Xt_param = 's=573309&p='; try {Xt_r = top.document.referrer;} Xt_param = 's=573309&p='; try {Xt_r = top.document.referrer;}

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Chicago Typewriter, où la réincarnation permet de clore un récit et guérit les chagrins...

drama,mémoire,réincarnation,occupation, résistance,écriture

Peut-être que des âmes top blessées cherchent à se retrouver quand le temps a passé, pour adoucir les souvenirs et guérir les blessures d'une vie vécue dans une époque de troubles et de souffrances.

drama,mémoire,réincarnation,occupation, résistance,écriture

Profile
Drama: Chicago Typewriter (literal title)
Revised romanization: Sikago Tajagi
Hangul: 시카고 타자기
Director: Kim Cheol-Kyu On the way to the airport,…
Writer: Jin Soo-Wan , Kill me, heal me, The moon embracing the sun…
Network: tvN
Episodes: 16
Release Date: April 7 - June 3, 2017
Runtime: Fri & Sat 20:00 (ep.1-8) / Fri & Sat 20:30 (ep.9-16)
Language: Korean
Country: South Korea
Dramapassion
Viki


Distribution :

large.jpg

1939

drama,mémoire,réincarnation,occupation, résistance,écriture

2017

Yoo Ah In (Han Se Joo) vu dans SKKS, Secret affair, Six flying dragons, le film Antique et le film de Lee Chang Dong Burning (présent à Cannes en 2018)

drama,mémoire,réincarnation,occupation, résistance,écriture

1939

drama,mémoire,réincarnation,occupation, résistance,écriture

2017

Lim Seo Jung (Jeon Seol) vue dans aucun des 4 dramas qu’elle a faits.

drama,mémoire,réincarnation,occupation, résistance,écriture

1939

drama,mémoire,réincarnation,occupation, résistance,écriture

2017

Ko Kyung Pyo (Yoo Jin O) vu dans Jealousy incarnate, Strongest deliveryman, …

drama,mémoire,réincarnation,occupation, résistance,écriture

Kwak Si Yang (Baek Tae Min) vu dans rien d’autre pour moi…

drama,mémoire,réincarnation,occupation, résistance,écriture

Jo Woo Jin (Gal Ji Seok, le manager ) vu dans Empress Ki, Secret door, Goblin, MrSunshine…

drama,mémoire,réincarnation,occupation, résistance,écriture

Cheon Ho Jin (Baek Do Ha) vu dans une foule de dramas, dont : The snow queen, Midas, City hunter, Bridal mask, Good doctor, Two weeks, Doctor stranger, Six flying dragons, Man to man, Life, …

drama,mémoire,réincarnation,occupation, résistance,écriture

Yang Jin Sung (Ma Bang-Jin) vue dans Secret love, City hunter…

drama,mémoire,réincarnation,occupation, résistance,écriture

Jeon Su Kyeong ((la shamane, mère de Bang Ji) vue dans The last empress, mais elle est dans plein d’autres…

l’histoire :

Han Se Ju est un écrivain qui ne produit que des best-seller, mais son caractère froid, méfiant semble ne pas cadrer avec sa réussite. Jeon Seol est une jeune fille qui a renoncé d’une façon inexplicable à un avenir brillant d’athlète olympique (en tir) et, après de belles études vétérinaires, se contente d’un travail de livraison ou d’aide domicile… C’est en livrant une machine à écrire historique à Han Se Ju qu’elle va entrer dans sa vie ! Il faut ajouter qu’elle adore cet écrivain et se considère comme sa première fan… Cette machine à écrire est bien autre chose qu’un objet de curiosité, et elle va faire entrer Yoo Jin O, le troisième personnage de cette histoire, qui a lui aussi sa particularité…


Ce que j’en ai pensé :

