Xt_param = 's=573309&p='; try {Xt_r = top.document.referrer;} Xt_param = 's=573309&p='; try {Xt_r = top.document.referrer;}

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

28/12/2011

Suwon, la forteresse de la piété filiale.

La ville de Suwon, de plus d'un million d'habitants, est située au Sud de Séoul mais en fait elle la touche et on peut s'y rendre en métro depuis le centre de la capitale. c'est la ville de l'empire Samsung qui y possède ses principales usines de fabrication (écrans plats, etc)dont elles occupent un très vaste quartier. c'est aussi la ville de l'équipe de foot préférée des Coréens, samsung Bluewings, plusieurs fois championne d'Asie ! Alorqs que vient faire la piété filiale là dedans ? Remontons au XVIIIème siècle, ère Joseon. C'est le roi Yeongjo qui dirige le pays, son règne, le plus long de Joseon, durera 52 ans. devenu sénile, il se mit dans la tête que son fils, le prince héritier Sado, complotait contre lui, et il le fit assassiner en l'enfermant dans un coffre à riz ... jusqu'à ce que mort s'en suive. Son petit-fils, devenu le roi Jeongjo, n'eut de cesse de rendre à son père son honneur, lui donnant à titre posthume le titre de roi Jangjo (Si quelqu'un qui passe par là et a vu le magnifique drama "painter of the wind" il reconnaîtra cette histoire qui en est la trame centrale)et le faisant enterrer à Hwasan au Sud de Suwon. Ce roi jeongjo est devenu le symbole de la piété filiale  et une valeur centrale du néo-confucianisme, ainsi que la ville de Suwon. Le Roi Jeongjo voulait transférer la capitale à Suwon, ce pourquoi il y fit bâtir une forteresse de 5 km de pourtour, aux murs de 9 m de haut et composés de pierre et de briques et de mortier.

Corée, Suwon, forteresse, filial, piété, folklore, danses, traditions.

L'entrée de la forteresse, un escalier fort raide, suivi d'un chemin encore plus raide, j'ai cru que j'allais mourir en arrivant en haut !!

Corée, Suwon, forteresse, filial, piété, folklore, danses, traditions.

La promeande sur le chemin de ronde est très belle, la ville de Suwon au départ encerclée dans la forteresse, étale maintenant tout autour son univers de tours et d'immeubles.

Corée, Suwon, forteresse, filial, piété, folklore, danses, traditions.

Seonamammun, porte "secrète", c'est à dire beaucoup moins imposante que les deux portes principales, par où on pouvait envoyer chercher du secours en cas d'attaque.

Corée, Suwon, forteresse, filial, piété, folklore, danses, traditions.

Seosamchi, poste de garde avancé. Il y en a plusieurs tout au long des 5 km d'enceinte.

Corée, Suwon, forteresse, filial, piété, folklore, danses, traditions.

Seoporu, batterie à deux étages pour les canons, avec sa cloche d'alarme (il faut donner 10 000 wons- 7 euros- pour pouvoir la faire sonner en balançant le madrier )

Corée, Suwon, forteresse, filial, piété, folklore, danses, traditions.

Corée, Suwon, forteresse, filial, piété, folklore, danses, traditions.

Corée, Suwon, forteresse, filial, piété, folklore, danses, traditions.

On continue le chemin de ronde, on voit Seojangdae, poste de commandement principal à deux étages où l'on a une belle vue sur la ville.

Corée, Suwon, forteresse, filial, piété, folklore, danses, traditions.

Corée, Suwon, forteresse, filial, piété, folklore, danses, traditions.

le chemin de ronde se transfome en escalier jusqu'à Hwaseomun, la porte ouest, par laquelle nous sommes sortis, car naous n'avons pas fait le tour complet.Le pavillon construit au dessus, et l'escalier (fort raide lui aussi) par lequel nous sommes descendus.

Corée, Suwon, forteresse, filial, piété, folklore, danses, traditions.

Corée, Suwon, forteresse, filial, piété, folklore, danses, traditions.

Corée, Suwon, forteresse, filial, piété, folklore, danses, traditions.

Corée, Suwon, forteresse, filial, piété, folklore, danses, traditions.

Juste en face de l'arrêt de bus, un immeuble qui donne un bon exemple de la débauche de publicités qui inonde toutes les villes que j'ai pu voir.

