Xt_param = 's=573309&p='; try {Xt_r = top.document.referrer;} Xt_param = 's=573309&p='; try {Xt_r = top.document.referrer;}

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Bijou du Larzac templier et hospitalier : La Couvertoirade

Le Larzac, c'est un nom qui parle à ceux qui se souviennent encore du mouvement de résistance "gardarem lou larzac", et ils l'ont gardé !! Il faut croire qu'un certain Esprit souffle sur ce lieu !

Posée au coeur du plateau du Larzac, la Cité de La Couvertoirade possède l’aura de ces villages de légende où s’entremêlent les tumultes de l’Histoire et la beauté paisible d’une contrée préservée.
Ici, mille ans d’histoire vous accueillent.

La Couvertoirade

Poussez les portes des remparts hospitaliers et osez vous perdre dans les ruelles.

La Couvertoirade

Le nom de Cubertoirata apparaît dès le XIe siècle lors de la délimitation des territoires appartenant à l’abbaye de Gellone, à Saint-Guilhem-le-Désert (Hérault) aujourd’hui. Depuis le XIIe siècle, les Templiers sont installés sur le Larzac et à La Couvertoirade. Leur implantation est due d’une part à la proximité de routes permettant de descendre vers la côte méditerranéenne pour s’embarquer vers l’Orient et la Terre sainte, d’autre part à des donations.

La porte d'Amont :

La Couvertoirade

La Couvertoirade

La salle basse où l'on prend son billet pour visiter ce village unique en son genre, car entièrement fortifié dans ses remparts d'origine !

La Couvertoirade

Dans un recoin de la salle un escalier étroit en colimaçon monte vers les remparts d'où l'on a une vue saisissante sur les toits de tuile et de lauze, le clocher et les restes du château des templiers, ainsi que sur le Causse aux alentours. !

La Couvertoirade

La Couvertoirade

P1030863.jpg

La Couvertoirade

La Couvertoirade

 

Sur les remparts de tour en tour nous passons par celle qui est aménagée en colombier, ce qui explique les roucoulements qui nous accompagnent, car il est bien habité !

La Couvertoirade

P1030873.jpg

P1030875.jpg

La Couvertoirade

 

Là une archère et le trou d'un obusier :

La Couvertoirade

P1030878.jpg

Sur la colline proche un moulin à vent, le moulin de Redounel.

La Couvertoirade

L'air des remparts ouvre l'appétit, et ce ne sont pas les tavernes, ou crêperies qui manquent, bien sûr dans un décor absolument respecté ! La nôtre :

P1030880.jpg

P1030881.jpg

La crêpe flambée à l'armagnac qui a clos mon repas :

P1030885.jpg

Avec du cidre du Perche !! Non, mais vous le croyez ?? Du Perche ! à 20 km de chez moi !

P1030887.jpg

Ensuite, balade dans le village :

La Couvertoirade

P1030889.jpg

P1030890.jpg

La Couvertoirade

P1030901.jpg

Symbole du Larzac, la Cardabelle, très large chardon, que les paysans clouent sur leur porte, car suivant l'ouverture ou la fermeture de la fleur on prévoit le temps qu'il va faire !

cardabelle

Seconde porte, la porte d'Aval. Par là on va vers la lavogne.

P1030892.jpg

L'eau est un bien précieux sur le Larzac, et la moindre goutte est recueillie par des rigoles pavées conduisant vers le bassin de décantation ou lavogne. Nous sommes août, elle est presque vide, mais on peu voir les bords du vaste bassin pavé.

 

lavogne, la couvertoirade

P1030898.jpg

Revenant dans le village (qui est tout petit, quand même !) on monte vers l'église.

P1030903.jpg

Le plus ancien bâtiment de La Couvertoirade est une chapelle, à 800m à l’est du village actuel, qui fut construite sous le vocable de Saint-Christol. C’est de ce bâtiment dont il est question dans les cartulaires de Gellone. (l'abbaye de saint Ghillem du désert) Il n’en reste pas grand-chose, ... . Les Templiers la conservèrent comme église paroissiale.

