Xt_param = 's=573309&p='; try {Xt_r = top.document.referrer;} Xt_param = 's=573309&p='; try {Xt_r = top.document.referrer;}

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

08/01/2012

Jirisan, le temple d'Haeomsa

Encore un parcours en bus et nous arrivons à l'entrée du parc naturel de Jirisan, le plus grand et l'un des plus beaux de Corée. Le pic de Cheonwangbon (1915 m, appelé aussi Chii) est le plus haut de Coré, après le pic Hallasan de l'île de Jeju. Sa flore très riche comporte des forêts de bambous, des théiers très anciens, des camélias et des azalées royales en plus haute altitude. C'est une des montagnes sacrées de Corée et il contient 11 temples. Notre auberge se trouvait dans le village de Hwaeomsa, à la fois entrée du parc et du temple du même nom. Le village est petit (une grande rue et des habitations dispersées), surtout composé d'auberges et d'hôtel pour les randonneurs et les touristes. Car il faut dire que le Coréen (et la Coréenne aussi d'ailleurs !) aime son pays, la nature, et est un randonneur acharné !! Nous en avons rencontré par centaines tout au long de nos visites, bâton en main, sac au dos, gravissant les pentes au long de tous les sentiers. D'ailleurs la Corée est un paradis pour le randonneur !!

Dans notre petite auberge, il y avait la possibilité de dormir dans une chambre "ondol" c'est à dire à la mode coréenne traditionnelle, et c'est ce que j'ai choisi.

Corée, par, naturel, Jirisan, Haeomsa, ondol,

Entassés dsur le sol trois futons (matelas) et trois couettes, et trois coussins de tête cylindriques emplis de graines, car cette chambre peut assurer le couchage de trois personnes. Il n'y a qu'un bureau sur lequel s'entasse télévision, téléphone, la corbeille contenant différents produits de douche, pas de chaise, le Coréen vit par terre, et il faut soigneusement ôter ses chaussures avant d'entrer dans les chambres. Pour dormir on déplie le futon et la couette, et c'est tout ! Pour le coussin, j'avais emporté mon propre oreiller.

Corée, parc, naturel, Jirisan, Haeomsa, ondol,

La photo c'était pour la démonstration, en fait j'ai entassé les trois futons l'un sur l'autre et j'ai bien dormi. La fenêtre à panneaux coulissants composés de croisillons de bois et de papier, comporte aussi un cadre moustiquaire et des vitres coulissantes pour l'isolation, il fait très froid en hiver, il neige beaucoup.

Corée, parc, naturel, Jirisan, Haeomsa, ondol,

C'est exactement ce genre de chambre que j'ai souvent vu dans les dramas, en particulier la chambre de Jang Hyuk dans "Thank you", autant dire que j'y ai dormi avec émotion !!

Vue de la fenêtre de la chambre.

Corée, Jirisan, Parc, Haeomsa, thé

Le lendemain, nous partons vers le temple de Haeomsa.

Corée, Jirisan, Parc, Haeomsa, thé

Entrée du temple, nous sommes encore à deux ou trois kilomètres des bâtiments, nous montons sur une jolie route qui suit un torrent et bordée d'arbre qui commencent à rougir et de jolies fleurs que je ne connais pas !

Corée, Jirisan, Parc, Haeomsa, thé

Corée, Jirisan, Parc, Haeomsa, thé

Corée, Jirisan, Parc, Haeomsa, thé

Corée, Jirisan, Parc, Haeomsa, thé

Corée, Jirisan, Parc, Haeomsa, thé

Corée, Jirisan, Parc, Haeomsa, thé

Au détour du chemin nous croisons d'étranges sculptures, exposition en plein air d'un artiste coréen contemporain.

Nous arrivons à l'entrée des bâtiments.

Corée, Jirisan, Parc, Haeomsa, thé

Corée, Jirisan, Parc, Haeomsa, thé

La première porte du temple est gardée par des statues d'esprits protecteurs, celui-ci assis sur un lion ...

Corée, Jirisan, Parc, Haeomsa, thé

celui-là surun éléphant. Ces staues se tiennent  de chaque côté de la porte, en fait un large passage, etsont protégées par de gros barreux de bois qui gênent pour les photos !

  Corée, Jirisan, Parc, Haeomsa, thé

Unn peu plus haut la seconde porte, elle aussi gardée par quatre personnages aux visages effrayants afin de dissuader tout mauvais esprit de passer et comportant toujours les mêmes attributs (l'épée, le luth et je ne me souviens plus des deux autres, désolée !)

Corée, Jirisan, Parc, Haeomsa, thé

Corée, Jirisan, Parc, Haeomsa, thé

Ce pavillon, que l'on retrouvera dans chaque temple, contient la grosse cloche qui sonne pour l'appel aux prières. On remarquera que le bois est brut, non peint, ce qui est rare !

Corée, Jirisan, Parc, Haeomsa, thé

Les bâtiments sont en bois posés sur des pilotis, ce qui explique que très souvent ils ont brûlé et ont été reconstruits plusieurs fois.

Corée, Jirisan, Parc, Haeomsa, thé

Un moine actionnant la poutre qui fait sonner la cloche.

Corée, Jirisan, Parc, Haeomsa, thé

Un très beau stupa de pierre, dans la cour principale du temple. On voit les marches par lesquelles on peut encore monter, car le temple est composé de nombreux pavillons, pour l'habitat des moines, la prière et les retraites de certains fidèles.

Corée, Jirisan, Parc, Haeomsa, thé

Ce hall a été aménagé en site d'exposition. Les petites marches servent à ôter les chaussures avant d'y entrer.

