous.

Bambouseraie, Anduze, Cévennes

Nous arrivons au plus bel agencement paysager du parc (à mon avis) : la vallée du Dragon

Bambouseraie, Anduze, Cévennes,vallée, dragon

Le Vallon du Dragon, une oeuvre d'Erik Borja le long du Gardon
En 2000, l'année du Dragon dans la cosmogonie chinoise, le sculpteur et paysagiste français Erik Borja offre aux 150 ans de la Bambouseraie un projet pharaonique : la création d'un vallon de 15000 m². L'eau du Gardon qui y serpente donne corps au projet en épousant la forme de l'animal mythique : le Dragon.

Bambouseraie, Anduze, Cévennes,vallée, dragon

Bambouseraie, Anduze, Cévennes,vallée, dragon

Bambouseraie, Anduze, Cévennes,vallée, dragon

Bambouseraie, Anduze, Cévennes,vallée, dragon

Bambouseraie, Anduze, Cévennes,vallée, dragon

Sous influence de l'art traditionnel du jardin japonais et du zen, Erik Borja, paysagiste enseignant dans la Drôme, applique ici les principaux codes adaptés à l'environnement et au climat cévenols. Les berges du vallon, bordées de rochers, sont plantées d'érables du Japon aux couleurs flamboyantes, de conifères taillés en nuages, ainsi que de bambous nains.
Le souffle du dragon que dessine une mini pièce d'eau, est enjambé par le Pavillon du Phoenix rouge construit en bois dans le style japonais. De ce pavillon on admire une belle perspective sur le mariage des éléments aquatiques, minéraux et végétaux. Le bruissement des feuillages, le crépitement de l'eau, les ombres et reflets de la nature en font un lieu de méditation unique.

Bambouseraie, Anduze, Cévennes,vallée, dragon

Bambouseraie, Anduze, Cévennes,vallée, dragon

J’ai visité de magnifiques jardins au Japon et j’en ai vraiment retrouvé ici l’esprit :

Bambouseraie, Anduze, Cévennes,vallée, dragon

Bambouseraie, Anduze, Cévennes,bassins,Eugène

P1000610.jpg

Le vallon vu depuis le Pavillon du Phénix :

Bambouseraie, Anduze, Cévennes,vallée, dragon

Bambouseraie, Anduze, Cévennes,vallée, dragon

D'inspiration japonaise, le pavillon du Phoenix est un des éléments clés du Vallon du Dragon de par son architecture (en particulier sa charpente)et son emplacement.

Bambouseraie, Anduze, Cévennes,vallée, dragon

Nous quittons la vallée du Dragon pour aller vers le village laotien, croisant en chemin ce drôle d’édifice ! Le rêve de tout enfant, je crois !

Bambouseraie, Anduze, Cévennes

Bambouseraie, Anduze, Cévennes

Quand la grosse gourde s’emplit d’eau, la cabane monte dans l’arbre ! J’aurais bien voulu expérimenter ça !
Nous voilà au village laotien, un village asiatique, entièrement construit par un membre du personnel d'origine laotienne et son équipe, il restitue fidèlement l'architecture et la décoration de l'habitat traditionnel Lao.
Les plantations qui entourent le village s'inspirent aussi des paysages asiatiques et des espèces végétales propres à cette région du Laos : bananiers, taros (tubercule exotique), cannes à sucre.

Bambouseraie, Anduze, Cévennes,village,Lao

Bambouseraie, Anduze, Cévennes,village,Lao

La cour d’habitation, ses cochons (le gros se repose dans sa maison), son poulailler (les poules sont bizarres !!)

Bambouseraie, Anduze, Cévennes,village,Lao

Bambouseraie, Anduze, Cévennes,village,Lao

Bambouseraie, Anduze, Cévennes,village,Lao

Bambouseraie, Anduze, Cévennes,village,Lao

Bambouseraie, Anduze, Cévennes,village,Lao

Bambouseraie, Anduze, Cévennes,village,Lao

Bambouseraie, Anduze, Cévennes,village,Lao

A l’entrée du village :

Bambouseraie, Anduze, Cévennes,village,Lao

Bambouseraie, Anduze, Cévennes,village,Lao

Dans la vaste collection de bambous, il y a les bambous noirs, ou jaunes, ou bicolores(jaunes et verts)  :

Bambouseraie, Anduze, Cévennes

Bambouseraie, Anduze, Cévennes

Bambouseraie, Anduze, Cévennes

Nous voilà revenus à l’entrée du parc avec son beau basin :

Bambouseraie, Anduze, Cévennes

Pendant que nous mangions (il y a un snack très agréable, à l’ombre) le petit train à vapeur qui suit la vallée jusqu’à Saint Jean du Gard est passé, il a une halte au parc :

Bambouseraie, Anduze, Cévennes

 

La suite de la journée donnera lieu à une autre note : le mas Soubeyran et le musée du Désert, toujours à travers les magnifiques Cévennes :

P1000644.jpg

P1000647.jpg

P1000648.jpg

La plupart des textes s’inspirent du site de la bambouseraie : http://www.bambouseraie.fr/fr

02/08/2017

Dernière étape, Winchester sur le chemin du retour...

