Xt_param = 's=573309&p='; try {Xt_r = top.document.referrer;} Xt_param = 's=573309&p='; try {Xt_r = top.document.referrer;}

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

12/02/2012

Samouraï, armure du guerrier

Je suis allée hier visiter cette exposition. Elle vaut tout à fait d'en faire une nouvelle note !!
D'abord il faut excuser la mauvaise qualité de mes photos,, tout ou presque était en vitrine, d'où les reflets, le musée est sombre et la photographe peu experte !! Mais malgré l'heure de queue avant de pouvoir entrer dans la salle je ne regrette pas du tout car cette exposition est exceptionnelle. Pour les commentaires je me suis abondamment servie du texte de l'exposition sur Google et du dépliant très bien fait donné à l'entrée.

Deux chevaux caparaçonnés, montés par deux guerriers revêtus d'armures datant respectivement des périodes Momoyama (1573 – 1603) et Edo (1603 – 1868) accueilleront le public dès le hall d’entrée du musée au rez-de-chaussée.

Samourai, Japon, guerrier, armure, Branly

Samourai, Japon, guerrier, armure, Branly

Texte d'introduction du Musée :

Pour la première fois en Europe, le musée du quai Branly présente l'exceptionnelle collection d'armures de samouraïs réunie par Ann et Gabriel Barbier- Mueller. Cette exposition vise à faire découvrir au public – à travers un ensemble d'objets, d'armures complètes, de casques et de caparaçons équestres utilisés tant pour les batailles que pour les cérémonies et parades – l'univers du Japon ancien et la place qu'y occupa durant près de neuf siècles le guerrier samouraï.

Les samouraïs appartenaient à l’élite intellectuelle de la société japonaise et pratiquaient souvent des disciplines contrastant avec la violence de l’art du combat, telles que la calligraphie, la poésie et la littérature. Leurs armuriers effectuaient pour eux un véritable travail d'artiste, créant des pièces d'une grande beauté et d'un grand raffinement de détail – les protégeant néanmoins au plus fort des plus violentes batailles.

Les armures des anciens guerriers japonais, en particulier les casques en métal laqué, aux ornements et cimiers souvent inspirés par la nature, avaient pour autres fonctions de signaler le statut du guerrier, de différencier chaque samouraï dans le chaos des combats, mais aussi d’effrayer l’ennemi sur le champ de bataille.

À travers 140 objets exceptionnels – armures complètes, casques, armes, caparaçons de chevaux – l'exposition présente l’évolution de l’omote dogu (apparence extérieure et équipement du guerrier) du 12e siècle au 19e siècle, époque à laquelle la caste des guerriers au sang noble disparaît pour se fondre dans le Japon moderne.

Samourai, Japon, guerrier, armure, Branly

Samourai, Japon, guerrier, armure, Branly

Ensemble de la famille Mori

Cet ensemble d'objets appartient au clan Mori, une puissance famille de daimyos (gouverneurs féodaux) dont la lignée remonte au douzième siècle. Après de nombreuses conquêtes, le clan Mori s’est imposé comme l’un des clans les plus puissants du Japon. L'exposition présente dix-huit pièces ayant appartenu à ce clan, dont une armure complète ainsi que des vêtements, armes et équipements équestres. Un tel regroupement d'objets d'une même famille est sans équivalent dans le monde. Il illustre, en outre, la diversité des tenues et accessoires nécessaires aux samouraïs. Cette section présente également l'importance du Bushido (code d'honneur et de morale) dans la vie du samouraï.

Samourai, Japon, guerrier, armure, Branly

Samourai, Japon, guerrier, armure, Branly

Ces vêtements doublés de soie tissée exprès pour l'armure se portaient sous l'armure.

Merci à Alain, je rectifie : ces manteaux se portaient SUR l'armure et non dessous, je savais bien qu'il y aurait des bêtises, mais je ne pouvais pas prendre de notes !! ^^

Samourai, Japon, guerrier, armure, Branly

 

Samourai, Japon, guerrier, armure, Branly

Samourai, Japon, guerrier, armure, Branly

Samourai, Japon, guerrier, armure, Branly

Samourai, Japon, guerrier, armure, Branly

On voit sur ce manteau un élément du blason de la famille Mori : la feuille de paulownia.

Samourai, Japon, guerrier, armure, Branly

Samourai, Japon, guerrier, armure, Branly

Les étriers sont comme des coques protégeant les pieds, la botte - avec le pouce séparé - est en tissu.

