Xt_param = 's=573309&p='; try {Xt_r = top.document.referrer;} Xt_param = 's=573309&p='; try {Xt_r = top.document.referrer;}

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Hong Gil Dong, le Robin des Bois coréen...

Drama,légende,robindesbois,corée,sageuk

Il volait les riches pour donner aux pauvres... I

 

l est devenu aussi légendaire en Corée que Robin des Bois chez nous, on le dit toujours vivant... !!

Drama,légende,robindesbois,corée,sageuk

Hong Gil Dong

Profile
Hong Gil-Dong, The Hero
Kwaedo Honggildong
쾌도 홍길동
Directeurs : Lee Jung-Sub, My lawyer MrJoe, Healer, Kim Young-Jo rien vu d’autre
Scénaristes : Hong Mi-Ran, Hong Jung-Eun Hotel del Luna, A korean odyssey, The master’s sun, Big,
The greatest love, My girlfriend is a gumiho, You’re beautiful, My girl, Couple or trouble…
KBS2
Episodes : 24
January 2 - March 26, 2008
Wed. & Thurs. 21:55
Korean
South Korea
Dramapassion
Viki

Distribution :

Drama,légende,robindesbois,corée,sageuk

Kang Ji Hwhan (Hong Gil Dong) vu dans Coffee house, Capital scandal…

Drama,légende,robindesbois,corée,sageuk

Sung Yu Ri (Heo Lee Nok) vue dans The snow queen, Romance town…

Drama,légende,robindesbois,corée,sageuk

Jang Geun Seuk (Lee Chang Hee) vu dans You’re beautiful, Beethoven virus, Korean odyssey, …2 films : Baby and me, The happy life…

Drama,légende,robindesbois,corée,sageuk

Park Sang Wook (Shim Su Jeun) vu dans Healer, IRIS2,…

Drama,légende,robindesbois,corée,sageuk

Cha Hyun Jung (Jung Mal Nyeo) vu dans IRIS2, Goong…

Drama,légende,robindesbois,corée,sageuk

Jo Hee Bong ( Le Roi Lee Kwang Hee) vu dans plein de dramas, dont Nokdu flower, Strongest deliveryman, Falsify, Tunnel, The K2, Six flying dragons, Chuno, etc,etc,

Drama,légende,robindesbois,corée,sageuk

Ahn Suk Han (Seo Yoon Stop) vu dans une foule de dramas, dont Boys over flowers, Chuno, Beating again, Capital scandal, Six flying dragons, etc etc…..

L’histoire : (Asianwiki)

Hong Gil Dong est le fils d'un ministre. En raison des strictes lois confucéennes de la dynastie Joseon, Gil Dong, né illégitime, n'est pas accepté par son père et sa famille. Après avoir lutté contre de graves discriminations de la part de sa famille et de la société, Gil Dong s’échappe et décide de devenir un chef bandit. Gil Dong vole des fonctionnaires corrompus pour donner aux citoyens pauvres. Sa popularité au sein de la société paysanne monte en flèche et beaucoup le considèrent comme un héros.

Le drame «Hong Gil Dong le héros», basé sur le roman original, décrit un héros vertueux, Gil Dong. Cependant, le drame se concentre davantage sur les personnages comiques et gais de Gil Dong, son amour inattendu, Lee Nok, et Chang Hwu, son ami le plus proche et son rival au même moment. À dessein, les acteurs dans la vingtaine ont été principalement choisis pour donner un esprit frais. Chaque personnage a sa propre origine dans la littérature traditionnelle coréenne, comme Sim Cheong Jeon (histoire du devoir filial), Jang Hwa Hong Ryeon Jeon (histoire de sœur et de belle-mère), qui rend la série dramatique plus drôle et plus authentique aux goûts du public.

ce que j’en pense :

