Xt_param = 's=573309&p='; try {Xt_r = top.document.referrer;} Xt_param = 's=573309&p='; try {Xt_r = top.document.referrer;}

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

D.P : Deserter pursuit. Difficile immersion dans une unité de l'armée coréenne, au niveau des nouvelles recrues.

drama,armée,harcèlement,sévices,désertions,traque,suicide

Ils doivent ramener les déserteurs en essayant de ne pas y laisser leur âme...

 

drama,armée,harcèlement,sévices,désertions,traque,suicide

Profile
Drama: D.P. 
Revised romanization: D.P. 
Hangul: D.P. 
Director: Han Jun-Hee n’a fait que celui-là.
Writer: Kim Bo-Tong (webcomic & screenplay), Han Jun-Hee 
Network: Netflix 
Episodes: 6
Release Date: August 27, 2021 
Runtime: 
Language: Korean 
Country: South Korea 

Distribution

drama,armée,harcèlement,sévices,désertions,traque,suicide

Jung Hae In (Ha Jun Ho) vu dans le film « Tune in for love » et les dramas The three musketeers,  Yes, that how it is, Reply 88, While you were sleeping, Prison playbook, Something in the rain, One spring night,  A piece of your mind, ...

drama,armée,harcèlement,sévices,désertions,traque,suicide

Koo Gyo Hwan(Han Ho Yeol) pas vu ses autres dramas, c’est aussi un réalisateur… 

drama,armée,harcèlement,sévices,désertions,traque,suicide

Kim Sung Kyun(Sergent Park Beom Gu) vu dans Reply 88, Moon lovers, The fiery priest, Hospital playlist, … 

drama,armée,harcèlement,sévices,désertions,traque,suicide

Kim Dong Young (Choi Jun Mok) vu dans les films « Malmoe the secret mission, The age of shadows, et les dramas Run On, Train, Tunnel, …

drama,armée,harcèlement,sévices,désertions,traque,suicide

Lee Jun Young(Jeong Hyeon Ming) vu dans rien d’autre, membre du groupe U-KISS

drama,armée,harcèlement,sévices,désertions,traque,suicide

Won Ji An(Mun Yeong Ok) vue dans rien, n’a fait que celui-là et 1 film… 

Synopsis

Ha Jun Ho s’est engagé dans l’armée, on ne sait rien de lui, mais il semble bien porter un passé lourd et douloureux. Il est affecté aux D.P, ceux qui poursuivent les déserteurs… Nous le suivons au cours de plusieurs enquêtes, avec son binôme Han Ho Yeol, qui a déjà une belle expérience de cette traque.

ce que j’en ai pensé :

Je n’en ai vu que la moitié pour le moment, mais je suis horrifiée de ce que subissent les soldats, sans oublier tout ce que j’ai pu voir de ce que subissent les nouveaux dans toutes les armées du monde, soit disant pour en faire des hommes… Pas étonnant que les désertions et les suicides soient légions ! 

Je l’ai fini, et quel drama !! 

On trouve ici toutes les brimades qu’on a pu voir à travers les histoires se passant dans ce milieu, ou dans la police, ou dans le milieu carcéral : le plus fort humilie le plus faible, par les coups, les brimades sexuelles et, pire que tout, l’injustice fondamentale de n’avoir le droit de ne rien dire ! Certains supportent, certains s'enfuient, d'autres en deviennent fous...

Il n’y a pas d’anathème particulier à jeter sur la Corée, c’est un mal universel ! La Corée y ajoute la tension perpétuelle de la menace Nord-coréenne et son acceptation naturelle des coups en toutes circonstances (coup de pied dans les tibias d’un chef à son employé, mère tombant à bras raccourcis sur le dos du fils ou de la fille, à la moindre controverse on lève le poing… ) Mais le côté machine sans âme de l’armée qui veut que rien ne sorte, c’est bien universel aussi, chez nous l’armée s’appelle « la Grande Muette » ! La hiérarchie idiote et l’ambition qui déshumanise, ça aussi, ça se retrouve partout. 

Dans cet univers on a deux soldats, dont la mission est de rattraper les déserteurs… 
Jung Hae In(Han Jun Ho) est au début presque mutique, mais on le sent aux aguets, tendu, ne laissant aucune aspérité à laquelle l'autre pourrait s’attaquer… On en apprendra un peu sur lui dans le courant du drama, suffisamment pour qu’on comprenne son haut degré de résistance. Il donne l’impression d’une bombe prête à exploser, et son premier binôme va en faire les frais…

Koo Gyo Hwan(Han Ho Yeol), son second binôme, est un habitué de la traque, il connaît les ficelles et son caractère enjoué à l’humour légèrement cynique va permettre à son camarade de se dégeler un peu…Peu à peu Jun Ho fera montre d’une grande intuition, et d’une intelligence de la psychologie des déserteurs.  

Leur supérieur immédiat est Kim Seung Kyun (sergent Park Beom Gu) est partagé entre son souci de ses hommes et l’obéissance à la hiérarchie.

C’est à travers les cas de désertion que l’univers horrible des sévices va se révéler, sévices que les bourreaux pensent être la norme, et que le silence des autres facilite, mais toute parole est interdite, il faut se faire transparent…  Mais aussi c’est à travers cette poursuite que l’humanité profonde de ces hommes va quand même réussir à se révéler, péniblement, et non sans dommage. La fin n’est qu’un recommencement de ce cercle infernal, car rien ne sera fait pour arrêter cet enchaînement de harcèlement, haine et désertion ou suicide, vu qu’officiellement il ne s’est rien passé… 

Six épisodes d’une heure qui nous empoignent, et nous laissent étourdis, contents qu’il n’y en ait pas plus, mais ne demandant qu’une chose : être rassuré, qu’on nous dise que c’est un scénario, et que ce n’est pas comme ça que ça se passe…Mais… 

La distribution est parfaite, et donne un poids et une crédibilité sans faille à l’histoire, la réalisation est précise,  plutôt classique, des cadrages intelligents comme une certaine descente d’escalier s’apparentant à une descente aux enfers… 
Je recommande ce drama, difficile mais qui nous met en face d’une dure réalité : ce que peuvent devenir les hommes entre eux, dans une communauté fermée et soumise depuis des décennies à la menace réelle et perpétuelle d’une guerre ! 

Écrire un commentaire

Optionnel