Période Tokugawa - Edo (1603 – 1868)

La majorité des armures de la collection proviennent de cette période. La période Edo (ancien nom de la ville de Tokyo) est divisée en 3 sous-périodes : Début Edo (1603 – 1700), Milieu Edo (1700 – 1800) et Fin Edo (1800 – 1868). Durant cette époque de paix relative, l'histoire des samouraïs se poursuit, avec une succession de progrès et d'évolutions culturelles visibles dans le développement des armures. La Pax Tokugawa est également évoquée dans cette section : durant la période Edo, le net recul de la guerre permet l'éclosion de formes d'art plus élevées, les artisans rivalisant de qualité d'exécution, d'imagination et de beauté à l'occasion des processions bisannuelles accomplies par les principaux seigneurs samouraï depuis leur domaine jusqu'à Edo.

Samourai, Japon, guerrier, armure, Branly

Notez la présence de l'éventail de guerre !!

Samourai, Japon, guerrier, armure, Branly

le magnifique casque de plus près. On peut voir le masque qui protège le visage du guerrier, avec un trou dessous pur évacuer la sueur.

  • Types d’armures et casques

Les armures et les casques de samouraïs pouvaient prendre de nombreuses formes. Cette section permettra de comprendre les différences entre les types d'armures et les raisons de la création de chacun d'eux. Chaque variante, en effet, avait sa raison d'être et son utilité. Certains types de casques étaient ainsi réalisés pour des fantassins de base, tandis que d'autres étaient destinés à des officiers de haut rang.

Samourai, Japon, guerrier, armure, Branly

Samourai, Japon, guerrier, armure, Branly

Samourai, Japon, guerrier, armure, Branly

On voit au dos de cette armure le travail de nœuds des cordons attachant les pièces.

 La famille samouraï

On découvre le rôle-clé joué par les femmes dans cette société. Non seulement elles dirigeaient et défendaient le foyer, mais elles ont pu aussi régir le pays tout entier, en tant qu'impératrices, et même prendre part à des batailles. En second lieu, nous suivrons l'éducation d'un garçon appelé à devenir samouraï à travers son jour le plus important, celui de la fête des garçons (Tango no Sekku) où il reçoit sa première armure.

    L'univers spirituel des samouraïs

Cette section aborde des éléments de mythologie et de légende à travers plusieurs exemples d'armures inspirées par ces thèmes. Par exemple, des représentations de Tengu, un dieu mineur (kami) ornithomorphe d'une nature à la fois protectrice et dangereuse. Cette section permet également d'aborder l'aspect religieux de l'univers des samouraïs, en particulier le rôle du bouddhisme, avec des exemples de son influence sur les armures.

Samourai, Japon, guerrier, armure, Branly

Samourai, Japon, guerrier, armure, Branly

Samourai, Japon, guerrier, armure, Branly

Samourai, Japon, guerrier, armure, Branly

Samourai, Japon, guerrier, armure, Branly

 

Toujours le travail des nœuds.

  • Créatures marines et animaux dans les armures des samouraïs

Nous obseervons des objets inspirés par la faune et la flore, tant terrestre que marine. La collection se distingue en effet par des pièces comportant des évocations spectaculaires du monde sous-marin, auquel l'insularité du Japon a entraîné une forte identification. La symbolique du poisson est en outre fortement rattachée à des valeurs comme la prospérité ou la liberté.

  • Armure namban : influences étrangères

Namban signifie en japonais "barbares du sud" en référence à la direction dont les marins occidentaux semblaient venir à leur arrivée au Japon. Les objets ......  montrent l’assimilation des styles introduits par ces autres cultures dans les armures samouraï. Le premier ,contact avec l'Occident eut lieu en 1541, mais n'a commencé à influencer les armures que durant les décennies qui suivirent..

Samourai, Japon, guerrier, armure, Branly

Samourai, Japon, guerrier, armure, Branly

 

 

Samourai, Japon, guerrier, armure, Branly

Samourai, Japon, guerrier, armure, Branly

La fabrication de poupées costumées est aussi un art japonais.

L'art de la bataille

Les samouraïs étaient des maîtres de guerre, façonnant des armes et armures d'une intelligence et d'une efficacité remarquables. Chaque pièce était conçue avec autant d'attention pour sa fonction que pour sa forme. Différents types d'armements sont ici exposés, en particulier des épées et des arcs, avec des explications sur la manière dont les samouraïs les utilisaient en conjonction avec des tactiques de combat raffinées pour triompher de leurs ennemis.

Samourai, Japon, guerrier, armure, Branly

Samourai, Japon, guerrier, armure, Branly

Samourai, Japon, guerrier, armure, Branly

Notez la beauté de l'ornement frontal du casque.

Samourai, Japon, guerrier, armure, Branly

Samourai, Japon, guerrier, armure, Branly

Ce masque au nez prolongé en forme de bec évoque l'oiseau.

Samourai, Japon, guerrier, armure, Branly

Samourai, Japon, guerrier, armure, Branly

Samourai, Japon, guerrier, armure, Branly

Notez le symbole bouddhique sur le frontal, soit en caractère chinois, soit en statuette.

