Xt_param = 's=573309&p='; try {Xt_r = top.document.referrer;} Xt_param = 's=573309&p='; try {Xt_r = top.document.referrer;}

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

14e festival du film coréen, j'y étais ! 2 - Exit

Festival,film,Corée,Exit, catastrophe, humour, escalade

Pour vivre un des instants où on est vraiment accroché à la falaise tout en riant aux éclats sans arrêt !!

Festival,film,Corée,Exit, catastrophe, humour, escalade

Profile
Movie: Exit
Revised romanization: Ekshiteu
Hangul: 엑시트
Director: Lee Sang-Geun (premier long métrage)
Writer: Lee Sang-Geun
Producer: Baek Hyun-Ik
Cinematographer: Kim Il-Yeon
Release Date: July 31, 2019
Runtime: 103 min.
Genre: Disaster / Action-Comedy
Distributor: CJ Entertainment
Language: Korean
Country: South Korea

Distribution :

Festival,film,Corée,Exit, catastrophe, humour, escalade


Cho Jung Seok: Yong-nam.vu dans Nokdu flower,Two cops, Jealousy incarnate, The king 2 hearts…

Festival,film,Corée,Exit, catastrophe, humour, escalade


Yoona : Eui-joo.vuedans The K2…

Festival,film,Corée,Exit, catastrophe, humour, escalade


Ko Du Shim : Hyeon-ok, la mère .vue dans When the camelia bloom, My mister, The snow queen,...

Festival,film,Corée,Exit, catastrophe, humour, escalade

Park In-hwan : Jang-soo, le père vu dans Hello, my teacher,...

Festival,film,Corée,Exit, catastrophe, humour, escalade

Kim Ji-young : Jeong-hyeon, la sœur.jamais vue…

Festival,film,Corée,Exit, catastrophe, humour, escalade


Kang Ki-young : le chef Coo , vu dans What’s wrong with secretary Kim ?,While you were sleeping, Tunnel, W, Shine or go crazy.

Festival,film,Corée,Exit, catastrophe, humour, escalade


Kim Jong-goo : le deuxième oncle.vu dans Doctor John, Two cops, Rebel:the thief who stole the people, Signa, Heartless city,IRIS2…

Festival,film,Corée,Exit, catastrophe, humour, escalade


Kim Byeong-soon : le troisième oncle. Jamais vu.

Synopsis :(résumé du livret du festival)
Yong-nam est célibataire, sans emploi, et à 30 ans passés vit toujours chez ses parents. Sa situation le désespère au plus haut point et il ne trouve du réconfort que dans l’escalade. Pour fêter les 70 ans de sa mère, il réserve une salle en ville où travaille Eui-ju, son béguin de jeunesse. Quand un gaz mortel se répand dans les rues de la ville, Yong-nam va devoir utiliser ses talents de grimpeurs, ainsi que ceux d’Eui-ju, pour espérer sauver sa famille de la catastrophe…

Ce que j’en ai pensé.

Encore une fois, c’est la présence de l’acteur Cho Jung Seok qui a déterminé mon choix de ce film, car je l’avais beaucoup aimé dans « jealousy incarnate » en journaliste atrabilaire affligé d’une maladie qui l’oblige à se faire soigner en gynécologie… et je l’avais adoré dans « Nokdu flower », en vraie brute  évoluant vers un rôle de meneur durant la révolte paysanne de 1887.
Et je n’ai pas été déçue, il est parfait dans le rôle de ce loser regardé d’un œil condescendant par sa famille, maladroit et introverti, que les évènements métamorphosent en héros tout en restant très très loin de l’archétype habituel du genre !

Le binôme formé avec Yoona fonctionne parfaitement : il l’admire mais de loin, elle a réussi tout ce qu’il a manqué et leur relation reste pavée de maladresses de sa part en particulier dans la dernière scène, hilarante !

Parce qu’on rigole tout le temps ! On passe sans arrêt du suspens le plus flippant à un éclat de rire (la salle riait beaucoup, ce qui a fait dire au réalisateur présent à la fin, qu’il était ravi de voir qu’en France on ne riait pas toujours aux mêmes endroits qu’en Corée mais qu’on riait quand même beaucoup ! )

Ce film est un régal par l’équilibre parfait entre le genre « film catastrophe » et la comédie de critique sociale humoristique (Ah ! la famille coréenne !!! ). Les ressorts de l'histoire sont classiques, mais le film, sans jamais se prendre au sérieux, est maîtrisé de bout en bout. On sort de la salle avec un grand sourire, et le public a longuement applaudi la fin de la séance, puis le réalisateur qui a très gentiment et longuement répondu à nos questions.

 

 

Écrire un commentaire

Optionnel