Corée, Suwon, forteresse, filial, piété, folklore, danses, traditions.

j'ai trouvé la déco du bus qui nous emmenait au village folk très mignonne !!!

Corée, Suwon, forteresse, filial, piété, folklore, danses, traditions.

Ce que j'ai préféra à Suwon, c'est l'après-midi que nous avons passé au village folk bâti au bord d'une rivière, créé de toutes pièces pour y regrouper des maisons typiques coréennes. Le personnel y est vêtu du hanbok traditionnel. On peut y manger, et ensuite on se promène de site en site jusqu'à l'heure du spectace traditionnel donné sur la place en terre battue du village, ou dans l'arène aux gradins de pierre.

Boutiques de souvenirs et restaurants à l'entrée.

Corée, Suwon, forteresse, filial, piété, folklore, danses, traditions.

Le village était rempli d'enfants des écoles primaires, souvent en uniforme de leur école, même les tous petis de la maternelle, cela donnait beaucoup de joie et d'animation.

Corée, Suwon, forteresse, filial, piété, folklore, danses, traditions.

Corée, Suwon, forteresse, filial, piété, folklore, danses, traditions.

Corée, Suwon, forteresse, filial, piété, folklore, danses, traditions.

Il y avait un photographe qui proposait ses services et louait des costumes mais nous n'avions pas du tout le temps. cependant une dame et sa fille étaient en train de se faire photographier, elles ont accepté très gentiment que nous les prenions, puis on demandé à ce que nous utilisions leur appareil pour être prise avec nous, afin d'avoir un souvenir de leur rencontre avec des Français.

Corée, Suwon, forteresse, filial, piété, folklore, danses, traditions.

Dans un bosquet les symboles religieux qui se trouvent dans les villages traditionnels.

Corée, Suwon, forteresse, filial, piété, folklore, danses, traditions.

Nous visitons les maisons traditionnelles, bâties autour d'une cour où il y a l'habitation principale des maîtres, la cuisine, les communs et l'habitat des domestiques. Des mannequins en costume illustrent la vie quotidienne traditionnelle.

Corée, Suwon, forteresse, filial, piété, folklore, danses, traditions.

Corée, Suwon, forteresse, filial, piété, folklore, danses, traditions.

Corée, Suwon, forteresse, filial, piété, folklore, danses, traditions.

Corée, Suwon, forteresse, filial, piété, folklore, danses, traditions.

Corée, Suwon, forteresse, filial, piété, folklore, danses, traditions.

Une branche de coton devant un métier à tisser.

Corée, Suwon, forteresse, filial, piété, folklore, danses, traditions.

Corée, Suwon, forteresse, filial, piété, folklore, danses, traditions.

Corée, Suwon, SangKyunKhwang,drama

Là mon petit cœur a battu très fort car je suis arrivée devant une maison qui a servi à tourner plusieurs scènes du très beau drama SangKyunKhang Scandal !!

Corée, Suwon, SangKyunKhwang,drama

Corée, Suwon, SangKyunKhwang,drama

Autres figuration des intérieurs et de la vie quotidienne,, ici un maître et son élève.

Corée, Suwon, forteresse, filial, piété, folklore, danses, traditions.

Corée, Suwon, forteresse, filial, piété, folklore, danses, traditions.

Corée, Suwon, forteresse, filial, piété, folklore, danses, traditions.

L'heure du spectacle est arrivée. Il a débuté par une démonstration équestre de toute beauté, que j'ai tenté de prendre en photo.

Corée, Suwon, forteresse, filial, piété, folklore, danses, traditions.

Corée, Suwon, SangKyunKhwang,drama

Corée, Suwon, forteresse, filial, piété, folklore, danses, traditions.

Heureusement une amie plus adroite que moi men a donné !

Corée, Séoul, Geyongbokgung

Corée, Suwon, forteresse, filial, piété, folklore, danses, traditions.

Corée, Suwon, forteresse, filial, piété, folklore, danses, traditions.

Corée, Suwon, forteresse, filial, piété, folklore, danses, traditions.

