Xt_param = 's=573309&p='; try {Xt_r = top.document.referrer;} Xt_param = 's=573309&p='; try {Xt_r = top.document.referrer;}

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Vincenzo, diamant noir, ceux qui le croisent ne l'oublieront jamais... ou ne seront plus là pour en parler !

 Il arrive seul et va affronter l'hydre de la corruption, mais il est le meilleur, mais aussi le pire de tous ! drama, violence, humour, ambition, vengeance, justice

drama, violence, humour, ambition, vengeance, justice


Profile
Drama: Vincenzo 
Revised romanization: Vincenzo 
Hangul: 빈센조 
Director: Kim Hee-Won Money flower, Crowned clown…
Writer: Park Jae-Bum Fiery priest, Chef Kim … 
Network: tvN 
Episodes: 20 
Release Date: February 20 - May 2, 2021 
Runtime: Sat. & Sun. 21:00 
Language: Korean 
Country: South Korea 
Netflix

Distribution
Le héros :

drama, violence, humour, ambition, vengeance, justice

Song Jong Ki (Vincenzo Cassano) vu dans les films Space sweepers, Werewolf boy, Penny Pincher, et dans les dramas  SKKS, Descendants of the sun, Depp rooted tree, …

Ceux qui le soutiennent :

drama, violence, humour, ambition, vengeance, justice

Jeon Yeo Bin (Hong Cha Young) vue dans les films Ilang: the wolf brigade, the age of shadows et le drama Live… 

drama, violence, humour, ambition, vengeance, justice

Yoo Jae Myung(Hong Yu Chan) vu dans le film « Malmoe secret mission »et dans beaucoup de dramas dont l’excellent Stranger, Confession, Life, Prison playbook, Reply 88, Jealousy incarnate, Misaeng..;etc etc

drama, violence, humour, ambition, vengeance, justice

Yoon Byung Hee(Nam Joo Sung) vu dans le film Default, et les dramas Flower of evil, Hospital playlist, Hot stove league, Two cops, Signal, The three musketeers, Joseon X-Files, Chuno…

drama, violence, humour, ambition, vengeance, justice

Choi Young Un (Monsieur Cho) vu dans Flower of evil, Hospital playlist… 

Les ennemis :

drama, violence, humour, ambition, vengeance, justice

Ok Tae Cyeon (Jang Joon Woo) membre de 2PM, jamais vu avant… 

drama, violence, humour, ambition, vengeance, justice

Jo Han Chul (Han Seung-Hyeok ) vu dans les films Default, Along with the gods : 49 jours, et les dramas Kkondae inter,Kill it, Romance is a bonus book,100 days my prince, My lawyer,MrJoe, Healer, …

drama, violence, humour, ambition, vengeance, justice

Kim Yeo Jin (Choi Myung Hee) vue dans Iteawonclass, Cookie historien Goo Hae Ryung, Solomon’s perjury,  Pride and préjudice, Road N°1, …

drama, violence, humour, ambition, vengeance, justice

Kwak Dong Yeon(Président Jang Han Seo) vu dans Fight for my way, … 

drama, violence, humour, ambition, vengeance, justice

Kim Young Woong(Park Seok Do le raton laveur...) vu dans Tell me what you saw, Partners of justice 2, Two cops, Remember, …
Les habitants du Geumga Plaza: 

drama, violence, humour, ambition, vengeance, justice

Yang Kyung Won (Lee Cheol Wook) vu dans Fight for my way, Six flying dragons…

Choi_Deok-Mun-Assassination-GV.jpg

Choi Duk Moon (Tak Hong Sik) vu dans le film « Divine fury »et les dramas Cookie historian Goo Hae Ryung, Doctor prisonner, Chicago typewriter, Memory, Chuno, The snow queen… 

drama, violence, humour, ambition, vengeance, justice

Kim Yoon Hye (Seo Mi Ri) vue dans rien d’autre… 

drama, violence, humour, ambition, vengeance, justice

Kim Hyung Mook(le chef Toto) vu dans le film « Default », et dans les dramas Fiery priest, Falsify…

drama, violence, humour, ambition, vengeance, justice

Lim Chul So(An Gi Seok, Services Secrets) vu dans le film Along with the gods : the last 49 days et les dramas Stranger 2, DrRomantic 2,, Six flying dragons, Signal… 

Synopsis :

Vincenzo Cassano est un fameux consigliere (conseiller) d’une famille la mafia italienne.