La dernière étape du voyage était une halte d’une journée à Winchester, lieu de pèlerinage obligé en cette année du bicentenaire de la mort de Jane Austen, celle par qui nous nous sommes toutes rencontrées et ensuite appréciées !

Winchester,cathédrale, Jane Austen

Le fait est qu’elle est morte ici, à Winchester, et qu’elle y est enterrée, dans la cathédrale. On retrouve sa trace à travers la ville :

Winchester,cathédrale, Jane Austen

Mais pour nous, après le passage à l’hôtel, c’est d’abord de trouver où se restaurer. L'endroit est agréable, la cuisine… bizarre, très influencée par l’orient, exemple ma « quiche », mais très bonne quand même !

P1000435.jpg

Winchester,cathédrale, Jane Austen

Les asperges annoncées sont sous les œufs…

Winchester,cathédrale, Jane Austen

Un mot sur la ville :
La ville de Winchester est une des premières capitales de type moderne dans l'Europe latine : ville de couronnement et de sépulture des rois de Wessex d'abord, de l'Angleterre unifiée ensuite et siège de tous les outils de gouvernement qui seront déplacés vers Londres par Guillaume le Conquérant et ses successeurs. Elle est le lieu d'un pèlerinage important depuis 971 avec sa cathédrale Old Minster et les reliques de saint Swithum. Au Nord de cette église existe un monastère créé en 903 et un autre monastère de femmes sans équivalent en Angleterre vers l'an mil.
Nous nous dirigeons ensuite vers la cathédrale, notre but, tant pour Jane que pour la cathédrale elle-même, paraît-il fort belle , à travers Winchester :

Winchester,cathédrale, Jane Austen

Winchester,cathédrale, Jane Austen

w

Winchester,cathédrale, Jane Austen

L’Hôtel de ville, ou ce qui y correspond :

Winchester,cathédrale, Jane Austen

Winchester,cathédrale, Jane Austen

Winchester,cathédrale, Jane Austen

Dans le parc qui entoure la cathédrale, le banc-livre dédié à Jane Austen :

Winchester,cathédrale, Jane Austen

La cathédrale, très beau gothique du début du style, sobre et élégant !

Winchester,cathédrale, Jane Austen

Winchester,cathédrale, Jane Austen

Dès l’entrée, Jane y est évoquée :

Winchester,cathédrale, Jane Austen

C'est grâce aux relations épiscopales de son frère qu'elle est enterrée dans la cathédrale, à gauche près de l'entrée :

Winchester,cathédrale, Jane Austen

Winchester,cathédrale, Jane Austen

La Cathédrale de Winchester située à Winchester dans le Hampshire est une des plus grandes et célèbres cathédrales d'Angleterre, avec la plus longue nef et la plus grande longueur hors-tout de toutes les cathédrales d'architecture gothique d'Europe. Elle est dédiée à la Sainte-Trinité, saint Pierre, saint Paul et saint Swithun, ce dernier ayant été évêque de Winchester jusqu'à sa mort en 862. Elle est le siège de l'évêché de Winchester et le centre du diocèse de Winchester. Construite après la conquête de l'Angleterre par les Normands en style roman, elle a subi de nombreuses modifications en style gothique primitif, décoré et perpendiculaire. Important centre d'enluminures, son scriptorium a produit la Bible de Winchester, c'est aussi le lieu de sépultures de rois et de l'écrivain Jane Austen.
 Les fonts baptismaux, du milieu du XIIe siècle consistent en un bloc carré de calcaire bleu-noir extrait aux environs de Tournay en Belgique richement décoré sur ses quatre faces avec des scènes de la vie légendaire de Saint Nicolas de Myre et des animaux apocalyptiques vaincus par des guerriers armés :

Winchester,cathédrale, Jane Austen

Winchester,cathédrale, Jane Austen

Partie normande de la cathédrale, de style roman :

Winchester,cathédrale, Jane Austen

Winchester,cathédrale, Jane Austen

Chapelle du saint Sépulcre, ornée de fresques sur la passion du Christ, du XIIe et XIIIe siècle :

Winchester,cathédrale, Jane Austen

Winchester,cathédrale, Jane Austen

Winchester,cathédrale, Jane Austen

la photo est meilleure une fois la lumière trouvée et allumée !!