Nous sommes ensuite allés nous asseoir sur des gradins circulaires (fort durs, mais le spectacle était si enthousiasmant que nous l'avons vite oublié) pour assister à des danses et percussions traditionnelles. Les paysans avaient l'habitude de parcourir les rizières en tapant sur tout ce qu'ils trouvaient pour faire fuir les oiseaux, et cela est devenu une danse traditionnellee. Les danseurs sont vétus aux couleurs nationales, ils portent différentes coiffes, dont l'une d'elles est surmontée d'une tige mobile prolongée d'un long ruban blanc. Le danseur, tout en tapant sur son tambourin et en faisant des sauts de cabri, donne à ce ruban des mouvements serpentins du plus joli effet. Et ils font tout ça en souriant, en ayant l'air très joyeux d'être là. Ensuite ils se prêtent fort gentiment au rite de la photo avec les enfants - ou les touristes !

Corée, Suwon, forteresse, filial, piété, folklore, danses, traditions.

Corée, Suwon, forteresse, filial, piété, folklore, danses, traditions.

Corée, Suwon, forteresse, filial, piété, folklore, danses, traditions.

Corée, Suwon, forteresse, filial, piété, folklore, danses, traditions.

Corée, Suwon, forteresse, filial, piété, folklore, danses, traditions.

Corée, Suwon, forteresse, filial, piété, folklore, danses, traditions.

Corée, Suwon, forteresse, filial, piété, folklore, danses, traditions.

Corée, Suwon, forteresse, filial, piété, folklore, danses, traditions.

Corée, Suwon, forteresse, filial, piété, folklore, danses, traditions.

Ensuite nous avons continué la visite du village et j'ai retrouvé un décor du film "le roi et le clown", (que je vous recommande chaudement) et là aussi mon cœur de groupie de base a battu !

Corée, Suwon, le roi, le clown

Corée, Suwon, le roi, le clown

Corée, Suwon, le roi, le clown

Corée, Suwon, le roi, le clown

Nous avons vu ensuite la reconstitution du maraige traditionnel coréen. Cela se passe pendant qu'un homme lit un texte, dont je pense que c'est à la fois l'explication de la cérémonie et le texte même de celle-ci, mais comme il parlait en coréen ...

Le palanquin de la mariée et ses porteurs.

Corée, Suwon, forteresse, filial, piété, folklore, danses, traditions.

Corée, Suwon, forteresse, filial, piété, folklore, danses, traditions.

Le marié vêtu d'une robe bleue entre en premier et salue le maître de cérémonie.

N'est-ce pas qu'il est beau ??

Corée, Suwon, forteresse, filial, piété, folklore, danses, traditions.

La mariée entre soutenue par deux jeunes filles. Elle porte tout du long les bras à hauteur son visage, les mains cachées sous un tissu brodé, et elle a besoin de ses suivantes pour lui soutenir les bras et installer son costume autour d'elle quand elle s'agenouille en face de son mari, de l'autre côté d'une petite table où se trouve la boisson qu'il vont partagzr (de l'eau ? )

Corée, Suwon, forteresse, filial, piété, folklore, danses, traditions.

j'étais mal placée et j'ai eu beaucoup de mal à la voir un peu de face.

Corée, Suwon, forteresse, filial, piété, folklore, danses, traditions.

Le monsieur en bleu ciel est celui qui lit.

Corée, Suwon, forteresse, filial, piété, folklore, danses, traditions.

Corée, Suwon, forteresse, filial, piété, folklore, danses, traditions.

On verse la boisson dans la tasse du mari qui boira le premier.

Corée, Suwon, forteresse, filial, piété, folklore, danses, traditions.

Corée, Suwon, forteresse, filial, piété, folklore, danses, traditions.

Mais l'heure du car était arrivée, nous avons dû partir avant la fin de la cérémonie. Cet après midi demeure l'un de mes meilleurs souvenirs du voyage, avec le magnifique spectacle de taekwando de la troupe "Jump" de retour à Séoul, le soir au théâtre, mais là les photos étaient interdites.

Mais nous avons quand même croisé MrPlaymobil qui noous vantait sa bière sur un abri-bus et cela a bien clêoturé la journée !!

Corée, Suwon, forteresse, filial, piété, folklore, danses, traditions.

Corée, Suwon, forteresse, filial, piété, folklore, danses, traditions.