Samourai, Japon, guerrier, armure, Branly

Ce casque peut évoquer la coquille St Jacques mais surtout les nageaoires et la queue d'un poisson fouettant l'eau. Le suivant est orné de deux coquillages.

s

Samourai, Japon, guerrier, armure, Branly

Samourai, Japon, guerrier, armure, Branly

Cet objet a été fabriqué en laque sèche, c'est à dire que ce sont les diverses couches de laque qui donnent les reliefs, et tient à la fois d'un oiseau et d'un carnassier.

Samourai, Japon, guerrier, armure, Branly

DSC07804.JPG

Samourai, Japon, guerrier, armure, Branly

Divers ornements de casque : la plume, la ramure d'un cerf ou même deux pipes !!

Samourai, Japon, guerrier, armure, Branly

Casque orné de la constellation de la Grande Ourse

Samourai, Japon, guerrier, armure, Branly

Samourai, Japon, guerrier, armure, Branly

Ce casque est inspiré de la forme du bambou.

Samourai, Japon, guerrier, armure, Branly

Les trois plumes ornementales fixées au dos sont en papier japonais, et n'étaient portées que pour les parades à cheval, trop fragiles pour le combat.

lLes armures étaient colorées afin d'être repérables dans les combats, à la fois pour les soldats (genre le panache blanc d'Henri IV) et pour glorifier le courage du combattant qui loin de se cacher s'offrait comme cible. Elles étaient utilisées au combat, pas seulement pour la parade.

Samourai, Japon, guerrier, armure, Branly

Samourai, Japon, guerrier, armure, Branly

Samourai, Japon, guerrier, armure, Branly

s

Le premier casque est orné de symboles bouddhiques, puis quatre masques et demi-masques.

Samourai, Japon, guerrier, armure, Branly

Samourai, Japon, guerrier, armure, Branly

Samourai, Japon, guerrier, armure, Branly

Samourai, Japon, guerrier, armure, Branly

L'épée (il y en avait peu, les deux autres dans des fourreaux noirs, impossible à photographier) la boîte à flèches ornée des feuilles de paulownias. Il y avait un arc sublime, mais plus grand que moi, je n'avais pas de recul. Ensuite un paravent orné de peintures de combat.

 

La monture du samouraï

La collection comporte également un certain nombre de pièces équestres : caparaçons, selles et masques BAMEN (masques pour chevaux). Cette section vise à faire découvrir le rôle joué par le cheval dans le monde des samouraïs, avec des références aux principales batailles historiques. Une reproduction grandeur nature de cheval entièrement caparaçonné sera présentée ici.

Samourai, Japon, guerrier, armure, Branly

Samourai, Japon, guerrier, armure, Branly

Samourai, Japon, guerrier, armure, Branly

Samourai, Japon, guerrier, armure, Branly

La selle, le chanfrain du cheval et la reconstitution.

Samourai, Japon, guerrier, armure, Branly

Samourai, Japon, guerrier, armure, Branly

 

Cette superbe armure et le gros plan sur un casque sublime clôturent ce compte-rendu. Cette exposition fut un régal, un merveilleux voyage imaginaire !!

 



03/02/2012

Haeinsa, la mémoire du Bouddhism, le Tripitaka

Cette fois nous allons dans le parc naturel de Gayasan pour voir le temple de Haeinsa. Si vous devez n'en voir qu'un choisissez celui-là, car c'est le plus représentatif et il contient un trésor national absolument inestimable : le tripikata. Ce sont tous les textes boudhiques gravés sur des tablettes de bois de bouleau. Ces tablettes servaient de base pour imprimer des textes. Elles furent gravées sous Goreyo, de 1011 à 1087, détruites par les mongols e 1232 refaites de 1236 à 1251 et elles sont toujours là. Il y a un tripikata chinois et je crois un japonais, mais le coréen est le plus complet et ne comporte aucune faute dans les idéogrammes. Pour les voir (enfin, les apercevoir derrière leurs barreaux de bois, et aucune photo n'est autorisée) il faut monter tout en haut du temple, le plus grand de Corée. Les bâtiments ne paient pas de mine, et semblent bien ordinaire, ouverts à tous vents, avec leur sol en terre battue. Il y a quelques année un Président bien intentionné fit bâtir une bibliothèque de béton et de verre, les tablettes y furent transportées ... et trois mois après elle commençaient à moisir !! Very Happy Elles ont aussitôt réintégré leur bâtiment d'origine !! et depuis elles vont très bien ! Il faut dire qu'elles sont faites de bois de bouleau qui a séjourné 3 ans dans l'eau de mer, puis a bouilli dans l'eau de mer, puis polies et enfin gravées, sachant que les moines devaient faire 3 genuflexions avant l'écriture de chaque idéogramme. Il y eut 30 moines et il y a 52 382 960 idéogrammes. Il faudrait 18 ans pour les lire à la vitesse d'une planche par jour ... mais elles ont été mises en CD-Rom(avec version en Coréen moderne), nous sommes en Corée, n'est-ce pas ? Very Happy La circulation de l'air est conditionnée par la façon dont les barreaux de bois carrés sont placés, le sol est un mélange de calcaire, charbon et argile qui maintient un degré hygrométrique parfait, et ce depuis plus de sept siècles !! cheers Durant la guerre de Corée, un pilote a été envoyé avec pour mission de bombarder ce trésor inestimable, mais arrivé au dessus de la cible, il n'en a pas eu le courage et est retourné au Nord où il fut emprisonné. Cet ensemble (tablettes et temple-bibliothèque) est classé au patrimoine mondial de l'Unesco. je n'ai pas de photos, aussi je vous scanne les pages du dépliant que j'ai ramené, ainsi que la page de mon guide.

