Xt_param = 's=573309&p='; try {Xt_r = top.document.referrer;} Xt_param = 's=573309&p='; try {Xt_r = top.document.referrer;}

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Le Mont Saint Michel, le village.

Au XIVème et XVème siècle, la Guerre de Cent Ans rendit nécessaire la protection de l'abbaye par un ensemble de constructions militaires qui lui permit de résister à un siège de plus de trente ans.

mont, saint, michel,village

Parallèlement au développement de l'abbaye, un village s'organise dès le Moyen-Âge . Il prospère sur le flanc sud-est du rocher , à l'abri de murailles remontant pour la plupart à la guerre de Cent ans. Ce village a depuis toujours une vocation commerciale.

Il faut donc passer deux imposantes portes dont une avait un pont-levis pour entrer dans le village, constitué essentiellement d'une rue grimpant à flanc de rocher,entièrement bordée de boutiques de souvenirs et de restaurants, pizzeria, crêperies !

mont, saint, michel,village

mont, saint, michel,village

Une fontaine était prévue pour les pèlerins qui avaient traversé les grèves, mais aujourd'hui le nombre de touristes s'y lavant les pieds pour en ôter le sable est trop énorme (2millions 500 000 ! par an !)et elle est à présent interdite !

mont, saint, michel,village

mont, saint, michel,village

Certaines des maisons ont des parements en tuiles de bois, comme ci-dessus, la maison de l'Artichaut, dont la toiture est également en tuiles de bois et épis de faîtage en forme d'artichaut.

mont, saint, michel,village

Les maisons à pans de bois (ou colombages) sont aussi nombreuses,plus ou moins anciennes. la plus ancienne est la crêperie "la Sirène"où nous avons (très bien !) mangé. 

mont, saint, michel,village

mont, saint, michel,village
L'église du village, qui ne présente pas grand intérêt :

mont, saint, michel,village

mont, saint, michel,village

Sur le Mont, sauf à faire demi-tour et en sortir on ne peut que monter ! Ainsi nous arrivons à des vues superbes sur les grèves, les toitures d'ardoises, et le minuscule cimetière dont je crois que les places doivent être chères !

mont, saint, michel,village

mont, saint, michel,village

mont, saint, michel,village

Quelques boulets de pierre, souvenir sans doute des Anglais, qui n'ont jamais pu en 30 ans mettre la main (ou le pied !) sur le Mont !

mont, saint, michel,village

Après le repas nous sommes redescendus jusqu'aux portes pour y trouver l'escalier menant aux remparts, jolie promenade avec les maisons  d'un côté et l'immensité des grèves de l'autre !

mont, saint, michel,village

mont, saint, michel,village

mont, saint, michel,village

mont, saint, michel,village

mont, saint, michel,village

 

 

Commentaires

  • Tu as ravivé ma mémoire avec tes commentaires et tes photographies sur le Mont St Michel.

    Il y a 50 ans il y avait déjà foule, et nous n'avions pas pu faire grand chose à part monter et descendre en suivant la troupe en tas, et surtout pas y manger, la queue partout. C'est mon plus mauvais souvenir de visite, ensuite, nous sommes allés visiter Combourg... là pas un chat ^^, c'était mieux....

  • Donc j'ai eu de la chance ! Les gens restaient surtout dans le village et aux abords des grands escaliers. Les parents des élèves étaient restés avec eux et ma collègue et moi avions fini l'ascension jusqu'au cloître et là il devait y voir 20 personnes !

Écrire un commentaire

Optionnel