La situation met un temps fou à se mettre en place ! Les deux premiers épisodes font 1 h 1/4 et 1h 20 et franchement ils feraient juste une heure ce serait suffisant ! En plus je me disais "alors, il arrive quand l'autre ??" et c'est peut-être pour ça que ça m'a paru long !!
Ceci dit, c'est une histoire très intrigante dès le début
J'ai fait l'erreur de le commencer sur Viki où ils présentent les SP en premier.
le SP N°2 n’est fait qu’avec des scènes en coulisses, préparatoires, etc. Donc moi j'ai zappé mais ça peut être intéressant (en particulier la rencontre entre Yoo Ah In et celui qui jouait son père dans Six Flying dragons et qui là est aussi son père adoptif (ou pas ? ) et c'était assez touchant, vu le sens incroyable des Coréens pour le respect à la différence d’âge !
Mais il est certain que le personnage interprété par Yoo Ah In est complexe et mérite une bonne mise en place mais en fait il a fallu 6 épisodes pour installer complètement la situation…Mais  ça ne veut pas dire que ce sont 6 épisodes où on s'ennuie, mais on musarde, on prend son temps avant d'entrer dans le vif du sujet !

En regardant l'épisode 3 je n'ai pas pu m'empêcher de rigoler, car le syndrome chute de la falaise a encore frappé et pardon !!! Quelle falaise !!
Normalement la voiture aurait dû être complètement démantibulée et lui complètement cassé... Mais il s'en sort avec une écorchure sur le front !! Franchement ils auraient pu choisir un accident plus vraisemblable !!
Ce qui ne m'empêche nullement d'apprécier le drama !! C'est la "vraie vie des dramas" !


On a ici une façon originale de traiter le twist temporel, vu qu’il n’y a pas de vrai déplacement dans le temps (ou presque pas) mais tout se passe au niveau de la mémoire d’une vie antérieure où les protagonistes ont vécu ensemble les heures terribles de l’occupation japonaise et de la Résistance qui, historiquement, s’est mise en place très rapidement et a été très dure !

De plus les acteurs sont vraiment excellents, tous, même si j'ai une tendresse particulière pour Yoo Ah In, dont j'avais bien vu le potentiel quand il était Geol Ho dans SKKS ! !

Mais surtout le travail d’écriture, la disparition de l’inspiration, la nécessité absolue de finir un roman pour un auteur, même par delà la mort et le temps, tout cela se retrouve dans ce drama, lui donnant une belle profondeur par delà le côté anecdotique. D’ailleurs la maison de Han Se Ju est une magnifique et vaste librairie aux murs couverts de livres jusqu’au plafond, et le fil rouge qui relie passé et présent est la promesse de terminer une histoire !

Le drama montre l’auteur écrivant un roman, et parallèlement le vivant, la trame des vies réelles et des vies de fictions s’entremêlant, d’ailleurs, à la fin. Quand Han Se Ju présente son nouveau livre la différence entre la fiction et la réalité ne se place que dans l’esprit des protagonistes : les spectateurs pensent qu’on leur présente une fiction (qui croirait qu’un fantôme est venu finir une histoire ? ) alors que l’auteur et son amie savent bien ce qu’il en est.

Pour parler de la fin, je l’ai trouvée un peu bizarre ! Il semble qu’on nous présente maintenant toute l’histoire comme un rêve de Yoo Jin Ho, sauf qu’il sort de sa poche une photo avec ses amis mais dans le futur… Alors ? Rêve ? Réalité parallèle ? A nous de choisir…

Il y a aussi beaucoup d'humour dans le drama : Han Se Ju a beaucoup de mal à admettre la présence de Yoo Jin O, cela donne des scènes cocasses et celle où la shamane donne une consultation devant un lit où elle ne voit personne est assez drôle ! J'aurais aimé moins de "passé" et plus de "présent dans les deux derniers épisodes, mais il est évident que le désir d'exalter le patriotisme de la Résistance coréenne était assez présent dans l'esprit des scénaristes ! Et ça peut se comprendre !

La musique est très belle, les chansons bien placées et fort belles aussi et c'est tellement rare pour moi que je le souligne ici !

Un drama tout à fait recommandable qui aurait été parfait un peu plus reserré !

Les commentaires sont fermés.