16/12/2011

Le palais de Gyeongbokgung(palais du Bonheur radieux)

Sous l'emprise des dramas coréens, j'ai été prise d'une véritable fringale de voir leurs décors en vrai, et c'est comme ça que je me suis retrouvée, le 1er octobre dans l'avion de la Korean airline  en direction de Incheon, aéroport international de Séoul, capitale de la Corée du Sud. Dès le premier jour je me suis retrouvée en plein cœur de ces décors somptueux dans lesquels les sageuk (dramas historiques) étaient tournés. Nous avons visité en premier le Geyongbokgung, palais royal construit en 1394 mais souvent détruit, reconstruit et remodifié par les invasions japonaises (la dernière en 1910 qui dura jusqu'en 1945 !) On y pénètre par une majestueuse porte à trois arcs, le central étant exclusivement réservé au Roi (mais maintenant tout le monde y passe !)

Corée, Séoul, Geyongbokgung

On aperçoit le haut des portes. Je l'ai pris avec l'immeuble ultra moderne qui est derrière car il est entièrement enclos dans la ville et il y a des bâtiments tout autour.  Après avoir passé ces portes on pénètre dans une vaste première cour.

Corée, Séoul, Geyongbokgung

Il y avait pas mal de groupes de touristes chinois ce jour-là, les Européens, en particulier les Français, eh bien, c'était nous ! 13 personnes !! En franchissant ce portique on passe dans une deuxième cour :

Corée, Séoul, Geyongbokgung

Là, nous voyons la grande salle du trône, avec les marches de pierre qui y mènent. L'allée de pavé au centre détermine l'ordre de marche : le Roi, dans l'allée centrale, les dignitaires dans les deux allées de chaque côté, les plots de pierre déterminent l'endroit exact où les ministres et généraux étaient à genoux sur le passage du cortège.

Corée, Séoul, Geyongbokgung

La salle du trône, vaste, très haute de plafond. La couleur rouge (celle du pouvoir, du bonheur, de la chance) y domine. 

Corée, Séoul, Geyongbokgung

Le trône, au fond est une sorte de banc de bois sculpté. La peinture derrière représente les symboles de la royauté : le soleil, la lune, la montagne, la forêt, et l'eau, en un résumé de la création universelle. On retrouve ces symboles dans toutes les salles du trône de divers palais royaux.

Corée, Séoul, Geyongbokgung

Corée, Séoul, Geyongbokgung

Les plafonds très hauts sont très ouvragés et peints de couleurs très vives et lumineuses. Il y a de nombreux pavillons dans l'enceinte du palais, et, à condition d'ôter nos chaussures, on pouvait entrer dans des salles évoquant le temps où la famille royale y vivait.

Corée, Séoul, Geyongbokgung

Il n'y a ni portes ni fenêtres, mais des panneaux coulissants de bois recouverts de papier. On voit souvant des paravents qui devaient servir à délimiter de plus petits espaces. On voit ici le coussin où la personne était assise, devant elle la table, le papier et l'encre, le matériel de la calligraphie. Derrière, le paravent illustré.

Corée, Séoul, Geyongbokgung

Dans le meuble on aperçoit des livres, papier de riz cousu.

Corée, Séoul, Geyongbokgung

Ici un lieu de réception : le peersonnage pricipal, prince ou ministre, est assis sur le coussin à dossier, les visiteurs sont à genoux devant sur les coussins et au fond un très beau paravent.

Corée, Séoul, Geyongbokgung

Corée, Séoul, Geyongbokgung

Corée, Séoul, Geyongbokgung

Corée, Séoul, Geyongbokgung

Le palais est immense, les pavillons se succèdent, et on peut facilement s'y perdre. Les pavillons sont en bois, posés sur des sous-bassements de pierre, et il y eut de nombreux incendies.

Corée, Séoul, Geyongbokgung

Corée, Séoul, Geyongbokgung

Corée, Séoul, Geyongbokgung

Un puits, dans une cour au haut du palais.

Corée, Séoul, Geyongbokgung

Une cheminée ornée de palques sculptées. En Corée tout est chauffé par le sol, et c'était déjà le cas . Il y avait donc des foyers oùl'on brûlait du bois pour chauffeer l'eau qui circulait sous les parquets.

Corée, Séoul, Geyongbokgung

Le palais esr bâti suivant un axe Nord Sud, entre le fleuve han et la montagne, sous les monts Bugak, afin de bénéficier du chi (dire ki) soit l'énergie qui suit ce passage. Ce serait le point d'aboutissement d'une ligne de force partant du mont Baekdusan en Corée du Nord. En Corée, comme en Chine, et je suppose au J

Corée, dramas, jang Hyuk, Hangeul, Sejong, Joseon

Japon, rien n'est bâti au hasard, c'est la géomancie, ou science des courants d'énergie de la terre, qui régit les constructions.