A la mort du chef de la famille Cassano, son père adoptif, il entre en conflit avec le successeur et décide de revenir en Corée du sud, qu’il a quittée pour être adopté à l’âge de 8 ans.

Ce retour est surtout motivé par la récupération d’un fabuleux tas de lingots d’or qu’un chef de triade chinois qui vient de mourir  lui avait demandé de cacher. Ce trésor est dans une chambre secrète du complexe Geumga plaza, objet de convoitise du conglomérat Babel qui veut y bâtir une tour (?!) Une guerre sans merci s’engage entre Vincenzo et Babel, au milieu de laquelle les habitants du complexe vont essayer de survivre… 

Ce que j’en ai pensé

L’idée générale, c’est que je l’ai beaucoup aimé ! 
Le héros est à la fois charismatique et glaçant, et c'est ce que je préfère de ce drama :  le scénariste a clairement choisi de ne pas tomber dans le cycle classique du mauvais garçon repenti qui trouve la rédemption par l’amour ! J’avoue que je le craignais au moment où le couple principal se forme. Eh bien non ! Justement, Vincenzo Cassano est ce qu’il est, ce que la vie a fait de lui (on en sait peu de chose, on glane quelques renseignements au fil du drama : abandonné par sa mère, famille adoptive assassinée, éducation dans la mafia…). Il est lucide sur lui-même et le dira : «  je ne changerai pas et je retournerai d’où je viens » Il fait ce qu’il a à faire, dans la mesure du possible, il le garde pour lui, mais l’opinion d’un autre ne l’arrête pas. Du coup on sait clairement que tous les coups seront permis, et qu’ils seront terribles ! Les scènes de violence, de vengeance, d’exécution sont là, et bien là !

Mais elles sont largement entrecoupées de scènes totalement inattendues et drôles (la fête sicilienne…) ou d'opérations digne d’Arsène Lupin, ou des Gardiens de la Galaxie, soutenues par des dialogues vifs, parsemés de réflexions pleines d’humour. La rupture de rythme et de ton est la marque évidente du drama, et heureusement, ce serait difficile de supporter les 20 épisodes sans ça ! 

Les personnages sont picaresques, oscillant régulièrement pour la plupart entre la loyauté et la trahison, passant facilement de l’une à l’autre par allers-retours, parfois tragiques, mais parfois très drôles !

La distribution est énorme, même les invités pour un seul ou deux épisodes sont excellents et bien choisis. Certains personnages sont de vraies girouettes et leurs hésitations quasiment caricaturales allègent l’atmosphère au bon moment. 

Le scénario est très bien construit, les scènes qui ont l’air invraisemblables (mais comment il est arrivé là ?) sont toujours expliquées par un flash-back, ou un dialogue.

Les personnages sont très ambivalents, (sauf Vincenzo), ils ne regardent pas trop aux moyens du moment que ça marche, même si l’avocate demande quand même à Vincenzo de « ne pas faire le mal » ! 

Je trouvais que ce drama me rappelait Fiery priest, et oh ! surprise, c’est le même scénariste ! Depuis Chief Kim (de lui aussi) il suit la même trajectoire : un anti héros se trouve à son corps défendant  à lutter contre la corruption et le pouvoir infini de l’argent. Seulement à chaque drama il va plus loin, (de l’escroc à la petite semaine au consigliere…)et ici il a atteint son maximum dans le personnage de Vincenzo ! 
La réalisation est très soignée (parfois un peu trop : je n’aime pas trop l’image verticalisée, il y a un usage légèrement excessif du ralenti, et très souvent les plans gagneraient à durer 4 ou 5 secondes de moins.) Certaines scènes de violence  auraient gagné à être moins longues, moins précises (on aurait quand même très bien compris) et là on frôle le voyeurisme, et c’est vraiment trop dommage ! Avoir la main un peu moins lourde sur la longueur de ces scènes n’aurait rien changé au sens général du drama et l’aurait rendu encore plus percutant ! Pourtant la réalisation cherche et réussit à rendre supportable ce qui ne le serait pas sans une certaine emphase, sans un côté tragi-comique qui nous éloigne d’une réalité qui serait insupportable. Elle est tout le temps sur le fil du rasoir et parfois, elle penche un peu trop d’un côté, mais parfois seulement !

