Xt_param = 's=573309&p='; try {Xt_r = top.document.referrer;} Xt_param = 's=573309&p='; try {Xt_r = top.document.referrer;}

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

14e Festival du Film Coréen à Paris, j'y étais ! - 4 - The divine fury

festival,Corée,Film, démons,possession,exorcisme

Une vraie pépite du genre film d'épouvante avec démon et exorcisme !

festival,Corée,Film, démons,possession,exorcisme

The divine fury

Profile
Movie: The Divine Fury (English title)
Revised romanization: Saja
Hangul: 사자
Director: Kim Joo-Hwan (je n’ai rien vu de lui, c’est son 4ème film)
Writer: Kim Joo-Hwan
Producer: Lim Joon-Hyuk, Park A-Hyung
Cinematographer: Jo Sang-Yoon
Release Date: July 31, 2019
Runtime: 129 min.
Genre: Horror / Action / Mystery / Exorcism
Distributor: Lotte Entertainment
Language: Korean
Country: South Korea


Distribution :

festival,Corée,Film, démons,possession,exorcisme

Park Seo Jon (Yong-Hoo) vu dans le film Parasite, et je n’ai vu aucun de ses dramas, carence à laquelle je vais remédier rapidement !

festival,Corée,Film, démons,possession,exorcisme

Lee Chan Yoo (Yong Hoo enfant.) vu dans le film Exit.

festival,Corée,Film, démons,possession,exorcisme

Ahn Sung Ki (le père An)vu dans le film May 18, Duelist, n’a jamais fait de dramas, mais a une loooongue filmographie !

festival,Corée,Film, démons,possession,exorcisme

Woo Do Hwan (Ji Shin, le beau Diable…)vu dans My country: the new âge, Shut up flower boy…

festival,Corée,Film, démons,possession,exorcisme

Park Ji Hyun (Soo Jin) vue dans Your honor…

festival,Corée,Film, démons,possession,exorcisme

Choi Woo Sik(Le père Choi) vu dans les films Parasite, Le dernier pour Pusan, et dans les dramas Pride and prejudice,Fated to love you, You’re all surrounded, Rooftop prince, …

Synopsis :(catalogue du festival)

Yong-hoo est un champion d’arts martiaux marqué par la mort de son père quand il était enfant. Un jour, un stigmate apparaît au creux de sa main. Cherchant à comprendre ce qui lui arrive, il fait la rencontre du Père Ahn, prêtre exorciste à qui il sauve la vie. Yong-hoo découvre que son stigmate lui confère des pouvoirs lui permettant de combattre les démons…

Ce que j’en ai pensé :

Bon, si les démons vous effraient et si les exorcismes vous donnent des cauchemars, passez votre chemin!

Mais si vous aimez les films de genre épouvante à condition qu’ils tiennent la route, voilà une vraie pépite !!

Souvent ces films ne sont qu’une succession de scènes horrifiques et d’effets spéciaux sans rien derrière mais pas ici !

Ici, les personnages sont construits, leurs actes sont mus par une psychologie finement étudiée, particulièrement le personnage principal qui, incarné (oh combien !) par Park Seo Jon, combattra à le fois le Démon et ses propres démons intérieurs, ceux que tout être humain peut avoir quand son enfance a été marquée par l’injustice d’un deuil inexplicable aux yeux d’un gamin.

Les effets spéciaux sont parfaits et très bien dosés, n’arrivant qu’à bon escient et toujours justifiés.

Les combat (le héros est un champion !) sont chorégraphiés et filmés à la perfection, la photo est superbe, la réalisation sans temps mort, mais sans excès de débordements. L’action va crescendo jusqu’au combat final que j’ai trouvé tout à fait impressionnant !

La beauté du héros Park Seo Jon n’a d’égal que celle du Démon Won Do Whan, un régal pour les yeux !

Ce n’est que le 4è film du réalisateur, mais quelle maîtrise déjà ! La salle conquise a chaleureusement applaudi la fin du film et moi je me suis régalée !!

Écrire un commentaire

Optionnel