Corée, Haeinsa, Tripitaka, Gayasan, temple, bouddhisme

Corée, Haeinsa, Tripitaka, Gayasan, temple, bouddhisme

Ceci est la photo du grand panneau dela vue aérienne du temple, situé à l'entrée, qui donne une idée de la taille du temple !! Il y avait foule, cet endroit est très célèbre, donc beaucoup de touristes (Coréens et Chinois, pas d'Européens) et aussi beaucoup de fidèles venus en pélerinage.

Corée, Haeinsa, Tripitaka, Gayasan, temple, bouddhisme

L'allée central du temple, dans les arbres, ornée de guirlandes de fleurs de lotus en papier.

Corée, Haeinsa, Tripitaka, Gayasan, temple, bouddhisme

Corée, Haeinsa, Tripitaka, Gayasan, temple, bouddhisme

Ceci est un labyrinthe en cordes tendues entre des piquets, les pélerins le parcourent en récitant des prières, ou des mantras ?

Corée, Haeinsa, Tripitaka, Gayasan, temple, bouddhisme

Le stupa et la lanterne de pierre traditionnels, dans la cour principale du temple.

Corée, Haeinsa, Tripitaka, Gayasan, temple, bouddhisme

L'escalier très raide conduit vers un le hall principal.

Corée, Haeinsa, Tripitaka, Gayasan, temple, bouddhisme

Ce bâtiment borde la cour principale sur le côté.

Corée, Haeinsa, Tripitaka, Gayasan, temple, bouddhisme

Corée, Haeinsa, Tripitaka, Gayasan, temple, bouddhisme

En montant vers la bibliothèque, on peut voir les toits des pavillons et les montagnes environnantes, et la chance que nous avons eue d'avoir tout le séjour un temps radieux.

Corée, Haeinsa, Tripitaka, Gayasan, temple, bouddhisme

Corée, Haeinsa, Tripitaka, Gayasan, temple, bouddhisme

Les instrumens te percussion traditionnels : la cloche, le poisson, le lotus (gong) et le tambour que l'on voit sur la photo suivante.

Corée, Haeinsa, Tripitaka, Gayasan, temple, bouddhisme

Corée, Haeinsa, Tripitaka, Gayasan, temple, bouddhisme

On peut voir que  le temple est complètement dans la forêt, d'azilleurs l'allée central est bordée d'arbres dont plusieurs sont centenaires. On en prend grans soin, j'en ai vu avec des pansements sur une blessure infligée par le vent et la chute d'une branche, ou avec des étais pour le maintenir droit.

Corée, Haeinsa, Tripitaka, Gayasan, temple, bouddhisme

Corée, Haeinsa, Tripitaka, Gayasan, temple, bouddhisme

Un panneau indicateur qui, on peut s'en douter, ne nous fut guère utile !!

Corée, Haeinsa, Tripitaka, Gayasan, temple, bouddhisme

Corée, Haeinsa, Tripitaka, Gayasan, temple, bouddhisme

Corée, Haeinsa, Tripitaka, Gayasan, temple, bouddhisme

L'un des ermitages situés au dessus du temple. On voit que les bois commencent à prendre les couleurs de l'automne.

Corée, Haeinsa, Tripitaka, Gayasan, temple, bouddhisme

Corée, Haeinsa, Tripitaka, Gayasan, temple, bouddhisme

Le torrent, qui traverse le temple, comme il se doit : toujours de l'eau dans un temple !

Corée, Haeinsa, Tripitaka, Gayasan, temple, bouddhisme

Corée, Séoul, Geyongbokgung

le soir, dans le village d'Haeinsa, nous avons trouvé un restaurant et là vous avez l'image typique de la table coréenne : le plat principal, ici le golbugi, du bœuf mariné servi brûlant et tous les "accompagnements " divers et variés.

Voilà À la prochaine fois, pour Busan et son fabuleux marché aux poissons !!