Corée, Séoul, Geyongbokgung

Nous retroouverons ces jarres partout, car elle servaient à emmagasiner les grains, les légumes, l'huile et l'eau nécessaire aux cuisines. Plus la maison est riche, plus il y a de jarres dans la cour ! Alors un palais !!mais là c'était une exposition.

DSC06971.JPG

Corée, Séoul, Geyongbokgung

Un pavillon sur une pièce d'eau, où le Roi venait écouter de la poésie !

Corée, Séoul, Geyongbokgung

Ce pavillon, refait n'est pas encore peint comme les autres. Les japonais, lors de l'invasion de 1910, avaient installé leur gouvernement dans le palais et avaient supprimés nombre de pavillons (il y en avait 500 à l'origine) mais la Corée reconstruit peu à peu suivant les plans originels.

Corée, Séoul, Geyongbokgung

Dans le musée du palais Royal, des scènes de la vie dans le palais sont reconstituées. Là des enfants en classe. Malgré les cheveux longs, ce sont des garçons, les filles n'avaient pas accès à l'enseignement confucéen.

Corée, Séoul, Geyongbokgung

Les mannequins portent le costume traditionnel, ou Hanbock, coréen, très coloré, très beau. Pratiquement tout y est noué, il n'y a presque jamais pas de boutons ou crochet.

Corée, Séoul, Geyongbokgung

Un palanquin, dans lequel le noble où la dame noble se faisait teansporter. Il ne fallait pas être trop grand ou gros, car on y est plié !!

Corée, dramas, jang Hyuk, Hangeul, Sejong, Joseon

Les mannequins figurent un couple fêtant leur anniversaire (60 ans) et les tours devant sont les piles de gâteaux qui leur sont offerts.

Corée, Séoul, Geyongbokgung

le palanquin royal, un peu plus grand !!

Corée, Séoul, Geyongbokgung

Toujours dans le musée du palais : derrière une vitre, ces meubles sont placés dans la salle funéraire, dessus sont les tablettes d'un mort. À l'anniversaire du décs, où si on veut se recueillir on vient prier et brûler de l'encens. Il n'y a ni corps, ni urne, ni cendres, seulement les tablettes où sont inscrits les noms et caractéristiques de la personne.

Dans un autre palais se trouve le Jongmyo, où sont toutes les tablettes de la famille royale.

Corée, Séoul, Geyongbokgung

Cet endroit, le jongmyo, ne se visite qu'avec un guide, et on n'y entre pas, derrière chaque porte il y a un autel comme celui ci dessus. Là on ne voit que la moitié du bâtiment.Tous les ans, le 1er dimanche de mai, les tablettes des ancêtres royaux sont honnorés, et c'est l'occasion de grands défilés en costumes traditionnels, avec musique et danses.

Corée, Séoul, Geyongbokgung

En sortant du palais, nous avons vu que des gardes étaient venus se poster à l'entrée peincipale, en tenus traditionnele. Ils étaient magnifiques, impassibles, et les touristes n'arrêtaient pas de se prendre en phot avec eux.

Corée, Séoul, Geyongbokgung

Corée, Séoul, Geyongbokgung

Corée, Séoul, Geyongbokgung

L'après-midi, sur une petite place nous avons vu tout un tas de messieurs assis par terre à l'ombre des arbres dans un square, jouant au jeu de go :

Corée, Séoul, Geyongbokgung

Corée, Séoul, Geyongbokgung

Et là un autre jeu dont j'ai oublié le nom :

Corée, Séoul, Geyongbokgung

L'après-midi nous avons visité le Biwon, jardin secret de la famille royale, mais malheureusement ma batterie était vide !!! Et pourtant c'était superbe ! Nous sommes montés à travers les arbres, de pavillon en pièces d'eau, jusqu'au bout de ce parc qui n'est pas clôturé, car le jardin doit se fondre dans la nature, et il se continue donc par la forêt. Tout en haut il y avait la petite rizière où le roi Sejong faisait pousser son riz afin de connaître vraiment la condition de son peuple !