Corée, Jirisan, Parc, Haeomsa, thé

Le hall principal de prière du temple, à deux étages de toiture, mais l'intéreieur est ne seule vaste pièce très haute de palfond. Trois très grands bouddhas dorés s'y trouvent. On peut y entrer seulement pour y prier, nous avons donc pris les photos de l'extérieur.

Corée, Jirisan, Parc, Haeomsa, thé

Corée, Jirisan, Parc, Haeomsa, thé

Corée, Jirisan, Parc, Haeomsa, thé

La lanterne de pierre, qui, avec le stupa, se trouve dans toutes les cours principales des temples bouddhistes. On voit une dame coréenne et sa visière (elles en avaient toutes ou presque !! )

Corée, Jirisan, Parc, Haeomsa, thé

L'intérieur du hall, pour essayer de voir la hauteur des plafonds.

Corée, Jirisan, Parc, Haeomsa, thé

Les bouddhas d'un autre pavillon.

Corée, Jirisan, Parc, Haeomsa, thé

Au plafond des fleurs de lotus en papier doré auxquelles sont suspendus des papaiers où sont écites des prières, ou des vœux. L'argent que l'on donne pour cela sert à l'entretien des temples.

Corée, Jirisan, Parc, Haeomsa, thé

Une autre salle de prière. Les staues à côté du bouddha sont des boddhisatvs, c'est à dire des personnes qui auraient pu atteindre l'illumination et devenir bouddhas mais qui ont choisi de rester parmi les humains pour continuer à faire le bien !! Les images peintes derrière figurent les mille visages de Bouddha.

Corée, Jirisan, Parc, Haeomsa, thé

Corée, Jirisan, Parc, Haeomsa, thé

Corée, Jirisan, Parc, Haeomsa, thé

Corée, Jirisan, Parc, Haeomsa, thé

Les pavillons dans les arbres et dans la montagne.

Corée, Jirisan, Parc, Haeomsa, thé

Corée, Jirisan, Parc, Haeomsa, thé

Les toits recouverts de tuiles noires.

Corée, Jirisan, Parc, Haeomsa, thé

Ici, ce n'est pas une cloche mais un tambour.

Corée, Jirisan, Parc, Haeomsa, thé

Partant du temple nous avons grimpé par un sentier fait essentiellement de gros cailloux devanant tout à fait inégaux et d'une marche difficile vers un ermitage dans la montagne, à travers une forêt de bambou, puis de feuillus.

Corée, Jirisan, Parc, Haeomsa, thé

Corée, Séoul, Geyongbokgung

Nous longeons le lit d'un torrent, car il y a toujours de l'eau dans un temple.

Les copines.

Corée, Jirisan, Parc, Haeomsa, thé

La source du torrent, canalisée en fontaine où le pèlerin (ou le touriste) peut se désaltérer en arrivant en haut et croyez bien que cette eau fraîche, et pure paraît délicieuse ! Il y a un gobelet avec un manche attaché à la fontaine, à la disposition des passants. Cette tradition de l'eau aofferte est tout à fait agréable. J'ai bu dans tous les temples où nous sommes passés et j'espère que mon âme s'en est trouvée meilleure !!

Corée, Jirisan, Parc, Haeomsa, thé

Le fameux ermitages qui m'a donné bien du mal (en redescendant trop vite je me suis fait une entorse du métatarse du pied droit qui m'a pas mal gênée pour la suite !) De la terrase devant la salle de prière on domine les toits et la vallée)la vallée. Les portes coulissantes étant fermées nous avons pu voir par une petite porte de côté.

Corée, Jirisan, Parc, Haeomsa, thé

Corée, Jirisan, Parc, Haeomsa, thé

Corée, Jirisan, Parc, Haeomsa, thé

Corée, Jirisan, Parc, Haeomsa, thé

Corée, Jirisan, Parc, Haeomsa, thé

Corée, Jirisan, Parc, Haeomsa, thé

Ces stups sont fabriqués par des pèlerins.

Corée, Jirisan, Parc, Haeomsa, thé

Corée, Jirisan, Parc, Haeomsa, thé

Corée, Jirisan, Parc, Haeomsa, thé

Corée, Jirisan, Parc, Haeomsa, thé

Corée, Jirisan, Parc, Haeomsa, thé

Après être redescendus, nous avons pris un repos bien mérité, puis nous siommes allés dans l'unique restaurant du coi. C'était plutôt une table d'hôte : un seul plat : un ragoût de champignons des montagnes. Le repas coréen ne comporte ni entrée, ni dessert mais un seul plat principal entouré de nombreux accompagnements froids ou chauds. On apporte le réchaud sur la table avec le plat dessus en train de cuire et on se sert dans des bols. Chaque convive a un bol de riz chaud, qui serait du pain chez nous. Le couvert coréen comporte les deux baguettes traditionnelles plus une cuiller.

Corée, Jirisan, Parc, Haeomsa, thé

Corée, Jirisan, Parc, Haeomsa, thé

C'était délicieux !!

Commentaires

je suis actuellement en Coree depuis presque un mois, et demain ai envisage de me rendre a jirisan....merci pour ces jolies photos accompagnees de commentaires qui me laisse entrevoir ce que je vais experimenter... Gamsa hamnida !!!! :)

Écrit par : mbaidem serge | 15/10/2012

Je suis sûre que ce sera encore mieux "en vrai" !! Quelle chance d'être là bas !! J'ai un souvenir extraordinaire de Jirisan, de l'auberge et du couchage "ondol" Excellente fin de séjour !!

Écrit par : clinchamps | 16/10/2012

Les commentaires sont fermés.