Xt_param = 's=573309&p='; try {Xt_r = top.document.referrer;} Xt_param = 's=573309&p='; try {Xt_r = top.document.referrer;}

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

22/04/2017

La Tunisie : Chorbane

Une petite balade dans les rues de Chorbane, petite ville de 5 826 habitants, dans la grande oliveraie de la région de Sfax. Nous sommes loin des zones touristique, au cœur de la Tunise campagnarde et authentique.
L’épicerie habituelle où on trouve de tout :

Tunisie, Chorbane

ou la publicité d’un studio de photographe

Tunisie, Chorbane

La couleur de la Tunisie est le bleu, ce bleu particulier, couleur ciel qu’on retrouve partout.

Tunisie, Chorbane

Les épices, les légumes secs sont vendus au détail dans des couffins (fort beaux, les couffins ! )

Tunisie, Chorbane

La boucherie se reconnaît parce qu’elle est peinte en rose !

Tunisie, Chorbane

Tunisie, Chorbane

Les vieux Tunisiens viennent siroter leur café et fumer le narguilé dans les cafés populaires (où il n’y a jamais aucune femme). Là je les ai pris de loin au zoom, et je n’ai pas pu prendre les fumeurs de narguilé.

Tunisie, Chorbane

Cette boutique vend des canapés, et des matelas de mousse :

Tunisie, Chorbane

Tunisie, Chorbane

Un tailleur confectionne des burnous :

Tunisie, Chorbane

Tunisie, Chorbane

Nous nous dirigeons vers l ‘école :

Tunisie, Chorbane

Le blé est pesé et mis en sac :

Tunisie, Chorbane

Tunisie, Chorbane

Des objets de décoration :

Tunisie, Chorbane

Il y a beaucoup de maisons en cours de construction, et celle-ci a déjà sa porte d’entrée !

Tunisie, Chorbane

Le charreton et l’âne sont encore pas mal utilisés comme moyen de transport !

Tunisie, Chorbane

Tunisie, Chorbane

Nous voilà à l’école :

Tunisie, Chorbane

Tunisie, Chorbane

Tunisie, Chorbane

Le bureau du directeur. Il nous montre un registre matricule datant du Protectorat français, puis ensuite un autre d’ après l’indépendance(ma belle-fille est inscrite tout en bas de la page ! )

Tunisie, Chorbane

Tunisie, Chorbane

Tunisie, Chorbane

Tunisie, Chorbane

La cour, la classe du cours de français et une classe normale :

Tunisie, Chorbane

Tunisie, Chorbane

Tunisie, Chorbane

Tunisie, Chorbane

Le terrain de sport :

Tunisie, Chorbane

L’’après midi, découverte d' El Jem et de ses trésors archéologiques.

Commentaires

Merci Marie-Hélène, c'est très émouvant de voir les photos de Chorbane, c'est mon village d'adoption depuis l'âge de 5 ans. A chaque fois que je m'y promène, j'éprouve un sentiment contradictoire: les choses ont changé, les choses sont restées identiques. L'école primaire est fidèle à mes souvenirs! "Nous rentrons et ne rentrons pas dans les mêmes fleuves : nous sommes et nous ne sommes pas", disait Héraclite.
Vivement la suite!
Mounira

Écrit par : Mounira | 22/04/2017

Répondre à ce commentaire

Oui c'est tout à fait ce que je disais à ma sœur ! un passé immuable et pourtant le fleuve du temps a coulé... Je ne saurais te dire combien ce voyage ma remuée, m'a rendue heureuse ! Encore mille fois merci !

Écrit par : marie-Hélène | 23/04/2017

la carriole.....il y a les memes dans la roumanie rurale de maintenant encore!
les sacs de blé ...Prvost-Paradol "industriel" et son silo et les sacs de blé empilés à la gare....
quant au couffin...te rapelle-tu que Nath a dormi à sa naissance dans un couffin aménagé?
merci pour ce rappel!

Écrit par : marie-edmee | 22/04/2017

Répondre à ce commentaire

Oui, n'est-ce pas ? Que de souvenirs tout cela éveille en moi ! Je revoyais le Nemours de mon enfance, qui a disparu à jamais maintenant ! C'était un troublant voyage dans le passé en même temps que la découverte d'un pays inconnu car je ne connaissais que la Tunisie des touristes ! En tous cas merci pour ta note !

Écrit par : marie-Hélène | 23/04/2017

J'ai connu en France, les chars, tombereaux, charrettes et carioles, comme sur tes photos.... le premier tracteur est arrivé lorsque j'avais 12 ans chez nous !

C'est une vraie plongée, grâce à tes photographies, dans des souvenirs heureux pour moi. La campagne était sans limite, et j'ai travaillé dans les champs toute jeune - c'était mes vacances scolaires) si bien que lorsque je regarde autour de chez moi, se superpose encore l'ancien paysage sur le nouveau.
Puisse ce paysage serein durer encore longtemps.

Quel voyage Marie Hélène !

Écrit par : Fée clochette | 23/04/2017

Répondre à ce commentaire

Merci ma Fée ! ça a été très fort pour moi, ce retour dans le temps, sans pour autant se sentir dans un musée, tant ce pays est vivant !

Écrit par : marie-Hélène | 23/04/2017

Écrire un commentaire