J'ai beaucoup aimé ce drama, et cependant il m'a un peu déçue.
Je l'ai aimé pour ses excellences :
À tout seigneur tout honneur : le Roi fou. Personnage fascinant, complexe, qui se découvre peu à peu au fil du déroulement de la pelote d'intrigues et de crimes qui l'ont amené là où il est. Les scènes avec son frère sont saisissantes, en particulier quand il lui révèle que tout ce en quoi il croyait n'est que duperie. C'est un sommet du drama. L'acteur , Jo Hee Bong, grand habitué des seconds rôles importants, est remarquable, donnant une vérité effrayante et pourtant humaine au personnage. Mais les Atrides étaient des enfants de chœur à côté de ces gens-là !!
La relation entre Gil Dong et le Prince : Jamais dupes ni l'un ni l'autre, se respectant pourtant jusqu'au bout, acceptant d'aller au bout de leurs choix : pour le Prince le sacrifice nécessaire afin d'asseoir son autorité et de sauver son pays d'une guerre civile, et cela lui brise d'autant le cœur qu'il va perdre aussi la femme qu'il aime, pour Gil Dong aller vers son destin les yeux ouverts, afin justement que le symbole qu'il incarne ne disparaisse pas. Les deux personnages incarnent chacun les servitudes du pouvoir et d'une vie vouée à un idéal.
Et ce avec pour chacun une évolution au cours de l'histoire, car aucun des deux n'a ces sentiments au départ. Les acteurs sont très bien, Kang Ji Hwhan toujours juste en face du Prince, jamais servile ni insolent, Jang Geun Seuk, le Prince, le traitant en égal, sans jamais se servir de la bâtardise comme argument. Très belle scène que celle de leur dernière rencontre, où le Prince dit qu'il n'oubliera pas (et vu le prix qu'il paye, je le crois volontiers) et où Gil Dong lui rappelle qu'il y en aura toujours d'autres comme lui.

Je me suis prise à rêver que ce jeune Roi, après avoir fait faire son portrait officiel par Youn Bok et Hong Do pour affermir son pouvoir, (Painter of the wind)va faire appel à l'intelligence et au cœur de quatre étudiants de SungKyunKwan pour faire avancer les choses à Joseon !!

Le jeu de Jang Geun Seuk est un peu trop statique, et c'est un peu dommage, mais je pense que c'est voulu par le réalisateur, avec le fait qu'on parle toujours à son dos, sauf Hong Gil Dong  et la fille !.

La relation amoureuse entre les trois protagonistes : la fille est parfois un peu trop gourde, mais ce ne serait pas une héroïne de drama sans cela, mais la rivalité des deux hommes est très bien traitée, car justement il n'y entre eux rien de bas ou de mesquin.

Les personnages secondaires : excellents, comme toujours, surtout Madame Noh, Une-Boule et sa copine, Gomi, celui qui doit "rester pour raconter l'histoire" (ça m'a rappelé quelqu'un ! )

Une mention toute particulière au grand-père (pas le noble l'autre) et au Maître, leurs dialogues étaient un régal !!

Le côté décevant : la leeeeennnteur !!!

Trop de plans fixes sur les visages, trop longs, trop d'insistance sur les aller-retour, par exemple : HGD-la fille-HGD-la fille-HGD-la Fille et ça duuuure !! et ils ne disent rien !!! trop de temps d'attente dans les dialogues (parfois c'est utile, mais pas tout le temps ) cela m'a gênée, en particulier à la fin, que j'aurais aimée moins diluée, plus nerveuse, mais qui est bien rattrapée par l'enchaînement avec le temps présent, une excellente idée.

Un mot sur la musique très belle surtout la chanson "Fate" qui a tourné en boucle chez moi, et sur la fantaisie des costumes qui donne bien le ton de la légende irréelle et hors du temps.

J'ai bien aimé aussi que pour une fois le timing soit respecté : ça se passe en hiver, puisque le Prince déclare qu'il les a laissés voir le printemps, et c'est réellement tourné en hiver, il fait froid, cela se voit et donne une vraisemblance à l'histoire !!
Au total, très bon drama, moins enthousiasmant que Iljimae, mais très bon quand même !!

NB : Tout ceci a été écrit en 2008, et a donc pris quelques années ! 11 ans et 400 et quelques dramas plus tard, je serais peut-être moins enthousiaste, mais cela reste un très bon sageuk, et même le remake "Rebel" ne l'a pas complètement fait oublier !

 

Écrire un commentaire

Optionnel