Winchester,cathédrale, Jane Austen

Une allée latérale le long du chœur :

Winchester,cathédrale, Jane Austen

Un curieux tableau :

Winchester,cathédrale, Jane Austen

Une pancarte demande de marcher avec attention sur ce carrelage, datant des origines de l’édifice !

Winchester,cathédrale, Jane Austen

Une rangée d’icônes modernes s’alignent au dessus du « trou sacré », où entraient jadis les pèlerins pour être au plus près des os de Saint Swithun (j’aurais bien aimé aller y voir, mais… Impossible ! )

Winchester,cathédrale, Jane Austen

Winchester,cathédrale, Jane Austen

Un travail de restauration est entrepris par T.G. Jackson durant les années 1905 à 1912, la cathédrale menaçant de totalement s'effondrer. Les fondations des murs Est et Sud étant inondées, elles sont renforcées par un plongeur, William Walker, qui les remplit de plus de 25 000 sacs de bloc de béton et 900 000 briques. Il travaille 6 heures par jour de 1906 à 1912 dans le noir total à 6 mètres de profondeur, si bien qu'on lui attribue le fait d'avoir sauvé la cathédrale de son effondrement. Pour son travail, il est nommé membre de l'Ordre royal de Victoria.

Winchester,cathédrale, Jane Austen

Un gisant, j’ignore qui il est, un évêque sans doute !

Winchester,cathédrale, Jane Austen

Le chœur est le plus vieux des grands chœurs médiévaux d’Angleterre a subsister dans sa forme presque originale, avec un jubé entièrement sculpté ouvrant sur la nef gothique.

Winchester,cathédrale, Jane Austen

Winchester,cathédrale, Jane Austen

Winchester,cathédrale, Jane Austen

Posés en hauteur six coffres mortuaires :
Les os sont conservés dans plusieurs coffres funéraires dans la cathédrale de Winchester et comprennent les restes du roi Knut, un chef scandinave qui a conquis l'Angleterre 1016-1035. Les autres restes sont d'Emma, ​​sa reine, et les rois suivants Harthacnut, Egbert, Ethelwulf et William Rufus.

Pendant la guerre civile anglaise, la cathédrale fut pillée par les partisans du Parlement, qui n'aimaient pas les signes "papistes" de la maison élégante de culte. En plus de voler tout objet de valeur, ils ont ouvert les coffres mortuaires et dispersés leur contenu. Les os ont été replacés mais bien sûr, sont maintenant mélangés.

http://www.bonpoker.com/remontage-des-squelettes-de-droits-medievale/

(attention à la traduction ! ^^)

Winchester,cathédrale, Jane Austen

Winchester,cathédrale, Jane Austen

le gisant d’un croisé (il a les jambes croisées…)

Winchester,cathédrale, Jane Austen

La crypte, partie la plus ancienne, normande, de la cathédrale et la sculpture d’Anthony Gormley :

Winchester,cathédrale, Jane Austen

Nous allons ensuite nous promener dans l’enclos, la clôture interne, lieu des maisons des chanoines du doyen et de l’évêque.
La partie romane bâtie sous Guillaume le Conquérant :

Winchester,cathédrale, Jane Austen

Winchester,cathédrale, Jane Austen

Winchester,cathédrale, Jane Austen

Winchester,cathédrale, Jane Austen

Winchester,cathédrale, Jane Austen

Winchester,cathédrale, Jane Austen

Le jardin du doyen Garnier :

Winchester,cathédrale, Jane Austen

Winchester,cathédrale, Jane Austen

Winchester,cathédrale, Jane Austen

Cheney Court, demeure médiévale :

Winchester,cathédrale, Jane Austen

Winchester,cathédrale, Jane Austen

Winchester,cathédrale, Jane Austen

Nous sortons de l’Enclos, pour chercher la maison où Jan a passé ses derniers instants.

Winchester,cathédrale, Jane Austen

Winchester,cathédrale, Jane Austen

Winchester,cathédrale, Jane Austen

Voilà la maison (et nous sommes justement le 18 juillet, par hasard !)

Winchester,cathédrale, Jane Austen

Winchester,cathédrale, Jane Austen

le collège de Winchester :

Winchester,cathédrale, Jane Austen

Winchester,cathédrale, Jane Austen

La demeure de l’évêque et l’ancien palais épiscopal en ruine :

Winchester,cathédrale, Jane Austen

Winchester,cathédrale, Jane Austen

Nous avions prévu d’aller au théâtre voir une adaptation de « Persuasion », dernier roman de Jane. Sur le chemin une petite visite à la bibliothèque bien dans le goût du moment !

Winchester,cathédrale, Jane Austen

La pièce n’était pas mal, pour ce que j’en ai compris, heureusement que je connais le roman par cœur !
Le lendemain, c’était le retour à Londres, l’Eurostar et Paris… Un séjour passionnant !