La nouvelle église Saint-Christol, intra-muros, fut normalement construite par les Hospitaliers au XIVe siècle.

La Couvertoirade, Saint Christol

Le cimetière et le château des Templiers,le seul de France.

P1030910.jpg

 

P1030906.jpg

Les stèles discoïdales monolithiques sont constituées d'un disque de pierre sculpté en général au moins sur une face qui surmonte un socle souvent trapézoïdal. Elles sont dressées au chevet d'une tombe, toujours orientée est/ouest, leurs faces tournées vers le soleil levant, et on les trouve le plus souvent dans des cimetières villageois, monastiques ou hospitaliers.

 

P1030907.jpg

P1030911.jpg

Dans tous les cas, qu’elle soit chrétienne ou païenne, la stèle discoïdale porte toujours la même symbolique, reprise au fil du temps et des croyances, en rapport avec le passage du monde terrestre au monde céleste. Elle indique au visiteur qu’elle protègera le défunt se trouvant à ses pieds dans son voyage vers l’ailleurs. Héritage d’anciennes pratiques, promesse de vie éternelle, elle amène à la résurrection ou à la réincarnation, en tout cas à la renaissance dans un monde nouveau.

Dans le cimetière on peut admirer les vitraux modernes dans des tons de très joli bleu !

P1030908.jpg

La même, de l'intérieur :

P1030919.jpg

P1030920.jpg

 

L’église, d’un plan très simple, comporte une nef à deux travées flanquée d’une chapelle au sud et un chœur à chevet plat voûté d’ogives.

La Couvertoirade, Saint Christol

P1030913.jpg

P1030915.jpg

P1030916.jpg

Une clé de voûte représente une croix à huit pointes, symbole des huit Béatitudes qui étaient promises aux Hospitaliers..

P1030921.jpg

La tribune :

P1030922.jpg

Le puits, curieusement habillé et enfermé :

P1030924.jpg

Vue depuis le cimetière :

P1030925.jpg

 

Le premier accès à l'église : des marches taillées dans le roc !

P1030940.jpg

P1030941.jpg

L'ancien four banal a été restauré et remis en service, une boulangère y refait du pain deux fois par semaine :

P1030931.jpg

P1030930.jpg

Le fond du fournil dans la roche :

P1030932.jpg

Le village, en été, fourmille de boutiques et d'échoppes : peintres, tisserands, sculpteurs,et là l'atelier d'un potier (il y en a plusieurs !) :

P1030937.jpg

Quelques belles bâtisses :

P1030938.jpg

P1030939.jpg

P1030945.jpg

P1030948.jpg

Magnifique visite, souvenir inoubliable d'un lieu où souffle le vent de l'Histoire !

Commentaires

  • lieu ou souffle le vent de l'histoire, que c'est bien dit !

    J'aime les vieilles pierres, ce village me rappelle celui que j'ai visité ce printemps, avant l'afflux touristique, Mirmande dans la Drôme.

    Les vitraux modernes de la vieille église sont superbes, et le puits devait-être ouvert à certaines heures, c'est que l'eau c'était précieux, surtout dans ce milieu de pierres. Pas de gâchis - pas de piscine et tout le tintouin ^^ !

    merci pour cette belle rencontre avec l'histoire de notre pays, bravo.

    Françoise

  • Encore merci, Fée Clochette ! C'est si gentil de toujours me mettre un commentaire flatteur ! Gros bisous !

  • euh - pas flatteur du tout, je dirai réaliste les commentaires, tu ne peux pas nier que tu as vu un magnifique village fortifié, un vrai joyau ! et tes photos ....... j'adore. ^^ tout comme les commentaires.

Écrire un commentaire

Optionnel