Xt_param = 's=573309&p='; try {Xt_r = top.document.referrer;} Xt_param = 's=573309&p='; try {Xt_r = top.document.referrer;}

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Taxi driver, ou l'illusion que la vengeance peut remplacer la justice...

drama, justice, vengeance,société secrète, redresseur de torts,

Ils veulent corriger les lacunes de la justice officielle, mais ils pourraient s'y perdre... 

 

drama, justice, vengeance,société secrète, redresseur de torts,

Profile
Drama: Taxi Driver / Deluxe Taxi (literal title) 
Revised romanization: Mobeomtaxi 
Hangul: 모범택시 
Director: Park Joon-Woo  deux seulement et pas vu l’autre.
Writer: Carlos (webcomic), Lee Jae-Jin (webcomic), Oh Sang-Ho (ep.1-10)pas d’autre drama, Lee Ji-Hyun (ep.11-16) pas répertorié
Network: SBS 
Episodes: 16 
Release Date: April 9 - May 29, 2021 
Runtime: Friday & Saturday 22:00-23:10 
Language: Korean 
Country: South Korea 
Viki

Distribution

drama, justice, vengeance,société secrète, redresseur de torts,

Lee Je Hoon(Kim Do Ki) vu dans Signal, Move to heaven, Hot stove league, Secret door

drama, justice, vengeance,société secrète, redresseur de torts,

Esom (Kang Ha Na)vue dans le film Man on high heels, et les dramas Because this is my first life, Phantom, The third charm… 

drama, justice, vengeance,société secrète, redresseur de torts,

Kim Eui Sung(Jang Sung Chul) vu dans les films Extreme job, Dernier train pour Busan, et le drama W : two worlds apart…

drama, justice, vengeance,société secrète, redresseur de torts,

Pyo Ye Jin(Ahn Go Eun) vue dans Lovestruck in the city, Hotel del Luna, What’s wrong with secretary Kim, While you were sleeping, …

drama, justice, vengeance,société secrète, redresseur de torts,

Jang Hyuk Jin(Choi Kyung Ko) vu dans le film Dernier train pour Busan,et les dramas Dr Romantic 1 et 2,Vagabond, Live, Prison playbook, Suspicious partner, Beautiful mind, Signal, Misaeng, …

drama, justice, vengeance,société secrète, redresseur de torts,

Bae Yoo Ram(Park Jin Un) vu dans le film Exit, et les dramas Run on, Reply 88, Oh my host, Misaeng… 

drama, justice, vengeance,société secrète, redresseur de torts,

Yoo Seung Mok( Chef procureur) vu dans The fiery priest, Kingdom, The guest, Yong-pal,

drama, justice, vengeance,société secrète, redresseur de torts,

Lee Yoo Joon (enquêteur Wang) vu dans My country, the new âge, What’s wrong with secretary Kim, While you were sleeping, Signal, …

drama, justice, vengeance,société secrète, redresseur de torts,

Cha Ji Yeon(Baek Sung Mi) vue dans Scent of woman


Synopsis :

Kim Do Ki est chauffeur de taxi dans l’entreprise de Taxis Arc-en-Ciel, dirigée par le président Jang Sung Cheol qui dirige également la fondation du Merlebleu qui s’occupe des victimes des crimes et de leur famille. Cette fondation travaille en cheville avec le bureau du procureur dont le chef est un ami d’enfance de Jang Sung Cheol. En fait le Merlebleu sert aussi de couverture à un groupe de justiciers qui mettent hors circuit les criminels que la Justice n’a as puni suffisamment en fonction de leurs crimes…

Ce que j’en ai pensé

Je l’ai beaucoup aimé, surtout la première moitié, durant laquelle la réalisation se calque sur un style manga, ou webtoon, avec poursuites effrénées, bagarres homériques à 1 contre 30 et c’est toujours le 1 qui gagne, avec un ton assez parodique qui ne se prenait pas trop au sérieux.

Par la suite ça change, la réalisation s’alourdit, et le propos devient plus dur car, il faut bien le dire, le pitch de base, c’est : « La vengeance est-elle de la Justice ? » Avec une pareille thématique, le ton ne pouvait que devenir plus sérieux, et, si, dans le principe je trouve ça normal, là, la réalisation  perd de sa nervosité et on commence à sentir( et à être gêné )par les énormes invraisemblances qui, autrement, seraient passées comme étant « ce genre d’histoire de style manga » Si on se prend au sérieux il faut que le scénario suive et j’aurais bien aimé savoir comment le type jeté en pleine mer dans un tonneau scellé a pu en sortir et se retrouver dehors à s’essuyer les cheveux avec le copain censé le repêcher sur la terre ferme  1/2 heure après ! Surtout que le copain est censé pêcher à la ligne sous l’œil constant de la police ! ça pour moi, ça casse complètement la magie de l’histoire ! Pareil pour les bagarres à 1 contre 30,  le scénariste aurait dû au moins réduire la troupe des assaillants à 10 ou 12 ! ^_^
Bon, ceci mis à part, ça reste passionnant de bout en bout, car le cheminement intérieur des « justiciers » qui vont en venir à admettre que la vengeance ne sert qu’à appeler d’autres vengeances est très intéressant à suivre. Au départ, ils ont leur conscience tranquille, mais cette certitude va s'effriter...

L’affrontement entre la procureure jouée (très bien !) par Esom et le Justicier en chef (Lee Je Hoon) est la concrétisation thème central : la Justice est-elle suffisante ? Peut-on s’y substituer sans y perdre son âme ? La procureure se heurte sans cesse à la pusillanimité de sa hiérarchie, quand ce n’est pas à sa corruption ou son népotisme, le chauffeur de Taxi veut lui prouver qu’il est libre de rendre une vraie justice. Mais cette liberté engendrera le chaos et   « il vaut mieux libérer 100 coupables que de condamner un innocent ». 

Les personnages sont attachants, très bien interprétés, particulièrement les « gentils » Lee Je Hoon, Esom et Kim Eui Sung (le président Jang),  et la très vilaine méchante Baek Sung Mi (Cha Ji Yeon).  Ce sont des gens qui ont tous vécu de graves traumatismes émotionnels, et si certains croient se battre pour la justice, d’autre ont basculé du côté de la haine, et pourtant au final ils ne font que chercher à se venger, la vengeance étant le seul moyen à leur portée pour assumer une douleur intolérable !

Les seconds rôles, comme toujours sont excellents dans le bon comme dans le mauvais…C’est parmi ces derniers qu’on peut trouver les mauvais par nature, qui font le mal et aiment ça !   On a là une belle galerie de ce que la nature humaine a de pire, représentée par chaque « cas » traité par le taxi premium Arc en Ciel… A la fin de chaque épisode, le N°d’appel à l’aide enn Corée du Sud est donné, comme si le drama, en plus de placer des produits, voulait aussi placer un certain sens civique, et pourquoi pas ? 

Le dernier épisode conclut très bien l’ensemble de l’histoire, sauf les toutes dernières minutes qui m’ont dérangée car elles remettent tout en question, et on a l’impression que c’est seulement pour le plaisir d’une jolie scène qui va à contre courant de tout le drama ! Mais c’est la spécialité des fins de dramas coréens ! 

Au final, je le conseille, je ne l’ai jamais lâché, j’ai aimé les dialogues, les personnages, la musique très bien adaptée (si on oublie les paroles qui souvent ne cadrent pas du tout avec la scène) , mais il y a quand même quelques moments un peu difficiles… Avis aux âmes sensibles, bien que ce soit bien moins dur que « Voice » par exemple !

Écrire un commentaire

Optionnel