Xt_param = 's=573309&p='; try {Xt_r = top.document.referrer;} Xt_param = 's=573309&p='; try {Xt_r = top.document.referrer;}

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

24/06/2016

Jour de pluie, à Uji, à Nara...

Déjà quatre ans que j’ai arrêté mes notes sur le Japon, depuis l’été 2012, en fait, et pourtant j’y suis retournée encore deux fois depuis ! Du coup l’envie m’a reprise de continuer… l’ennui, c’est que ma pauvre mémoire a oublié pas mal de noms… mais je vais essayer de combler de mon mieux ! Je remercie d’avance Wikipedia, et le site Kanpaï pour leur aide efficace, bien qu’involontaire !
Ce début avril 2012, le jour où nous sommes partis à Nara, il pleuvait, et il a plu toute la journée… Les cerisiers commençaient à peine à avoir des bourgeons, ce n’est donc pas le Japon des cartes postales, mais même sous la pluie, c’était bien beau quand même !
Première visite, le Byodo-in, à Uji
Temple bouddhiste établi par Fujiwara no Yorimichi en 1052, dans la ville de Uji dans la préfecture de Kyōto.

Wikipedia : Le bâtiment le plus célèbre est la salle du Phoenix ou salle Amida, dont la construction est achevée en 1053. Le propriétaire précédent, Minamoto no Tōru, utilisait le bâtiment comme résidence de campagne.

Uji,Byodoin,Phénix

Le nom vient de la forme générale, tel un oiseau aux ailes déployées, et de plus ce temple a résisté au temps et aux guerres, toujours rebâti, tel le phénix.

Uji,Byodoin,Phénix

Uji,Byodoin,Phénix

Uji,Byodoin,Phénix

Wikipedia : Le Byōdō-in se compose d'un hall central flanqué de deux couloirs jumeaux et d'un couloir à l'arrière. Le hall central abrite une image du Bouddha Amida. Le toit de la salle est surmonté de 2 statues de fenghuang, ou phénix chinois, appelés hōō en Japonais, d'où le nom de hōōdō (鳳凰堂, salle du Phénix).

Le bâtiment est entouré d'un jardin avec étang du type « Terre pure ».

La Salle du Phénix apparaît sur les pièces de 10 Yens en raison de la longévité et de l'importance culturelle du temple. En décembre 1994, l'UNESCO a ajouté ce temple, ainsi que d'autres temples de la région de Kyōto sur sa liste du patrimoine mondial de l'humanité. La Salle du Phénix, la statue d'Amida et plusieurs autres objets sont classés Trésors Nationaux.

Uji,Byodoin,Phénix

Uji,Byodoin,Phénix

Le pavillon de la cloche :

Uji,Byodoin,Phénix

Toujours à Uji, nous avons visité la maison d’une famille qui fait le commerce du thé depuis plusieurs générations.
Portrait de l’ancêtre :

Uji,Byodoin,Phénix

La pièce de réception, avec le tokonoma (niche) où s’expose un bel objet, poterie, calligraphie ou arrangement floral, ici avec des objets consacrés au thé.

Uji,Byodoin,Phénix

le fouet de bambou qui sert à battre la poudre de macha dans l’eau bouillante.

Uji,Byodoin,Phénix

Uji,Byodoin,Phénix

Cette meule de marbre noir sert à écraser les feuilles de thé pour les réduire en une poudre très fine : le

macha.

Uji,Byodoin,Phénix

Ceci figure une caravane de marchands de thé, sous l’ère Edo :

Uji,Byodoin,Phénix

Le propriétaire du magasin, devant les casiers à thé, tenant MON bol, celui que je me suis offert, seul achat que j’ai pu payer en carte de crédit, parce qu’au Japon, c’est le liquide qui prime partout !

Uji,Byodoin,Phénix

Pris à travers la vitre du car (j’adore les bambous !)

Japon

Repas du midi : soupe miso (le bol fermé), udon (grosses nouilles) et tempura(genre de beignets) et c’est délicieux !

Japon

Kanpaï : On dit parfois que dans un voyage, l'important n'est pas la destination mais le chemin pour y arriver. Cette maxime s'applique relativement bien au grand sanctuaire Kasuga, tant sa visite démarre bien avant d'arriver sur le lieu même.

Le long sentier qui y mène offre en effet des paysages à l'ambiance saisissante, entre ces mille hautes lanternes en pierre gagnées par la mousse et les lichens. La balade sublime s'agrémente de rencontres anecdotiques avec les cerfs shika, marque de fabrique de Nara, qui s'y promènent volontiers et ne cessent ainsi d'amuser les voyageurs.