Donc un défaut pour moi, c’est la longueur, qui vient qu’il y a partout et tout le temps quelques secondes de trop ! 

Les acteurs : Naturellement Song Jong Ki est admirable dans ce rôle, où sa gueule d’ange et ses costumes sur mesure sont en parfaite opposition avec ses actes. Il sait remarquablement assumer la froideur et la dureté du personnage, qui va pourtant de temps en temps se fissurer, et laisser apparaître un semblant de chaleur humaine, un genre d’amour, mais qui ne remet rien en question.

L’ennemi terrible, vrai psychopathe en face de lui est à sa mesure, et Ok Tae Cyeon, que je découvrais, et dont la réputation d’acteur ne brillait pas, est tout à fait à la hauteur du personnage !  

Jeon Yeo Bin, dans l’avocate qui va se retrouver associée à Vincenzo, a mis du temps à me convaincre ! Pendant plusieurs épisodes j’avais du mal à supporter son élocution bafouillante, ses gesticulations frisant le ridicule… Peu à peu ça s’est arrangé et il faut bien dire qu’elle est très peu présente dans les 3 ou 4 derniers épisodes !

Une autre actrice m’a impressionnée : Kim Yeo Jin en avocate/procureure dévorée d’ambition, prête à tout pour réussir, froidement cruelle et en même temps adorant danser, et on a là encore une rupture dans le style convenu des dramas ! 

Un mot sur la bande son, qui est superbe, sachant parfaitement souligner l’histoire, discrète derrière l’émotion, grandiose et cérémonielle sur les ralentis théâtraux, humoristique si nécessaire… Des thèmes classiques très connus viennent de temps en temps donner du style et de la hauteur à l’ensemble en restant quand même populaire, car répétons-le, c’est un drama populaire, au sens général du terme, comme le sont les aventures d’Arsène Lupin, ou de Hong Gil Dong, pour rester en Corée.

Et là je repense à « Parasite » qui m'est souvent venu à l'esprit, où se mêlent également l’humour, la comédie, puis l’horreur jusqu’au gore avec une fin tragiquement banale sans coup de théâtre… Nous avons la même chose ici, tout au long du drama, et la fin elle-même est exactement ce qu’elle devait être à mon goût ! J’essaye de ne pas spoiler, je ne vais pas en dire plus ! 

Ah! gros plus : pas de romance qui aurait juré affreusement avec la façon dont le personnage central est écrit ! 

Alors, mon conseil, c’est de le regarder, sachant bien que la morale n’est pas sauve même si les méchants en voient de toutes les couleurs… pour rester dans l’euphémisme. C’est un opéra flamboyant, tragique et burlesque, avec un personnage fascinant et tout à fait hors norme du genre dramaesque ! 

 

Commentaires

  • Le meilleur drama actuellement... Un plaisir fou à passer de la trouille au rire, sans oublier les clins d'œil à des références ça et là.... Et cette équipe du tonnerre autour de Song Joong Ki, mon heureuse découverte....

  • Merci de ton commentaire, ça fait toujours plaisir ! ^_^

  • Clinchamps,

    Merci encore pour ces bijoux que tu découvres pour nous. Une belle et attrayante présentation. Je le mets dans ma liste déjà très longue.
    Ysabelle

  • Merci de ton commentaire, j'espère que tu pourras le voir... et que tu ne seras pas déçue ! ^_^

Écrire un commentaire

Optionnel