Japon, Uji, Kasuga,sanctuaire

Japon, Uji, Kasuga,sanctuaire

Japon, Uji, Kasuga,sanctuaire

Les jeunes prêtresses shintô, dont la coiffure s’orne d’une fleur changeant tous les mois, ici le mois des glycines.(mauvais cadrage, car pris aussi discrètement que possible, au zoom !)

Japon, Uji, Kasuga,sanctuaire

Japon, Uji, Kasuga,sanctuaire

L'entrée dans la vaste enceinte de Kasuga Taisha délivre un ponctuation de plusieurs bâtiments shinto, constituant un ensemble serein et ravissant. Les petites lanternes de bronze suspendues par centaines, offertes par les fidèles, ornent cette dominante vermillon propagée par les sanctuaires du lieu.
Jardin sec, couloirs, galeries, escaliers, salle de lecture :

Japon, Uji, Kasuga,taïsha,sanctuaire

Japon, Uji, Kasuga,taïsha,sanctuaire

Japon, Uji, Kasuga,taïsha,sanctuaire

Japon, Uji, Kasuga,taïsha,sanctuaire

Japon, Uji, Kasuga,taïsha,sanctuaire

Japon, Uji, Kasuga,taïsha,sanctuaire

Japon, Uji, Kasuga,taïsha,sanctuaire

Japon, Uji, Kasuga,taïsha,sanctuaire

Japon, Uji, Kasuga,taïsha,sanctuaire

Les habitants des lieux : les daims ! On ne doit leur donner à manger que les galettes spéciales vendues dans les temples.

Japon, Uji, Kasuga,taïsha,sanctuaire

Japon, Uji, Kasuga,taïsha,sanctuaire

Nara : visite du Todai-ji, je me permets de copier le site Kanpaï,
http://www.kanpai.fr/nara/todai-ji

Il s'agit, en effet, du temple le plus connu et sans doute le plus visité de la charmante Nara.
Sa célébrité est notamment due à la pièce maîtresse de son architecture : une majestueuse statue en bronze de Bouddha assis, mesurant la bagatelle de 18 mètres de haut et 250 tonnes. Il se loge ainsi entre ses comparses de Kamakura (13m) et Nokogiriyama (31m), certes loin de la bien plus récente représentation debout à Ushiku (120m !).
 Impossible de manquer la grande porte en bois, Nandai-mon, par laquelle s'aventurent évidemment les cerfs shika. Au sein de l'étang sur le chemin, un îlot accueille son discret torii shinto.

Japon, Nara, Todaiji,Bouddha,daibutsu-den

Japon, Nara, Todaiji,Bouddha,daibutsu-den

Japon, Nara, Todaiji,Bouddha,daibutsu-den

Daibutsu-den, le superbe bâtiment qui l’héberge, fut reconstruit pour la dernière fois en 1692 suite à un incendie, aux deux-tiers de sa taille originelle. Il reste malgré tout, à ce jour, la plus grande construction en bois du monde. Pas étonnant qu'il figure en bonne place au Patrimoine mondial de l’Unesco.

Japon, Nara, Todaiji,Bouddha,daibutsu-den

Japon, Nara, Todaiji,Bouddha,daibutsu-den

Depuis les marches du daibutsu-den, je prends en photo les touristes malmenés par le vent et la pluie… avec les parapluies transparents, symbole imparable du Japon !

Japon, Nara, Todaiji,Bouddha,daibutsu-den

Il est également et peut-être surtout le plus vieux Bouddha de la bande, puisque sa construction remonte au milieu du VIIIe siècle, alors que Nara était encore la capitale du Japon. À ses côtés, d'autres immenses statues tout aussi impressionnantes complètent une visite très riche pour les mirettes.

(désolée, pas de flash, bien sûr et intérieur très sombre ! )

Japon, Nara, Todaiji,Bouddha,daibutsu-den

Japon, Nara, Todaiji,Bouddha,daibutsu-den

Japon, Nara, Todaiji,Bouddha,daibutsu-den

Japon, Nara, Todaiji,Bouddha,daibutsu-den

Japon, Nara, Todaiji,Bouddha,daibutsu-den

Japon, Nara, Todaiji,Bouddha,daibutsu-den

Petit sanctuaire shintô (les deux religions sont assez imbriquées l’une dans l’autre, le sanctuaire n’est jamais très loin du temple…)

Japon, Nara, Todaiji,Bouddha,daibutsu-den

Journée exceptionnelle, malgré un temps assez pourri !!

 

 

 

Commentaires

Extraordinaire reportage ! On a envie d' y être.... Si tu t' embrouilles un peu dans les noms, perso je ne t' en voudrai pas . :*

Écrit par : AM Langlois | 24/06/2016

oui, ça ne m'étonne pas trop !! je suis contente que tu l'aies regardé et que ça t'ait plu ! Il y en a encore plein à venir !!

Écrit par : marie-Hélène | 24/06/2016

Les commentaires sont fermés.